Élixir floral contemporain : Brunelle

-

Établi par le laboratoire Deva, l'élixir floral contemporain de Brunelle nous invite à changer d'attitude face à la maladie pour développer en nous notre processus de guérison de façon consciente. Ainsi, il correspond aussi bien aux personnes déjà engagées dans cette transformation, qu'aux personnes essayant de nombreuses pratiques thérapeutiques sans succès, qu'aux personnes hypocondriaques qui doutent de la capacité de leur corps à se défendre seul.
Grâce à la brunelle, nous permettons à une situation difficile, comme une pandémie telle que le Covid-19, de la transformer intérieurement en une expérience riche d'enseignements.

Ses noms

Brunelle (la), la petite consoude, la charbonnière, la prunelle, l'herbe au charpentier, la brunette, nom botanique : Prunella vulgaris ou Brunella vulgaris.

Dynamique de la Plante

L'élixir floral de Brunelle, élaboré selon les recommandations du docteur Erdward Bach.

La brunelle est une petite plante herbacée qui pousse dans les champs, les jardins et en bordure des routes et des bois. Elle fait partie de la grande famille des Lamiacées, qui portent ce nom car leurs fleurs sont faites de pétales en forme de lèvres, comme une bouche qui fait la moue ou qui se tend pour embrasser. Ainsi, la plante démontre une volonté d'aller vers l'autre, qui est sa finalité une fois les épreuves de la vie transformées.

Mais c'est aussi en rapport avec la bouche, la communication donc, qui comprend également tous les maux liés à la gorge. D'ailleurs la forme en épi de la tête de la brunelle fait penser à la gorge, et son nom viendrait d'après certains étymologistes de l'allemand Braüne qui signifie « angine ».

Elle est utilisée comme plante médicinale depuis toujours donc pour les toux, les maux de gorge, les malaises dus au rhume, les états fiévreux (car elle a des vertus antipyrétiques et anti-inflammatoires).

On l'utilise aussi pour soulager les diarrhées et les vomissements et tous les troubles gastriques, masquant souvent des peurs inconscientes (la diarrhée, un besoin de nettoyage) et une colère sous-jacente (le vomissement : dégoût de soi ou d'une situation).

La brunelle fait aussi partie des simples, les plantes utiles mais discrètes des jardins. Elle pousse bien droite, avec de belles valeurs morales. Ses fleurs violettes nous invitent dans le domaine de la spiritualité ; c'est le chakra couronne, celui de la tête. Détail intéressant : sa tige de forme carrée, car elle a un esprit carré, peut-être un peu trop qui l'empêche de bien comprendre comment la maladie est un facteur d'évolution, car le mal a dit, d'où les maux de gorge...

Son message

Le message de l'élixir floral de brunelle réside dans ceci : la maladie égale le mal a dit. Le mal, ce sont les symptômes, mais aussi ce qui nous fait mal, ce qui nous blesse. Et parfois on n'ose pas le dire, on le garde à l'intérieur de nous et cela nous ronge... Une colère rentrée source de troubles gastriques, un sentiment de salissure qui donne des diarrhées, le besoin de hurler son mal-être responsable d'angines chroniques.

Le fait de se taire est d'autant plus douloureux que la personne de type Brunelle a besoin de la relation avec l'autre, comme en témoigne ses lèvres fleuries qui se tendent pour s'exprimer et pour embrasser. Alors plus la personne se tait, plus elle dépérit. Cependant, dès que le processus de transformation sera achevée, la personne deviendra un bon exemple pour les autres qui n'osent pas s'exprimer, pouvant même les aider à prendre la parole (mais pas parler à leur place) et par conséquent à aller mieux.

Également, ses petites fleurs violettes qui signent la spiritualité indiquent que la guérison passera une reconnexion avec son Soi intérieur, son âme.

Mais c'est aussi une prise de conscience et une intellectualisation. Chaque chakra, les points centraux d'énergie du corps ont une couleur ; pour la tête, la couronne, c'est le violet. Pour une fois, on demande au mental de fonctionner et c'est par la tête que cela passe.

Accepter qui nous sommes demande un vrai effort doublé d'un lâcher-prise, ce qui est paradoxal. Effort de rechercher et de comprendre, d'intellectualiser. Lâcher-prise pour accepter sa transformation et aussi la responsabilité de sa vie et de sa santé. Car c'est facile de les remettre aux mains d'autrui. Pourtant les meilleurs professionnels ne pourront rien faire si la personne ne prend pas conscience de sa force de guérison et du message de son inconscient, ce qui est facilité par la prise de l'élixir floral de brunelle.

D'après, l'élixir floral de brunelle, il faut conscientiser l'énergie de la vie en soi qui circule et qui donc permet de traverser une longue maladie ; mais aussi il faut ne pas se laisser envahir par la peur qu'il nous arrive quelque chose car notre corps a des ressources !

Personne de type Brunelle

Bruno a depuis des années une petite toux sèche plusieurs fois par jour. Pourtant Bruno ne fume pas. Il a l'impression d'avoir tout essayé : spray, pastilles, sirop, gargarismes. Il est allé voir son médecin généraliste, un pneumologue, un allergologue, un angiologue, un acupuncteur, un naturopathe et même un magnétiseur. Mais rien ne marche.

Après chaque essai raté, il s'emporte contre le pauvre praticien qui a tenté de l'aider. Quand on demande à Bruno si il y a des choses qui lui restent en travers de la gorge, il s'énerve mais ne répond pas vraiment à la question. Pourtant une petite voix au fond de lui voudrait bien s'exprimer. Dire qu'il en a marre. Qu'il n'est pas content de ce qu'il est devenu, que son métier l'irrite, que le lieu où il vit l'étouffe.

Grâce à une lecture arrivée « par hasard » sur son ordinateur, Bruno commande de l'élixir floral de brunelle. Après deux semaines, il prend conscience que finalement, il n'a jamais osé exprimer ses vrais besoins. Il comprend que sa toux sèche est le symbole de son irritation grandissante. Du moment où il s'en rend compte, Bruno cesse de tousser.

Bruna vient de faire sa dernière séance de chimiothérapie pour un cancer du sein. Son médecin se montre plutôt optimiste et Bruna est soulagée d'en avoir enfin fini avec les séances. Elle est consciente qu'elle a la chance d'être en vie et que son cancer est un message de son corps et de son inconscient. Bruna décide alors de consacrer les prochains mois à la recherche de ce message.

Elle sent au fond d'elle que tant qu'elle n'aura pas conscientisée la leçon, qu'elle ne l'aura pas vraiment réalisée, elle sera seulement en rémission et non véritablement guérie. Bien sûr Bruna a lu des ouvrages sur le sein symbole de la féminité et de la maternité. Mais elle ne voit pas bien en quoi cela la concerne. Elle est heureuse en couple, elle a eu ses trois enfants facilement et elle les a même allaités. Mis à part ce cancer, elle n'a jamais eu de problèmes hormonaux ou gynécologiques.

Sa fille cueille dans son jardin quelques fleurs de brunelles et lui offre. En arrangeant le petit bouquet de fleurs violettes dans un vase d'eau, Bruna a comme une fulgurance. Et si son cancer du sein se référait au deuil de sa propre mère ? Aux choses qu'elle n'a pas eu le temps de lui dire ? Bruna pose le bouquet près de sa tête de lit et choisit de creuser cette piste dans les prochains jours.

Phrases-clés

  • « J'ai essayé de nombreux thérapeutes, aucun n'a su m'aider. »
  • « Mon corps essaie de me dire quelque chose mais je ne vois pas quoi. »
  • « J'ai un message à comprendre, mais lequel ? »
  • « J'ai un peu mal à la gorge ce matin, je dois aller voir le médecin ! »
  • « La contamination me fait très peur, je prends plusieurs compléments alimentaires en prévention. »
  • « J'ai eu un cancer l'année dernière et je peine à m'en remettre. »
  • « Il est hors de question que je sorte en pleine pandémie ! »
  • « Je sais qu'il faut que je change mes habitudes alimentaires mais je n'y arrive pas tout(e) seul(e). »
  • « Ce n'est pas à nous d'agir contre le virus, c'est au gouvernement ! »

Bienfaits

L'élixir floral de brunelle nous invite à reconsidérer les symptômes d'un trouble de notre corps comme un message de notre inconscient. Grâce à cette plante, on prend conscience de l'utilité de la maladie.

Cet élixir est aussi un soutien permettant de franchir le pas dans la conscience de soi, de qui on est et dans sa responsabilité face à ce qui nous arrive. Il nous donne une force intérieure de guérison et une solidité pour faire face à l'adversité.

Comme la chenille s'enferme dans sa chrysalide pour devenir un papillon, on se transforme, parfois douloureusement, dans un cheminement pour devenir une meilleure version de nous-même, du moins une version plus accomplie. La brunelle nous accompagne donc sur ce chemin.

Comme elle nous donne cette force, elle nous permet aussi d'activer la vitalité nécessaire pour aller mieux.

Pour les hypocondriaques, l'élixir floral de brunelle rassure sur leurs propres capacités physiques. Ils peuvent enfin se tourner vers l'extérieur donc vers les autres (au lieu de rester dans un mode auto-centré sur ce qui ne va pas) et la vie qui les entoure.

Enfin pour les personnes qui connaissent une longue maladie, un traumatisme important ou un symptôme chronique et irritant à la longue, l'élixir floral de brunelle les reconnecte à leur soi intérieur et à leur inconscient, leur permettant de laisser partir leurs vieux blocages.

Associations possibles – fleurs de Bach

  • Abricotier : aide à se sentir présent dans son corps, plein de vie et de chaleur. Réconforte et dynamise. Convient aux personnes qui ont subi un traumatisme. Mais aussi le lien à la mère in-utero, dans un cocon de douceur.
  • Ail sauvage : purifie des peurs profondément ancrées. Pour les individus vulnérables, facilement sujets aux infections, nerveux, sensibles aux pollutions psychiques et aux manipulations. Redonne également une force intérieure.
  • Ajonc – Gorse : redonne de la joie quand l'espoir est parti lors d'une épreuve comme une longue maladie.
  • Amarante : pour les personnes hypocondriaques préoccupées excessivement de leur santé, permet en outre le dépassement de soi, aide à traverser sa souffrance.
  • Arnica : pour tous les chocs physiques et psychiques, récents ou anciens. Régénère et soulage. Redonne de la lumière. Convient aussi aux personnes souffrant d'addictions, aux convalescents et aux victimes de violences.
  • Bétoine : aide à surmonter les traumatismes liés à la sexualité (violences) mais également, harmonie une sexualité exacerbée, la libère sereinement pour être bien vécue.
  • Bourgeons de marronnier – Chestnut Bud : pour apprendre les leçons que la vie nous envoie, pour ne plus refaire les erreurs du passé.
  • Bouton d'or : confiance et estime de soi, développe le processus intérieur de guérison et de transformation, soulage les traumatismes enfouis.
  • Échinacée : permet de retrouver son intégrité et une identité suite à des violences subies, une perte de repères, un manque de contact avec soi. Convient aussi lorsque le système immunitaire est affaibli et se laisse envahir. Enfin reconnecte à qui on est lors de catastrophes naturelles.
  • Épilobe : reconstruit et régénère lorsqu'on a été blessé, meurtri, et qu'on doit continuer à avancer. Permet alors de se transformer et d'évoluer. Pour toutes les situations d'urgence, et en accompagnement de la libération du stress qui en a découlé.
  • Érable : apporte dynamisme et fluidité, un « coup de pouce » pour toutes les personnes qui ont l'impression de stagner, de tourner en rond, de ne plus avancer. Permet de libérer les énergies bloquées qui freinent le processus de guérison.
  • Étoile de Bethléem – Star of Bethléem : console et apaise les grands traumatismes de la vie, notamment liés aux maladies, aux accidents, à l'isolement, à l'abandon, au deuil.
  • Hysope : acceptation de soi et purification. Permet de se libérer d'un rôle imposé par l'entourage, la société et de retrouver sa vraie place dans la vie. Pour toutes les personnes qui se sentent enfermées ou qui se sentent souillées.
  • Jasmin : purification et acceptation de soi. Aide à éliminer les toxines dans l'organisme, particulièrement aux niveaux des bronches et du système digestif. Éveille aussi à la spiritualité.
  • Mauve : aide la personne à accepter sa transformation, son évolution, le vieillissement aussi. Périodes également de puberté et de ménopause.
  • Mimulus écarlate : libère des émotions intenses refoulées, parfois profondément (enfance). Permet à la personne de prendre conscience des états négatifs à laisser aller, l'aide à s'exprimer.
  • Mimulus orangé : libération des peurs liées à la sexualité. Aide les personnes à exprimer leurs besoins intimes, à parler de leur sexualité et à la vivre pleinement.
  • Molène : favorise l'écoute intérieure. Permet à la personne de prendre conscience de sa morale intérieure sans se laisser influencer par la morale des autres.
  • Oignon : libération des émotions enfouies profondément, lâcher-prise, purification des toxines et nettoyage de l'organisme. Convient aux personnes ayant subi des violences sexuelles, besoin de nettoyer mais aussi de retrouver de l'énergie et de la chaleur.
  • Olivier – Olive : pour les états d'épuisement physiques et psychiques importants. Redonne de la vitalité et du dynamisme.
  • Pensée : force intérieure et résistance pour les personnes qui se sentent vulnérables aux infections, qui manquent de force et qui doutent d'elles-mêmes.
  • Perce-Neige : donne la force de surmonter les événements de la vie les plus difficiles, de tenir et d'aller jusqu’au bout. Permet de relâcher les traumatismes affectifs du passé : chagrin, colère... Apporte joie, vivacité et enthousiasme.
  • Pommier sauvage – Crab Apple : purification et acceptation de soi, amour. Pour les personnes souffrant de dégoût, de soi mais aussi des autres. Vomissements, anorexies, allergies, TOC.
  • Noyer – Walnut : pour toutes les grandes transitions et les passages de la vie. Facilite le processus de transformation et d'évolution. Permet de laisser aller aussi ce qui n'est plus.
  • Rudbeckia : éveille à la lumière de la conscience les aspects refoulés de la personnalité et de l’inconscient, permet de se voir tel que l'on est. Facilite par cela le processus de guérison et d'évolution personnelle. Pour les personnes confrontées à la maladie et qui ne l'acceptent pas.
  • Sauge : apporte compréhension et paix intérieure lors des maladies graves, de l'approche de la mort. Offre enfin une perspective élargie et un recul sur l'existence. 
  • Saule – Willow : aide à se responsabiliser face aux événements de sa vie. Devenir acteur de sa vie. Pour les personnes qui se victimisent, les Calimero.
  • Sureau : stimule lors des moments de creux, de fatigue. Redonne confiance. Permet aussi de se reconnecter à sa juste nature.
Clotilde Rolland

Naturopathe depuis 2017. Spécialisée en Iridologie, Fleurs de Bach et Sylvothérapie.