Huile essentielle d’estragon : propriétés et utilisation

-

Proche du basilic par sa composition, l'huile essentielle d’estragon donne une huile essentielle dont les propriétés sont proches : digestive, carminative, anti-infectieuse et surtout antispasmodique de premier ordre. Mais c’est surtout un anti-allergique recommandé sur les terrains sensibles.

La plante et son histoire

L’estragon est connu depuis le moyen-âge comme apéritif, digestif et antispasmodique. Il était répertorié par les médecins arabes et d’Avicenne en particulier. C’est une plante herbacée, vivace, haute de 1 m environ, portant des grappes de fleurs à son sommet. Ces feuilles lancéolées sont utilisées dans la cuisine comme condiment (sauce), mais on l’a employé autrefois pour le sommeil du fait de ses vertus sédatives, et même contre l’épilepsie. Il avait par ailleurs la réputation de soigner les morsures de serpents et était parfois appelé « herbes aux dragons » ce qui lui a donné son nom latin.

Description

Estragon

Nom botanique : Artemisia dracunculus
Famille : Asteracées
Organe distillé : sommités fleuries
Pays d'origine : Asie Centrale, mais l’estragon est cultivé aujourd’hui dans le monde entier (Europe, Afrique du Nord, Amérique, Moyen-Orient, Asie).

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : incolore
  • Odeur : anisée

Principaux constituants biochimiques :

Monoterpènes (limonène 3 %, cis et trans-β-ocimène 10 % chacun), phénols méthyl-éthers (chavicol M.E. jusqu’à 80 %), coumarines (faibles)

Propriétés

L'huile d'estragon dispose des bienfaits suivants :

  • Antispasmodique puissante, anti-inflammatoire
  • Anti-allergique
  • Digestive et anti-ballonnements,
  • Anti-infectieuse, antivirale, antibactérienne
  • Antinauséeuse

Utilisation

En interne :

L’huile essentielle d’estragon sera conseillée en cas de colite, de ballonnements, de hoquet ou de dyspepsie. Elle stimule le foie et la digestion. Mais elle est par ailleurs antibactérienne et antivirale, et sera également recommandée contre les infections intestinales et les fermentations.

Elle régularise le système neurovégétatif (ortho/para sympathique) et agit  ainsi efficacement sur la dystonie neuro-végétative notamment au niveau des symptômes de la sphère digestive (constipation, diarrhée, ou alternance des deux, spasmes intestinaux ou aérophagie),  contre le mal des transports (nausées et vomissements), et la spasmophilie.

En application locale :

Ses vertus antispasmodiques en font aussi un bon anti-inflammatoire qui va agir sur les spasmes et crampes musculaires, les douleurs de sciatique, de névrite, les douleurs prémenstruelles, en cas de dysménorrhée, de spasmes utérins, et les contractures, les douleurs de sciatique ou de névrite, ou les douleurs dentaires.

Au niveau émotionnel et psychique, l'huile essentielle d'estragon aura un effet relaxant et anxiolytique, utile en cas de stress et de nervosité, ou même d’insomnie. Elle sera également indiquée en cas de fatigue liée à du surmenage.

Dosages et posologie

  • Par voie orale : 1 à 2 gouttes 2 à 3 fois par jour sur un support neutre, comprimé, ou dans une cuillère d’huile d’olive ou de purée d’amande, sur de la mie de pain… ou un comprimé d’acérola pendant 7 jours. Il est également intéressant de verser 1 à 2 gouttes dans une vinaigrette ou une sauce salade.
  • En externe : application pure sur le plexus solaire ou en onction sur l’abdomen, de préférence diluée à 20 % pour éviter toute irritation.
  • Par diffusion : En cas d’allergie, diffusez de l’huile essentielle d’estragon dans une pièce, 2 à 3 gouttes toutes les heures ou faites des inhalations, respirez le flacon.

Autres usages : En cas de crise d’allergie, avec le pouce, appliquez une goutte au palais.

Association possible : en synergie contre les problèmes digestifs, avec les huiles essentielles de basilic (Ocimum basilicum), de semences d’angélique (Angelica archangelica), de menthe poivrée (Mentha X piperita)…

Contre-indications

L'huile essentielle d'estragon est à éviter pendant les 3 premiers mois de la grossesse.

Effets secondaires

L'huile essentielle d'estragon peut être parfois irritante lorsqu’elle est appliquée pure, et il est préférable de la diluer à 50 % ou au moins 20 %.

Bibliograhie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).