Huile essentielle de menthe poivrée : bienfaits et utilisation

-

L’huile essentielle obtenue à partir des feuilles de menthe poivrée offre de nombreuses propriétés : anti-inflammatoire, antibactérienne et antivirale.
Par ailleurs, l'huile essentielle de menthe poivrée est excellente pour stimuler la digestion.

La plante et son histoire

La menthe poivrée est un hybride de la Mentha aquatica et spicata. C’est une plante vivace de moins d’un mètre de haut, à feuilles vertes, dentées et opposées, portant des petites fleurs mauves regroupées en épis. Elle est connue depuis l’Antiquité pour son action digestive, mais a été cultivée en Europe seulement à partir du XVIIème siècle.

Il existe de nombreuses espèces de menthes à huiles essentielles, comme la menthe des champs Mentha arvensis, la menthe bergamote Mentha citrata, la menthe pouliot Mentha pulegium  très riche en cétones et donc neurotoxique et abortive, la menthe sylvestre Mentha longifolia, la menthe verte Mentha viridis.

Description

L’huile essentielle de menthe poivrée est obtenue à partir des feuilles de menthe poivrée.

Nom botanique : Mentha X piperita
Famille : Lamiacées
Organe distillé : sommités fleuries
Pays d'origine : France, Europe, mais elle est cultivée dans le monde entier

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : vert pâle
  • Odeur : poivrée, anisée, mentholée

Principaux constituants biochimiques :

Monoterpénols (menthol  50 %), monoterpénones (menthone 20-30 %, pulégone, pipéritone), oxydes (1.8 cinéole 5 %), esters (acétate de menthyle 5 %), monoterpènes (α et β-pinènes)

Propriétés

Les bienfaits de l'huile essentielle de menthe poivrée sont nombreux et variés:

  • Tonique et stimulante générale, antifatigue (asthénie), neurotonique
  • Anti-inflammatoire, antalgique, anesthésiante
  • Stimulante du foie et du pancréas (cholagogue, cholérétique), antivomitive
  • Digestive, carminative
  • Tonique cardiaque, hypertensive, vasoconstrictrice
  • Antibactérienne, antivirale, antifongique

Utilisations

En interne :

L’huile essentielle de menthe poivrée est tonique, active sur les systèmes cardiaque (chute de tension), nerveux (malaise, syncope, fatigue nerveuse) et digestif (nausées, mal des transports, lourdeurs, fatigue du foie, mauvaise haleine, ballonnements, aérophagie, dyspepsie, acidité gastrique).
Sur le plan psychique, elle favorise la concentration intellectuelle.

Elle a une action protectrice de la sphère hépatique et stimule foie (cholagogue et cholérétique) et pancréas. Elle est par ailleurs antibactérienne et antivirale et sera indiquée en cas d’hépatites virales voire de cirrhoses, de gastro-entérites ou de colopathies.

L'huile essentielle de menthe poivrée est aussi décongestionnante des voies respiratoires et antibactérienne, elle sera conseillée contre les infections ORL comme bronchite, rhume, rhinite et sinusite, otite, laryngite.

En application locale (très localisée) :

Elle sera également indiquée sur les problèmes dermatologiques, d’origine virale ou non : zona ou varicelle (elle peut être appliquée directement sur la zone infectée), eczéma, plaies, urticaire…

C’est un antalgique et un anti-inflammatoire efficace, qui sera recommandé contre coups, céphalées et migraines, insolation, zona ophtalmique, névrites et névralgies, prurit, arthrite, tendinite, sciatique, rhumatismes, prostatite, cystite ou encore en cas de coliques néphrétiques….Elle a un effet localement anesthésiant à appliquer sur une petite surface.

Antispasmodique, l'huile essentielle de menthe poivrée apaisera les colites et les indigestions en application sur l’abdomen (ou en interne), et en cas de douleurs de règles ; hormonale elle régularisera le cycle menstruel et sera un tonique utérin.

Posologie

  • Par voie orale : 2 gouttes 3 fois par jour dans une cuillère à café de miel, d’huile d’olive, de purée d’amande, sur de la mie de pain ou un comprimé d’acérola, pendant 7 jours maximum (pas d’usage prolongé).

Autres usages : il est possible de prendre simplement une goutte à l’état de trace en passant le doigt sur le bord du flacon, à déposer sur la langue contre la mauvaise haleine, ou en cas de repas lourd.

  • En externe : diluée à 5 % maximum dans une huile de massage pour une application étendue, par exemple 1 ml d’HE de menthe poivrée avec 19 ml d’HV d’amande douce (Prunus dulcis) ; elle peut être appliquée pure seulement sur de petites surfaces

Association possible : pour la digestion, huiles essentielles de basilic (Ocimum basilicum), de semences d’angélique (Angelica archangelica), d’estragon (Artemisia dracunculus), de gingembre (Zingiber officinalis)…1 goutte de chaque dans une cuillère à café d’huile d’amande douce pour application en onction sur l’abdomen.

  • Par diffusion : en petite quantité. 1 goutte dans un diffuseur, ou en olfaction

Contre-indications

L'huile essentielle de menthe poivrée est déconseillée aux enfants de moins de 7 ans, aux femmes enceintes ou allaitantes.
Les huiles essentielles chargées en cétones doivent être évitées en interne, et il est conseillé de vérifier la teneur en menthone avant usage.
Pas d’utilisation prolongée chez un hypertendu. Il est également conseillé de ne pas l'associer à un traitement homéopathique.

Effets secondaires et dangers

L'huile essentielle de menthe poivrée ne doit pas être appliquée sur une trop grande surface car elle a un effet glacial. Elle peut être parfois irritante sur la peau et les muqueuses.
A fortes doses en interne, elle peut être excitante voire stupéfiante. Il existe un risque d’insomnie.

Autres usages possibles

La menthe est également employée en phytothérapie: Menthe (plante médicinale): ses bienfaits et vertus.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).