Élixir floral contemporain: Pastèque

-

L'élixir floral contemporain de Pastèque est un harmonisant de la grossesse, de la conception, à son bon déroulé, jusqu'à la naissance. Il renforce le lien entre la mère et l'enfant mais aussi au niveau du couple de parents. Cet élixir précieux est élaboré par le laboratoire Deva.

Ses noms

Pastèque (la), melon d'eau, nom botanique : Citrullus lanatus.

Dynamique de la Plante

L'élixir floral de pastèque, élaboré selon les recommandations du docteur Erdward Bach.

La pastèque est une plante originaire d'Afrique mais qui est à présent répandue et cultivée dans toutes les régions chaudes du globe. Elle fait partie de la grande famille des Curcubitacées, comme le melon, la courgette, la citrouille, le concombre. On appelle communément pastèque le fruit rond, vert strié de blanc à chair rouge qui peut peser plusieurs kilos.

C'est donc le fruit qui par sa forme donne la principale dynamique à l'élixir floral de pastèque. À savoir, un fruit rond comme un ventre de future maman, dont la coque protectrice est épaisse et dure mais qui cache une chair rose, comme le ventre maternel, gorgée d'eau tel le liquide amniotique dans lequel baigne le bébé.

Détail intéressant : au contraire de la courgette, un autre élixir floral, les fleurs de la pastèque bien qu'également jaunes, sont plus pâles, moins lumineuses. Elles sont aussi plus petites. C'est donc une plante assez discrète... En fait, la pastèque se distingue principalement par son fruit qu'elle met de longs mois à couver, tout l'été, jusqu'à la maturité.

Cependant, la pastèque met, comme beaucoup de Curcubitacées, de longues tiges lianes, qui se vrillent sur le sol, et elle sait elle aussi très bien se mouvoir pour obtenir la meilleure situation : ensoleillement et présence d'eau.

Enfin, il faut savoir que beaucoup de variétés de pastèques cultivées sont malheureusement stériles. C'est pourquoi pour leur reproduction, les agriculteurs doivent planter quelques plantes fertiles au milieu des autres, ainsi que de placer plusieurs ruches par acre cultivé pour favoriser la pollinisation. La pastèque est donc une plante directement impactée par la gestion humaine des ressources naturelles.

Son message

La pastèque qui porte ses beaux fruits ronds, vert et rouge rosé, très photogéniques même, qui est aussi une plante nourricière tout en étant peu calorique, est sympathique, pleine de vie et généreuse. Surtout, elle nous indique que toute sa vie est présente dans son fruit, c'est la concentration de ses efforts. C'est pourquoi le fruit abouti est si beau.

Comme la pastèque, on peut célébrer cette transformation. Ce fruit qui s'arrondit, qui va devenir quelque chose, quelqu'un de merveilleux, par le simple fait qu'il existe, dans un mouvement naturel quasi inné, conçu, non de la main de l'homme comme une machine, mais seulement par l'association du vivant.

Et participer à ce vivant, par la conception, par l'assistance ou en étant la mère qui porte l'enfant, relève presque du sacré. D'une certaine façon, c'est apporter sa part au grand édifice de la vie sur la Terre. En réalité, que de quelques cellules aboutisse un être fini, pensant, agissant, tient du miracle.

Personne de type Pastèque

La grossesse tardive de Pascale

Pascale vient d'apprendre qu'elle est enceinte de son quatrième enfant. Ce n'était pas prévu. Pascale a déjà trois grands et elle ne pensait pas du tout avoir un petit dernier. En fait, quand elle a vu qu'elle n'avait plus ses règles, elle a d'abord pensé à la ménopause qui doucement arrivait. Mais des nausées suspectes l'ont alertée.

Bien que Pascale soit déjà maman, elle est pleine de doutes et de peurs. Elle a décidé de mener la grossesse à terme, ce qui n'empêche pas les questions. Va-t-elle savoir encore changer les couches, après dix ans depuis le troisième ? Et son corps qui va sur quarante-deux ans, va-t-il arriver à se remettre après la naissance ? Elle sent bien qu'elle a vieilli, elle est plus fatiguée. L'idée même de l'accouchement lui faire peur. N'est-elle pas trop vieille pour pousser ?

Pascale faire part de tout ceci à sa sage-femme. Celle-ci la rassure et lui propose alors de prendre de l'élixir floral de Pastèque pour l'accompagner jusqu'à la fin de sa grossesse et faciliter aussi la récupération après la naissance.

C'est ce que fait Pascale. Rapidement elle retrouve confiance. Si elle a réussi pour les premiers, elle saura faire pour le petit dernier. Pascale se prépare ainsi sereinement et sa grossesse se déroule très bien, comme la naissance.

Premier bébé pour Paloma

Paloma attend un bébé. C'est son premier enfant et Paloma qui est toute jeune, ne se sent pas bien concernée. Elle voit son ventre s'arrondir au fil des mois et elle le trouve moche. En plus, elle a pris du poids ce qui lui déplaît beaucoup. Son copain lui parle de peinture pour la chambre, de prénoms mais elle n'arrive pas à y réfléchir. Paloma préférerait continuer à mener sa vie comme avant.

Le gynécologue qui suit Paloma se rend compte que la jeune fille n'est pas encore maman dans sa tête. Il ne la juge pas mais il sait que pour une naissance harmonieuse et des débuts sereins, c'est préférable que le lien avec le bébé s'établisse pendant la grossesse. Il lui prescrit de l'élixir floral de Pastèque. Paloma ne voit pas bien pourquoi, mais elle ne discute pas et en prend sans y penser.

Au début, il ne se passe rien. Puis après un mois, Paloma semble comme avoir un déclic. Il ne lui reste que deux petits mois avant la venue de son bébé et Paloma semble prise de frénésie. Elle boucle la préparation des affaires et de la chambre en un temps record et elle suit avec assiduité les cours de préparation à la naissance. Son copain n'en revient pas. Il ne sait pas ce qui s'est passé dans la tête de Paloma, mais la voici devenue maman et il n'y en a plus que pour le bébé !

Phrases-clés

  • « J'ai du mal à accepter ce corps, je me sens grosse et difforme. »
  • « Tous les matins et tous les soirs, je m'inspecte pour voir si de nouvelles vergetures apparaissent. »
  • « On a eu du mal à avoir ce bébé, ça a créé des tensions dans notre couple. »
  • « J'angoisse beaucoup, est-ce que ma grossesse va bien se passer jusqu'au bout ? »
  • « J'ai du mal à accepter cet enfant qui arrive, c'est lui qui déforme mon ventre et qui va me faire du mal par sa naissance. »
  • « Pour l'allaitement, j'ai peur de ne pas y arriver, je suis vraiment stressée. »

Bienfaits

L'élixir floral de Pastèque va tranquilliser toutes les tensions physiques et les émotions liées à l'état de grossesse.

Que ce soit au sein du couple de parents avant la conception ou pendant la grossesse, que ce soit dans la relation de la mère et de son bébé in-utero, puis après la naissance.

La pastèque ainsi apaise les angoisses et les craintes liées à la grossesse. Mais aussi elle renforce le lien avec le bébé, et elle lui permet de se développer harmonieusement, sur un plan émotionnel et énergétique.

Après la naissance, l'élixir floral de pastèque va aussi venir avec succès accompagner la mise en route de l'allaitement, qui peut-être source d'angoisses, de douleurs et de conflits. Cela permet de calmer la nervosité de la maman, manquant de savoir-faire et de confiance en soi, et du bébé, ne sachant pas encore correctement téter et sensible aux émotions de sa maman. Lors de l'allaitement, on associera l'élixir floral de Pastèque avec celui de Camomille.

Enfin, pour les futures mamans qui ne sentent pas à l'aise avec leur corps qui se transforme, qui se trouvent laides, difformes, l'élixir floral de Pastèque les aide à s'accepter et à accepter ces transformations, mais aussi leur donne la possibilité de voir la beauté présente dans la maternité, et donc, dans leur corps de femme enceinte.

Association possible – fleurs de Bach

  • Abricotier : relie au vécu in-utero, réconforte et apporte un sentiment de sécurité et de chaleur maternel. Permet de s'ancrer davantage dans son corps aussi, de l'accepter.
  • Alchémille argentée : protection, réconfort et réparation des blessures lorsqu'il y a séparation avec la mère à la naissance. Favorise aussi la capacité d'aimer, le lâcher-prise.
  • Alchémille commune : répare, console, protège. Pour les femmes qui ont connu le deuil de leur enfant à la naissance ou après, ou une IVG, ou une fausse-couche. Permet donc de surmonter le sentiment de perte.
  • Arnica : répare lors d'un choc physique ou psychologique lors de la grossesse ou à l'accouchement.
  • Camomille : apaise les tensions nerveuses et les angoisses, chez la maman comme chez le bébé. Pendant la grossesse mais aussi l'allaitement.
  • Clématite - Clematis : ancrage, connexion avec le présent et la réalité. Pour les personnes rêveuses, distraites, qui ont du mal à se rattacher avec le présent comme leur grossesse actuelle.
  • Courgette : calme les tensions physiques liées à la grossesse.
  • Églantier – Wild Rose : dynamisme, enthousiasme quand il semble y avoir une résignation, un laisser-aller, une fatigue psychique.
  • Étoile de Bethléem – Star of Bethleem : console et répare les traumatismes, les blessures du passé de la maman, mais aussi pour accueillir le bébé dans l'eau de son bain. Lors des crises de larmes nocturnes de la mère comme de l'enfant.
  • Figuier : contrôle de soi, agit sur les processus conscients de direction à donner au corps. Permet de diriger consciemment un développement harmonieux de sa grossesse ou une conception.
  • Jasmin : purification, élimination des toxines pouvant être un frein à la mise en route d'une grossesse.
  • Moustarde - Mustard : joie, bonheur, lors du du baby blues, la dépression post-partum qui peut durer plusieurs mois après la naissance.
  • Mauve : aide à accepter les processus de transformation du corps, notamment dans la grossesse. Mais aussi l'élixir des timides, qui manquent de confiance en eux et qui souffrent de désamour.
  • Olivier - Olive : énergie et vitalité lors d'une très grande fatigue, d'un épuisement physique et psychique dû à la grossesse, à l'accouchement, aux nuits difficiles...
  • Plumbago – Cerato : pour retrouver confiance en soi, son intuition dans ses décisions de mère, de ce qui est bon pour son bébé. Développe l'instinct maternel.
  • Pommier Sauvage – Crab Apple : amour, compassion, non jugement. Quand il y a du dégoût, un désamour, vis à vis de son corps, de sa transformation en tant que femme. Pour apprendre à s'aimer avec un corps de maman.
  • Romarin : chaleur et ancrage, quand on ne se sent pas vraiment dans son corps, qu'on est frileux, à côté de « ses pompes ». Favorise aussi l'incarnation du bébé.
  • Sureau : stimulant dans les moments de dévalorisation de soi, dans les passages à vide. Permet aussi de se reconstruire après la naissance dans son image de femme.
  • Tilleul : développe l'amour maternel à la naissance, renforce le lien spécifique entre la mère et l'enfant.
Clotilde Rolland

Naturopathe depuis 2017. Spécialisée en Iridologie, Fleurs de Bach et Sylvothérapie.