Kéfir : bienfaits et danger

-

Boisson fermentée, elle contient des probiotiques et des vitamines. Elle est obtenue par la fermentation des grains avec du lait ou de l'eau. Elle présente des avantages pour la santé, ce qui lui vaut une popularité grandissante. Les capacités probiotiques, anti-inflammatoires et antioxydantes du kéfir sont à l’origine des nombreux bienfaits qu’il procure à l’organisme. Outre ses vertus, existe-t-il un danger ?

Présentation

Kéfir dans un verre : bienfaits et danger de cette boisson.

Boisson fermentée, elle contient des probiotiques et des micro-organismes qui sont issus des grains de kéfir, à partir desquels cette boisson est fabriquée. Acide et pétillante, elle contient une faible quantité d’alcool.
Les bienfaits et vertus du kéfir sont obtenus par la fermentation des grains avec du lait ou de l'eau. La fermentation produit du gaz carbonique et de l’alcool et modifie la texture de la boisson.
Il est différent des autres produits fermentés, en raison des propriétés spécifiques des grains. Ils mesurent 1 à 4 cm, ont une forme irrégulière et leur couleur varie du blanc au jaune clair pour celui issu du lait. Ils sont plus translucides pour celui issu d’eau. Leur structure gélatineuse et visqueuse est constituée de kéfiran (exopolysaccharides) et de protéines, dans laquelle coexistent les bactéries lactiques, les levures et les bactéries acétiques qui constituent son microbiote.

Le microbiote des grains peut différer selon leur origine géographique et selon le substrat utilisé dans le processus de fermentation et la méthode de maintien de la culture (temps de fermentation, température…) 1.

Fermentés pendant 18 à 24 h à 20-25 °C, les grains augmentent alors en taille puis se divisent en de nouveaux grains plus petits. La boisson est filtrée et les grains réutilisés pour la prochaine fabrication. Entre deux productions, les grains peuvent être séchés à température ambiante ou stockés au frais dans du lait ou de l’eau 2.

Son origine se trouve dans les Balkans, en Europe de l'Est et dans le Caucase. Au fil du temps, cette boisson acidulée est devenue populaire aussi bien aux États-Unis qu’au Japon, en France ou au Brésil. Le kéfir présente de nombreux bienfaits et vertus pour la santé. Il est sûr et peu coûteux, ce qui explique sa popularité grandissante.

Sa consommation présente de nombreux bénéfices :

  • activités anti-inflammatoire et antioxydante ;
  • propriétés anticancéreuses, antimicrobiennes et antidiabétiques ;
  • normalisation de la tension, du taux de lipides dans le sang ;
  • modification des réactions du système immunitaire de l'organisme ;
  • amélioration du microbiote intestinal et de la digestion 3 .

Tous ces bienfaits et vertus sont liés aux micro-organismes et à leurs interactions avec le corps, mais aussi aux micro-nutriments produits au cours du processus de fermentation.

Kéfir de lait ou non laitier

Pour celui non-laitier, sa fermentation est réalisée à partir de grains différents de ceux issus de la variété laitière, mais la méthode de production est semblable 10‌.

La majorité des études ont montré les avantages de la variété laitière 4 5 6 7. Cette boisson ne convient pas aux intolérants au lactose et aux personnes allergiques au lait. Aussi selon son origine (alimentation ingérée par les animaux), sa composition varie et peut être riche en acides gras saturés.

Le kéfir d’eau possède des bactéries similaires ; il aurait donc des propriétés similaires 8. Il pourrait présenter des avantages hypocholestérolémiants 9.

Laitier

Il peut être produit soit par la méthode traditionnelle, soit par un procédé industriel.

Comme pour les autres produits laitiers fermentés, la qualité du lait cru est importante :

  • une richesse en nutriments ;
  • un nombre de bactéries peu élevé ;
  • une absence d'agents pathogènes ou d’autres substances indésirables telles que les antibiotiques et des désinfectants.

Non laitier

Celui réalisé à partir d’eau est devenu très populaire au cours du 20ème siècle, en raison des avantages pour la santé associés à sa consommation.

Il est fabriqué à partir de la fermentation des grains dans de l’eau sucrée, où sont ajoutés des fruits (figue séchée, citron..). Il peut être préparé à partir de jus de fruits, de légumes et d’autres types de sucre (mélasse, miel…). Il est également possible de le préparer à partir de laits végétaux.

Propriétés et vertus du kéfir

Probiotique

Les micro-organismes, présents dans cette boisson, sont probiotiques. Ils influencent favorablement la flore intestinale et améliorent la digestion et la production de micronutriments par la flore. Les probiotiques du kéfir sont reconnus pour leurs bienfaits et vertus sur la santé, non seulement au niveau intestinal, mais aussi pour leurs propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes, qui ont un impact bénéfique sur l’organisme entier.

Les grains contiennent jusqu'à 61 souches de bactéries et de levures, ce qui en fait une source de probiotiques très riche et diversifiée 10.

Antibactérien

Son microbiote produit des composés antimicrobiens. Les différents composés produits par les bactéries sont le peroxyde d'hydrogène, les peptides, l'éthanol, le dioxyde de carbone, les acides lactique et acétique, qui peuvent protéger des infections par leur aspect antibactérien 11.

Les bactéries lactiques produisent des bactériocines, qui peuvent être partiellement responsables de l'action antimicrobienne dans un large éventail de souches bactériennes.

Lactobacillus kefiri, une bactérie présente dans cette boisson, a montré son action contre les bactéries Salmonella Typhi, Helicobacter pylori et Escherichia coli 12 13.

Le kéfiran, un autre composé de cette boisson, a lui aussi montré des propriétés antibactériennes 14.

Ces effets antibactériens seraient applicables pour protéger la peau 15, mais aussi dans le système digestif pour protéger de la diarrhée et de l'entérocolite, déclenchée par le Clostridium difficile 16.

Anti-inflammatoire et anti-oxydant

Le kéfir présente d'autres bienfaits et vertus.

Il élève les médiateurs anti-inflammatoires, tout en faisant baisser les cytokines pro-inflammatoires.

Une supplémentation, chez des rats hypertendus, a permis des effets anti-inflammatoires 17. Dans une étude, l’administration de Lentilactobacillus kefiri, à des souris, a induit des altérations de la composition du microbiote intestinal, améliorant les marqueurs anti-inflammatoires du système immunitaire intestinal 18.

Les exopolysaccharides, sécrétés par les bactéries, seraient aussi en partie responsables de l’effet de régulation de l’inflammation 19 . Les peptides ont eux aussi été testés dans plusieurs études in vivo et ont démontré de puissants effets immunostimulants : régulation de l’inflammation 20 dans le cadre d'affections des reins 21, du foie ou intestinales 22 23, mais aussi dans le cadre de l’arthrite, de l'arthrose, de l’athérosclérose 24, de l’allergie 25.

En plus de ces aspects anti-inflammatoires, il a un fort potentiel antioxydant qui a été prouvé in vitro et in vivo.

Celui à base d'eau montre un potentiel anti-oxydant intéressant 26. Ajouté à du jus de pomme, il permet d’augmenter sa teneur totale en composés phénoliques, ainsi que ses activités antioxydantes 27, et il en est de même pour le lait 28. De la même manière, lorsqu'il est fermenté dans du lait d'arachide, il a démontré des effets antioxydants accrus par rapport au lait d'arachide seul 29. Plusieurs études suggèrent que lorsqu’il est obtenu à partir d'un substrat végétal, sa capacité antioxydante augmente, par rapport à celui obtenu avec un substrat laitier 30 31.

Chez des souris, sa consommation semble augmenter les activités antioxydantes et diminuer les biomarqueurs du stress oxydatif 32, ceci dans le cerveau, le sang et le foie.

Une inflammation chronique des tissus buccaux, induite chez des rats, a pu être améliorée par sa consommation. La consommation de kéfir pourrait présenter des bienfaits pour les troubles de la santé bucco-dentaire, causés par une alimentation riche en fructose 33.

Ses activités antioxydantes ont permis de protéger des souris contre les dommages induits par des radiations 34. Elles pourraient également permettre de protéger contre la toxicité de certains produits 35.

Allergie et asthme

Les allergies et l’asthme sont causés par les réponses inflammatoires du corps à certains types d’aliments. Un état inflammatoire chronique serait corrélé à une plus grande probabilité de survenue d’allergie 36.

L'administration préventive de cette boisson a pu prévenir les exacerbations de l'inflammation allergique des voies respiratoires chez des souris ovariectomisées 37. Son ingestion peut diminuer la réponse inflammatoire, en lien avec les allergies et l’asthme 38 39 .

Encéphalite de Rasmussen

L'encéphalite de Rasmussen est une maladie inflammatoire rare. Une supplémentation a été menée en 2021 avec succès, chez un jeune homme souffrant d'épilepsie. Un grand nombre d’améliorations ont pu être observées : une réduction du nombre et de la gravité des crises et une amélioration cognitive et langagière.

Son administration provoquait une diminution significative des taux pro-inflammatoires et une augmentation simultanée des niveaux de cytokines anti-inflammatoires. En parallèle, après traitement, le probiotique a réduit les niveaux d'espèces réactives de l'oxygène, augmenté la biodisponibilité de l’oxyde nitrique, révélant des effets anti-apoptotiques et antigénotoxiques. Concernant l'analyse microbiologique, il a augmenté les espèces Lactobacillus et Bifidobacterium 40.

Covid-19

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est une maladie infectieuse.

Dans une revue d'études, les bienfaits et vertus du kéfir ont été analysés dans le cadre du Covid-19. Peut-il représenter un complément alimentaire protecteur contre l'infection par le SRAS-CoV-2, en modulant la réponse immunitaire ?

En raison de la présence de probiotiques, il apparait qu'il peut moduler le système immunitaire, afin de supprimer des infections virales (Zika, hépatite C, grippe, rotavirus). Ses mécanismes antiviraux impliquent de nombreuses actions du système immunitaire, et il peut agir comme agent anti-inflammatoire. Il pourrait, par conséquent, être un inhibiteur important de la «tempête de cytokines» qui contribue au COVID-19 41.

Digestion

Faciliter la digestion naturellement

Il semble pouvoir améliorer la digestion. Son ingestion crée une augmentation du nombre de bifidobactéries dans le côlon, qui rééquilibre le microbiote intestinal, améliore la perméabilité intestinale et réduit la constipation et la diarrhée 42. Ces avantages pourraient rendre son utilisation utile pour réduire le syndrome du colon irritable.

Cependant, il ne semble pas pouvoir améliorer les diarrhées associées à la prise d’antibiotiques, c’est ce que montre une étude menée avec 125 enfants de moins de 5 ans 43.

Chez cinquante-six adultes en bonne santé, une consommation quotidienne, pendant 3 semaines, a réduit les symptômes de douleurs abdominales et de ballonnements. La teneur en bifidobactéries a augmenté 44.

Ses effets antibactériens sur Helicobacter pylori pourraient protéger des ulcères causés par la bactérie.

Améliore la digestion du lactose

Les bienfaits et vertus du kéfir ne s'arrêtent pas là.

Il est généralement mieux toléré que le lait par les intolérants au lactose 45. Il contient moins de lactose que le lait, puisqu’il est digéré et transformé par les bactéries durant la fermentation.

Maladies inflammatoires de l’intestin

Lactobacillus kefiranofaciens a pu dans une étude inhiber l'expression des cytokines pro-inflammatoires et augmenter la fonction de barrière intestinale, en préservant l'intégrité des cellules intestinales et la jonction serrée.

Chez des rongeurs la perte de poids corporel a été diminuée, ainsi que les dommages histologiques, tout comme le raccourcissement du côlon, indiquant un puissant effet anti-inflammatoire 46. Dans une autre étude sur des souris, atteintes d'une maladie inflammatoire de l'intestin, son ingestion a considérablement réduit les symptômes liés à la maladie, tels que la perte de poids corporel et les saignements rectaux47.

Les effets de sa consommation sur la microflore fécale et les symptômes de 45 patients, atteints de maladie inflammatoire de l'intestin dont la maladie de Crohn, ont été étudiés.

400 ml, par jour, a été administré aux patients pendant 4 semaines jour et nuit. Il a pu moduler le microbiote intestinal, et améliorer la qualité de vie du patient à court terme 48.

Exercice et fatigue

Dans une étude, les bienfaits et vertus du kéfir ont amélioré efficacement les performances physiques. La résistance à l'effort a aussi été améliorée 49. Dans une étude réalise en 2021, auprès de personnes âgées de 20 à 30 ans, il a permis d'améliorer les performances physiques, l'adaptabilité physiologique et réduire la fatigue.

La supplémentation a considérablement amélioré les performances, réduit la production d'acide lactique après l'exercice et accéléré la récupération sans provoquer d'effets indésirables 50.

Cholestérol

Le kéfir a démontré des bienfaits et vertus hypocholestérolémiantes importantes51 52‌‌ 53.

Cependant, dans la seule étude menée auprès de participants, sa consommation n'a pas entraîné de baisse des concentrations plasmatiques de lipides 54.

D’autres études sont nécessaires pour mieux comprendre son effet sur les taux de cholestérol chez l’être humain.

Sphère cardio-vasculaire

Il a attiré l'attention des scientifiques, en raison de ses effets antihypertenseurs 55 56 57 58.

L'hypertension est associée à une dysbiose intestinale et à une dérégulation de l'axe intestin-cerveau. Les traitements probiotiques sont connus pour avoir des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire, chez les êtres humains et les animaux souffrant d‘hypertension. Chez des rats, les effets antihypertenseurs du traitement à long terme au kéfir se produisent, au moins en partie, grâce à l'amélioration de l'intégrité structurelle et fonctionnelle de la paroi intestinale 59.

En effet, il aurait un impact direct sur les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, qui empêchent l’effet vasoconstricteur de l’angiotensine 60 61 62.

Ainsi, il pourrait réduire le risque cardiovasculaire.63

Diabète

Des preuves de plus en plus nombreuses montrent les bienfaits et vertus antidiabétiques du kéfir, en tant qu'aliment thérapeutique.

Chez les animaux, de nombreuses études ont prouvé son efficacité dans la gestion du diabète de type 2, à travers une augmentation de l'absorption du glucose 64 et donc une baisse de la glycémie 65 66‌‌.

L'inhibition d'enzymes hydrolytiques, appelées α-glucosidases, et de l'α-amylase pancréatique, induite par son ingestion, a pu diminuer l'augmentation postprandiale de la glycémie après un régime glucidique mixte. Par conséquent, il peut être une alternative intéressante dans la gestion du type 2.

Tous les types de kéfir montrent des effets positifs sur la glycémie 68. On peut citer celui au lait de soja 69. La combinaison lait animal et végétal présenterait un meilleur potentiel 70.

Plusieurs études cliniques chez l’être humain confirment son potentiel antidiabétique. En effet, il permet de diminuer la glycémie à jeun et peut être une thérapie complémentaire ou adjuvante valable pour la prévention du diabète 71 72.

Associé à de la Metformine (médicament antidiabétique), il a montré améliorer certains paramètres biochimiques sanguins 73. Aussi, il s'agit d'un aliment à index glycémique faible à modéré, qui peut donc être intégré sans danger dans l’alimentation des personnes diabétiques 74.

Néphropathie diabétique

La néphropathie diabétique est une complication fréquente du diabète sucré due à des modifications fonctionnelles et structurelles dans plusieurs parties des reins.

Une revue de neuf études, menée en 2020, a démontré l'impact positif des probiotiques sur la néphropathie diabétique, ceci sans aucun événement indésirable majeur. Mais de futurs essais contrôlés randomisés plus importants sont attendus pour appuyer l'efficacité de la supplémentation en probiotiques sur la néphropathie diabétique 75.

Ainsi, il diminue les dommages causés par le diabète 76 77.

Maladie d’Alzheimer

Plusieurs études ont montré que l'inflammation et le stress oxydatif précèdent les manifestations neuro-pathologiques de la maladie d’Alzheimer. Compte tenu des bienfaits et vertus anti-inflammatoires des probiotiques, la supplémentation en kéfir a été testée chez des souris, dont la neuro-dégénération est induite par médicament, puis plus récemment chez des personnes atteintes de la maladie.

Chez les souris, les résultats d’études suggèrent qu'il peut soulager les symptômes de la maladie d’Alzheimer en régulant le microbiote intestinal 78. Le traitement peut inverser la neurodégénérescence et les troubles cognitifs, tout en améliorant la signalisation de l'insuline, en diminuant le stress oxydatif et l'inflammation 79.

Une supplémentation alimentaire continue de 2 mL/kg/jour, pendant 90 jours, a permis chez la majorité des personnes de l’étude une amélioration marquée de la mémoire, des capacités visuo-spatiales et d'abstraction, et des fonctions exécutives et du langage. Une diminution de plusieurs marqueurs de l'inflammation et du stress oxydatif a été observée. Elle a aussi permis une amélioration de l'oxydation des protéines sériques, du dysfonctionnement mitochondrial, des dommages/réparations de l'ADN et de l'apoptose cellulaire 80.

Autisme

Les troubles du spectre autistique affectent un enfant sur 150 dans le monde. Sa consommation a montré pouvoir moduler le microbiote et diminuer le comportement répétitif, l'une des caractéristiques des troubles du spectre autistique, chez la souris.

Il diminue le comportement répétitif du trouble autistique et crée une amélioration de la réponse immunitaire. Il augmente les niveaux de certaines cellules anti-inflammatoires et de la bactérie Lachnospiraceae A2, qui est en corrélation avec un comportement répétitif réduit.

Il module diverses voies microbiennes intestinales, y compris la synthèse du module intestin-cerveau de la S-adénosylméthionine (SAM), ainsi que la biosynthèse de la L-valine et la fermentation du pyruvate en isobutanol. Toutes les données de cette étude indiquent qu'une supplémentation pourrait s'avérer une stratégie viable pour améliorer la qualité de vie des sujets atteints de troubles du spectre autistique 81.

Stress et dépression

La dépression, comme les autres troubles psychiques, est le plus souvent corrélée avec des niveaux d’inflammation élevés.

Les boissons lactées fermentées, telles que le kéfir, ont montré des bienfaits et vertus anxiolytiques et antidépresseurs prometteurs, mais leur mécanisme d’action dans l’organisme n'est pas encore élucidé.

Il apparaît dans une étude que les peptides, issus de cette boisson, améliorent les comportements de type dépression chez la souris 82.

Lactococcus lactis subsp. Cremoris, un microorganisme, a été associé à des effets anti-allergiques chez l'Homme. Son rôle fondamental dans le microbiome intestinal, la réponse au stress, le sommeil et la santé mentale chez l'être humain a été étudié.

Ses effets sur la réponse de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien, au stress psychologique aigu, ont été étudiés dans un essai clinique japonais, mené en double aveugle et contrôlé par placebo. Il portait sur 27 jeunes hommes en bonne santé supplémentés quotidiennement en kéfir. La consommation quotidienne a permis de réduire les niveaux de cortisol salivaire matinal par rapport au placebo, et les niveaux de cortisol salivaire après un test de stress social ont également diminué par rapport au placebo. La qualité du sommeil basée sur l'actigraphie était la même dans les deux groupes, mais la qualité subjective du sommeil et de la santé mentale a été amélioré dans le groupe traité, par rapport au placebo. L'apport quotidien de Lactococcus lactis subsp. Cremoris améliore la réponse de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien au stress psychologique aigu, ce qui pourrait être associé à une diminution des niveaux de cortisol matinal 83.

Santé osseuse

Le kéfir de lait est une source de calcium et de vitamine K2, une vitamine qui joue un rôle essentiel dans le métabolisme du calcium.

Aussi, il dégrade les protéines du lait en divers peptides ayant des effets bénéfiques sur la santé, notamment des bioactivités antithrombotiques et antimicrobiennes. Il améliore l'absorption du calcium.

Dans une étude en double aveugle sur 6 mois les effets du lait fermenté, supplémenté en bicarbonate de calcium, ont été testés chez 40 personnes atteintes d'ostéoporose, et comparés à une supplémentation en bicarbonate de calcium seul. Le traitement au lait fermenté a été associé à des changements positifs à court terme et à des augmentations plus importantes de la densité minérale osseuse de la hanche, chez les patients ostéoporotiques 84.

L'ostéoporose est associée à une carence en œstrogènes chez les femmes ménopausées. Les peptides fermentés par le kéfir sont produits à partir de la dégradation des protéines du lait par la microflore probiotique des grains. Les effets de ces peptides sur la prévention de l'ostéoporose ont été étudiés chez des souris ovariectomisées. Il est apparu que les peptides préviennent l'ostéoporose ménopausique et modulent légèrement la structure du microbiote intestinal chez ces souris 85.

Associé à des omégas-3 et à de la vitamine C, il a montré des effets protecteurs contre la perte osseuse en supprimant l'inflammation 86.

Parodontite

La parodontite est une maladie inflammatoire chronique qui affecte les tissus de soutien des dents. Dans une étude chez le rat, l'administration de kéfir a présenté des bienfaits et vertus intéressantes. Il a permis de réduire l'intensité du spectre de l'inflammation mais aussi de réduire la perte osseuse alvéolaire. Le temps de fermentation a eu une influence cruciale sur les résultats, plus le temps de fermentation était long plus les résultat étaient positifs 87.

Cancer

Probiotiques

Les probiotiques en général sont reconnus comme étant bénéfiques dans la prévention et le traitement des cancers 88. On sait que les facteurs génétiques jouent un grand rôle dans le risque de cancer. Cependant, jusqu'à 50 % des cancers peuvent être évités, grâce à diverses modifications du mode de vie, notamment en adoptant un mode de vie sain 89. Il a montré des propriétés anti-cancéreuses in-vitro 90 et in-vivo.

Son rôle anticancérigène peut être lié :

  • au retard de la croissance tumorale par apoptose ;
  • à la modification de la réponse immunitaire et à la modulation du microbiote intestinal ;
  • à la diminution de la croissance tumorale et des dommages à l'ADN ;
  • à l'inhibition de la prolifération et de l'activation d'agents cancérogènes91.

Son effet anti-cancérigène a été étudié pour différents types de cancer, tels que les cancers hématologiques (leucémies et lymphomes) 92 93, le cancer du sein 94 95, du système gastro-intestinal 96 97 98 99, le sarcome (tumeur du tissu conjonctif) 100 101102 et le glioblastome (cancer cérébral) 103.

Co-adjuvant des traitements anti-cancéreux

Chez des souris, sa co-administration avec de la vitamine C a réduit les dommages à l'ADN dans les cellules sanguines des lymphocytes, causés par des radiations chez des souris. Cette combinaison a entraîné des activités antioxydantes élevées 104. D’autres études in vitro ont montré cet effet aussi bien pour les traitements par radiation 105 que par chimiothérapie 106.

Cependant, une seule étude a été réalisée chez l’être humain à ce jour, et elle visait à déterminer ses effets sur la prévention des troubles gastro-intestinaux, chez 40 patients traités pour un cancer colorectal.

Il n’a ni prévenu ni diminué les troubles gastro-intestinaux chez les patients subissant une chimiothérapie pour un cancer colorectal, mais il a diminué les troubles du sommeil 107.

Quelle quantité de kéfir boire, par jour ?

Il est conseillé de commencer par de petites doses, pour ne pas brusquer la flore intestinale et ne pas provoquer d’inconfort digestif.

Principes actifs

Le microbiote des grains de kéfir peut différer en fonction de leur origine géographique 108. Il peut aussi varier en fonction du substrat utilisé, pour le processus de fermentation, et la méthode de maintien de la culture (temps de fermentation, température) 109.

Laitier

Les espèces bactériennes prédominantes dans les grains de kéfir laitier sont 110:

  • Lactobacillus kefiranofaciens
  • Lacticaseibacillus paracasei
  • Lactiplantibacillus plantarum
  • Lactobacillus acidophilus
  • Lactobacillus delbrueckii subsp. Bulgarique

Levures prédominantes :

  • Saccharomyces cerevisiae
  • S. unisporus
  • Candida kefyr
  • Kluyveromyces marxianus ssp. marxianus

Ses autres composants, pour 100 grammes :

  • Calories : environ 40 calories
  • Protéines : 3,2 g
  • Lipides : 3,5 g
  • Glucides : 4,5 g
  • Calcium : 127 mg
  • Potassium : 155 mg
  • Vitamine B9 : 21 ug

Les données sont variables selon le type de lait utilisé.

Non laitier

Ces grains-ci sont constitués d'un consortium de levures et de bactéries lactiques, contenues dans un milieu naturel matrice d'exopolysaccharides (EPS) kéfiran 111 112 113.

Bactéries lactiques :

  • Lactobacillus
  • Lactococcus
  • Leuconostoc
  • Streptococcus

Levures :

  • Kluyveromyces
  • Candida
  • Saccharomyces

Ses effets

Précautions

Le kéfir est généralement sans danger.

Il peut toutefois provoquer, à forte dose, des effets secondaires comme des ballonnements, des nausées, des crampes intestinales et de la constipation.

Ces effets secondaires cessent généralement avec une utilisation continue dans des quantités appropriées.

Contre-indications

Prise de médicaments immunosuppresseurs.

Interactions médicamenteuses

Il peut interagir avec les médicaments qui diminuent le système immunitaire, les immunosuppresseurs : l'azathioprine, le Basiliximab, la cyclosporine, le Daclizumab, le muromonab-CD3, le mycophénolate, le Tacrolimus, le sirolimus, la prednisone, les corticostéroïdes, etc.

Qualité du lait

La qualité du lait utilisé pour le réaliser est primordiale pour obtenir une boisson de bonne qualité. Les laits de vache, produits par l’industrie agro-alimentaire, sont le plus souvent trop riches en oméga-6. En effet, l'alimentation des vaches n'est pas optimale (soja, maïs). Ces laits sont pro-inflammatoires.

Pour obtenir un produit bon pour la santé, il doit être fabriqué à partir de lait de vaches, de chèvres ou de brebis nourries à l’herbe 114.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le kéfir ?

Boisson fermentée, elle est riche en probiotiques et présente de nombreux bienfaits.

Pourquoi en consommer ?

1. Activités antibactérienne, anti-inflammtoire et anti-oxydante
2. Améliore la digestion et les performances sportives
3. Covid-19 : inhibiteur potentiel de la tempête de cytokines
4. Prévention de la perte osseuse
5. Atténuation de certains symptômes de l'autisme

Quelles sont les mises en garde ?

Il ne doit pas être associé à un traitement immunodépresseur.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga. Site internet : www.mariannebuclet.com