Élixir floral contemporain: Tabacum

-

Outre son aide précieuse lors du sevrage tabagique, l'élixir floral de Tabacum est recommandé aux personnes d'apparence froides et dures, fermées, pour les aider à s'ouvrir à l'autre. Préparé par le laboratoire Deva, cet élixir permet de renouer avec ses émotions.

Ses noms

Tabacum, le tabac, le grand tabac, herbe à nicot, nom botanique : Nicotiana tabacum.

Dynamique de la Plante

Nicotiana tabacum en fleur: l'élixir floral de tabacum, élaboré selon les recommandations du docteur Erdward Bach.

Tabacum ou grand tabac est le tabac cultivé pour être fumé et qu'on retrouve dans les cigarettes ou dans le tabac à pipe. Il en existe 4 variétés : le tabac blond ou tabac de Virginie, le tabac brun, le Burley et le tabac d'Orient. Il fait partie de la famille des Solanacées et c'est une grande plante herbacée annuelle, pouvant pousser en quelques semaines jusqu'à 2 mètres de haut.

Bien qu'originaire d'Amérique du Sud où les Natifs les utilisaient dans des rituels chamaniques, le tabac est à présent répandu sur toute la surface du monde. Néanmoins sa culture reste conditionnée à un climat chaud.

Le tabac contient un alcaloïde très toxique, la nicotine, qui est également un insecticide très puissant, 50 fois plus toxique que le DDT... Sa dose létale est comprise entre 30 et 60 mg. D'ailleurs, les cultures de tabac sont protégées des animaux qui pourraient venir les pâturer et en être malades. Il existe aussi une maladie, dite maladie du tabac vert, chez les cultivateurs qui s'intoxiquent à la nicotine par contact répété avec la peau et des feuilles de tabac humides.

Cependant, c'est une belle plante, il ne faut pas se fier aux apparences... De grandes et larges feuilles vertes (30 à 60 cm de long !), des fleurs vertes-jaunes, roses ou rouges, dressées en trompette tout en haut de la tige, qui présentent une corolle particulièrement allongée, jusqu'à 5 cm, toujours verdâtre. Seul le calice est coloré, mais petit, seulement 1 à 2 cm.

C'est comme si atteindre le cœur de la plante, son nectar, était particulièrement malaisé. Il faut s'enfoncer loin dans la corolle et bien que la plante émette un parfum attirant les pollinisateurs, elle en émet aussi un second, à base de la nicotine, douceâtre et amer visant à repousser ces mêmes pollinisateurs, afin que ceux-ci ne restent pas trop longtemps sur la plante, pour semble-t-il, ne pas épuiser la réserve de nectar.

En fait, on a l'impression que le tabac a besoin de l'autre pour son côté pratique, ici la reproduction, mais ensuite bon débarras ! Aussi, comme si le tabac cherche à se protéger au maximum, par son poison la nicotine et par la forme de ses fleurs inaccessibles.

Son message

Ces premières phrases nous indiquent que le tabac fait partie des poisons, et comme tout poison, il a un message fort à nous apprendre.

Dans les traditions des peuples autochtones d'Amérique, le tabac a pour vocation d'alléger les barrières du mental, pour permettre à l'esprit de s'envoler vers le ciel, vers le monde des esprits et de la nature. Car c'est dans cette communion avec notre environnement, dont nous faisons intrinsèquement partie, que nous pouvons recevoir des messages, des enseignements et les conseils avisés des ancêtres.

Mais comment le faire lorsque le mental est prisonnier des conditionnements érigés par le monde moderne et matériel ? Comment faire aussi pour supporter ces contraintes sans cesse, cette cruauté parfois ?

L'élixir floral de tabacum facilite la détente musculaire et, comme le tabac pour les peuples natifs, vient amener la conscience au niveau de la planète tout entière.

En fait, il facilite l'ouverture du cœur certes, mais surtout l'ouverture, l'expansion à tous les niveaux. En s'ouvrant au monde et à l'autre, nous sommes plus à même de tolérer le durcissement autour de nous. Nous devenons adaptables, conscients de ce qui nous entoure, en communion avec la nature et l'environnement.

Nous reconnaissons également nos blessures profondes qui nous ont amenées à cet état, sachant que plus on se renferme, plus elles se durcissent et nous irritent comme certaines vieilles cicatrices. Nous les acceptons et les transformons comme des expériences de la vie qui nous ont permis d'apprendre et qui nous ont amené là où nous en sommes.

Et puis bien évidemment l'élixir floral de tabacum ne crée pas de dépendance et n'est pas source de toxicité.

Personne de type Tabacum

L'arrêt du tabac de Nina

Nina fume depuis qu'elle est adolescente et cette année, elle a décidé d'arrêter. Elle ne rachète donc pas de paquet de cigarettes et en revanche, elle cherche ce qui peut l'aider dans son sevrage. Le pharmacien lui conseille l'élixir floral de tabacum ainsi que la plante en homéopathie pour une meilleure association.

Nina commence donc sa première semaine sans tabac. Les premiers jours, le manque est assez présent, mais dès qu'elle ressent l'envie de fumer, Nina prend son élixir floral de Tabacum ainsi que la version homéopathique deux fois par jour.

Curieusement, elle se sent plus pleine de vie, plus joyeuse, mais aussi plus triste devant un film ou à l'écoute de ses amis. Cela interpelle Nina, qui se rend compte que non seulement la cigarette l’essoufflait et faisait des dégâts internes, mais en plus, la coupait de ses émotions !

Nina réfléchit aussi sur les premières fois où elle a commencé à fumer, à la période où s'est installée la dépendance finalement. C'était à la fin du collège et Nina ne vivait pas très bien cette période. Elle était mal dans sa peau, elle trouvait que les cours étaient durs à suivre.

En plus, pour être acceptée par le groupe d'amis qu'elle fréquentait, c'était mieux vu de fumer. Si tu ne fumais pas, tu étais un bébé ou une « fille à papa ». Nina avait donc commencé le tabac pour être acceptée, s'adapter aux autres et cet environnement assez stressant.

Maintenant, Nina a confiance en elle. Ce n'est plus une adolescente mais une adulte responsable et elle sait dire non quand quelque chose lui déplaît. Alors Nina dit non à la cigarette et au tabac, comme elle avait envie de le faire au collège.

Nicolas, bloqué des émotions et du corps

Nicolas est un homme assez nerveux, qui fume beaucoup, surtout le soir quand il rentre du travail. C'est aussi quelqu'un qui réfléchit énormément, mais il garde ses sentiments pour lui. Plutôt bosseur, il s'investit dans la vie sociale de son entreprise. D'ailleurs il est particulièrement apprécié de ses collègues pour lesquels il est toujours prêt à rendre service, même le weekend.

Pour Nicolas, ses collègues, ce sont ses amis, et ses amis, c'est sa famille. Car sa vraie famille biologique, Nicolas évite d'en parler. Il n'aime pas trop ce sujet. On sait juste qu'il n'a pas vu son père depuis des années et on soupçonne que l'enfance de Nicolas n'a pas été très heureuse.

Nicolas a quand même une femme et des enfants, mais il en parle assez peu, avec des paroles dures. Ce qu'il aime, c'est rentrer le soir tard du travail et fumer plusieurs cigarettes dans son garage avant d'aller se coucher.

Raide de partout, Nicolas consulte un ostéopathe pour ses douleurs articulaires et son dos. Il souffre depuis des années, cela le bloque dans ses mouvements. Au sens propre, il en a plein le dos, mais les bras aussi. En même temps, Nicolas n'aime pas vraiment les embrassades... Pourtant petit, il aurait bien aimé qu'on le prenne dans les bras... L'ostéopathe a bien cerné Nicolas et il lui parle de l'élixir floral Tabacum.

Nicolas en prend quelques semaines. Un jour, il a l'impression que quelque chose a cédé en lui. Il se sent plus proche de ses enfants et de sa femme, d'ailleurs il leur parle tendrement. Il s'autorise même à les câliner. C'est comme si la carapace de Nicolas s'était fendue.

Le soir, il passe moins de temps dans son garage à fumer et plus de temps avec sa femme et ses enfants. Il a réussi à rentrer plus du tôt du travail. Nicolas prend plaisir à se détendre sur le canapé avec eux. Par conséquent son dos le fait moins souffrir et ses bras aussi...

Phrases-clés

  • « Je ne m'engage jamais dans les sentiments, comme ça pas de déception. »
  • « Parfois j'ai l'impression d'être coupé d'une part de moi, mais je ne sais pas quoi. »
  • « Je souffre d'angoisses, alors que tout va bien dans ma vie. »
  • « Je fume depuis longtemps mais j'aimerai arrêter maintenant. »
  • « Mon travail, c'est de l'alimentaire, je ne m'implique pas. Je rentre chez moi le soir, je tourne la page. »

Bienfaits

L'élixir floral de Tabacum facilite l'ouverture du cœur pour les personnes qui se sont coupées de leurs émotions et des sentiments par protection. Souvent de prime abord froides, sèches et nerveuses, en réalité ce sont des êtres sensibles qui ont été blessés par le passé et qui à présent préfèrent enfouir au fond d'eux les émotions et les réprimer.

Cependant, cela peut générer chez eux des angoisses à première vue inexpliquées car, intellectuellement, tout va bien dans leur vie.

Ainsi, l'élixir floral de Tabacum va les aider à renouer avec cette part émotionnelle enfouie, la laissant s'exprimer petit à petit en douceur et reconnecter avec la vitalité que cela apporte. 

Mais aussi, comme les Natifs d'Amérique l'utilisent, il va permettre de renouer avec le monde du spirituel et de se connecter avec la Terre-Mère.

Enfin, l'élixir floral de Tabacum accompagne le sevrage tabagique en favorisant la prise de conscience d'une dépendance et que cet état s'est mis en place pour se préserver d'un monde de plus en plus dur, le tabac favorisant la détente corporelle (ce qui n'empêche pas une toxicité particulièrement élevée.)

Association possible – fleurs de Bach

  • Achillée jaune : ouverture aux autres en conservant son identité, pour les personnes sensibles, artistes, dans la création, qui se renferment par peur de se perdre au contact de l'autre, d'y perdre de l'énergie.
  • Aigremoine – Agrimony : acceptation de qui on est, reconnaissance. Pour ceux qui portent un masque, qui masquent leurs sentiments aux autres et à eux-mêmes, qui se mentent et refusent aussi de dire quand cela ne va pas.
  • Ail sauvage : force, vitalité, énergie, lorsqu'il y a fatigue, baisse de la vitalité, sentiment d'être parasité. Mais aussi élime les peurs bloquantes, qui empêchent d'agir ou d'avancer.
  • Alchémille commune : protection, reliance avec la nature, la terre-mère, favorise aussi la capacité d'aimer et le lâcher-prise des émotions refoulées. Invite enfin à prendre soin de la terre, que ce soit individuellement ou collectivement.
  • Brunelle : dépassement de soi, courage, force, pour traverser les épreuves imposées lors de la maladie, les dépasser. Permet aussi de se détacher des souffrances. Enfin développe la force intérieure de guérison.
  • Camomille : tranquillité, sérénité, apaisement du mental, pour les personnes facilement en colère, souffrant d'insomnies, favorise le calme, l'apprentissage et enfin l'adaptabilité lors des situations nouvelles.
  • Cerisier sauvage : joie de vivre quand il y a du pessimisme, de la morosité.
  • Cognassier : pour concilier amour et autorité avec les enfants.
  • Coquelicot de Californie : détachement et ancrage : pour les personnes attirées par ce qui brille, le superficiel, le matériel, le bling-bling, les drogues, la recherche de sensations fortes et les groupes sectaires, les dogmes. Permet de vivre pour soi et de retrouver également son identité.
  • Églantier – Wild Rose : joie de vivre, dynamisme face à l'abattement, au désespoir. Quand une situation douloureuse paraît durer, permet de ramener l'étincelle de vie et le courage de continuer.
  • Épicéa : pour les personnes dures et austères, rigides, les aident à s'ouvrir et à faire preuve de chaleur tout en conservant sa droiture mais sans rigidité. Pour les personnes qui ne changent pas facilement d'avis, qui peuvent être très exigeantes aussi.
  • Étoile de Bethléem – Star of Bethleem : consolation et apaisement des traumatismes et des chagrins de la vie.
  • Frêne : compréhension des épreuves de la vie, détachement et aide à les traverser. Pour ceux qui sont en quête de sens.
  • Fuchsia : compréhension des émotions enfouies, lors des refoulements, permet de faire émerger, comprendre, accepter et enfin éliminer les sentiments douloureux.
  • Houx – Holly : ouverture aux autres, empathie et non jugement quand il y a de la colère, de la méfiance vis à vis des autres, des rancœurs.
  • Ipomée : équilibre des rythmes de vie déséquilibrés, tensions diverses, insomnies, dépendances au tabac, au café, aux psychotropes pour tenir bon.
  • Lavande : équilibre nerveux, apporte calme et apaisement du mental lors de tensions nerveuses et des états de sur-agitation.
  • Lilas : flexibilité et adaptabilité dans les changements, en cas de douleurs du dos et du coccyx.
  • Maïs doux : équilibre au sein de la nature, ouverture dans les relations à l'autre et résolution des conflits, apaisement en cas de sensation d'étouffement, de confinement et enfin lien entre le matériel et le spirituel.
  • Mimosa : apaisement, joie de vivre lors de dépression poussant au repli sur soi et à l'agressivité.
  • Mimulus écarlate : ouverture et apaisement des émotions en cas de colère refoulée générant des tensions internes.
  • Oignon : lâcher-prise émotionnel et libération pour les personnes qui se construisent des carapaces. À utiliser en psychothérapie. Personnes souffrant d'addictions diverses, victimes également de souffrances dans l'enfance.
  • Passiflore : pour se pardonner et pardonner aux autres des blessures causées.
  • Pissenlit : élimination des tensions, tendance au durcissement, aux raideurs et aux cristallisations. Pour les personnes qui en font toujours trop mais aussi qui souffrent de peurs et qui ont besoin de contrôle. Permet d'ouvrir de nouvelles possibilités.
  • Rudbeckia : éclaircissement et acceptation des émotions refoulées. Pour les personnes qui ne veulent pas se pencher sur leurs émotions ni se confronter à leurs problèmes. Catalyseur de la transformation.
  • Sauge : compréhension de la vie et sagesse, accompagne la maturité, le vieillissement. Permet aussi de réfléchir sur notre vie, sur nos expériences de vie.
  • Saule – Willow : reconnaissance de qui on est et que l'on est responsable de notre vie, permet de se confronter à soi, et aussi de s'ouvrir aux autres. Pour les personnes qui ressassent leurs malheurs, se complaisent presque dedans et se victimisent.
  • Tremble – Aspen : courage et sécurité quand il y a des angoisses imprécises, sans raison apparentes, de la personne coupée de ses émotions et de son âme. Sentiment d'insécurité latent.
Clotilde Rolland

Naturopathe depuis 2017. Spécialisée en Iridologie, Fleurs de Bach et Sylvothérapie.