Huile essentielle de gingembre: bienfaits et utilisation

-

Remède ancien déjà attesté dans les médecines chinoise et ayurvédique, le gingembre est connu pour son efficacité sur les problèmes digestifs et en particulier les nausées. Il est fréquemment utilisé dans la cuisine asiatique. L'huile essentielle de gingembre est un anti-inflammatoire en application locale.

La plante et son histoire

Le gingembre est une plante vivace, haute de 50 cm environ.  Du gros rhizome charnu se dressent des tiges verticales portant des feuilles élancées, étroites qui sont surmontées de plusieurs fleurs jaune vert à lèvre rouge.

C’est une épice qui nous est venue d’Orient dès le IXème siècle, et qui était fréquemment intégrée dans la cuisine au moyen-âge et ceci jusqu’au XIXème siècle où elle fut supplantée par le poivre.

Le gingembre était considéré comme aphrodisiaque mais également comme pectoral dans la médecine arabe. Il revient aujourd’hui en tant qu’épice notamment grâce à la cuisine asiatique, et pour son intérêt en tisane dans le traitement des nausées de la grossesse.

Description

Rhizomes de gingembre

Nom botanique : Zingiber officinalis
Famille : Zingiberacées
Organe distillé : rhizome, frais ou séché
Pays d'origine : Originaire d’Asie, il est largement cultivé dans tous les pays tropicaux

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : orange clair
  • Odeur : Piquante, épicée, chaude

Principaux constituants biochimiques :

Sesquiterpènes 60 % (α-zingibérène 30 %, γ et β-bisabolène 10 %, β-sesquiphellandrène, β-phellandrène, curcumène…), oxydes (1.8 cinéole), monoterpènes 15 % (α-pinène, camphène, limonène, β-phellandrène…), monoterpénols (α-terpinéol, bornéol),  sesquiterpénols 3% (nérolidol, zingibérénol), esters (acétate de géranyle).

Vertus

  • Digestive puissante, carminative, apéritive
  • Tonique générale
  • Anti-inflammatoire
  • Décongestionnant veineux, lymphatique, et respiratoire

Utilisations

En interne :

L’huile essentielle de rhizome de gingembre sera indiquée sur de nombreux problèmes digestifs tels que dyspepsie, constipation, colite, ballonnements, flatulences et aérophagie (carminative), en cas de lourdeurs après repas, mais aussi en cas de manque d’appétit par sa vertu apéritive.

Elle agit sur les nausées et le mal des transports. Elle est aussi conseillée comme tonique sexuel et aphrodisiaque, notamment parce qu’elle pourrait agir efficacement sur les problèmes d’impuissance.

En application locale :

Mais c’est aussi un antalgique efficace contre les douleurs articulaires et musculaires, les rhumatismes ainsi que sur les douleurs dentaires et les névralgies.

Au niveau circulatoire, elle sera également indiquée contre les varices, l’œdème circulatoire ou la fragilité capillaire.

Par diffusion :

Enfin, l'huile essentielle de gingembre peut s’avérer remarquablement efficace, par diffusion (ou en application locale, en dilution), comme expectorante et fébrifuge sur les problèmes respiratoires tels que les bronchites chroniques et les encombrements, les mucosités ou la grippe.   

Dosages et posologie

  • Par voie orale : 1 à 2 gouttes 3 fois par jour dans une cuillère à café d’huile d’olive, de purée d’amande, ou sur un comprimé d’acérola, pendant 7 jours contre les troubles digestifs.
  • En externe : dilution dans une huile végétale (20 % maximum pour le corps) pour application locale ou massage (jambes lourdes, varices). Ou pure sur le cou en cas de nausées. Par exemple 2 ml d’HE de gingembre avec 8 ml d’HV de calophylle (Calophyllum inophyllum), ou encore en mélange :

Recette : huile de massage sensuelle et tonique avec les huiles essentielles suivantes :

  • HE gingembre (Zingiber officinalis) 5 ml
  • HE cannelle (Cinnamomum zeylanicum) 1 ml
  • HE ylang-ylang (Cananga odorata) 5 ml
  • Huile d’amande douce (Prunus dulcis) 48 ml complétant un flacon à 60 ml

Pour masser le corps, en évitant le visage et le contour des yeux.

Association possible : pour leur côté tonique réchauffant avec les huiles essentielles de poivre (Piper nigrum), de curcuma (Curcuma longa), de clou de girofle (Syzygium aromaticum)…

  • Par diffusion : possible. 1 à 2 gouttes dans un diffuseur toutes les demi-heures

Contre-indications

L'huile essentielle de gingembre est déconseillée pendant les trois premiers mois de la grossesse.

Effets secondaires

Aucun effet secondaire connu pour l'huile essentielle de gingembre.

Autres usages

Le gingembre est également employé en phytothérapie: Gingembre (Zingiber Officinalis).

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).