Fleur de Bach : Chicory (la Chicorée)

-

La chicorée est la Fleur de Bach des manipulateurs, des personnes toxiques pratiquant avec diligence le chantage affectif. Dans son pire état négatif, on trouve les pervers narcissiques. Les personnes de type Chicory ont un grand besoin de contrôle et de possessivité sur leurs proches mais peuvent être charmantes avec le monde extérieur. Elles aiment beaucoup aussi s’apitoyer sur leur sort. Elles se préoccupent constamment de ce que font leurs proches, s'impliquant énormément et les étouffant en même temps. Pour cela, on retrouve Chicory dans le Groupe 7, le Souci Excessif du Bien-Être d'Autrui.

Ses noms

Chicory, la chicorée, la chicorée sauvage, nom botanique : Chicorium intybus

Dynamique de la Fleur

La Chicorée ou Chicory est une fleur de Bach.

La chicorée est une plante poussant en forme de petit arbuste d'1 mètre de haut environ. Elle est caractérisée avant tout par ses fleurs aux pétales fripés mais d'un bleu incroyable, le bleu de Marie d'après le Docteur Bach, le bleu de la Mère, de la maternité, le bleu du ciel d'été.

C'est ce bleu si intense qui attire l’œil car oui la chicorée peut être charmante comme personne, attentionnée et aimante, maternelle. Pourtant la couleur des fleurs peut virer au rose de l'amour selon le PH du sol, ce qui caractérise cet état émotionnel changeant.

Cependant, si on regarde de plus près, on voit une personne amère comme le goût de la chicorée en boisson (faite avec les racines), comme les feuilles que l'on mange en salade, fripée comme les pétales.

Ses feuilles qui d'ailleurs poussent et s'étalent dès la base sur le sol, empêchant toute autre plante de pousser à côté de la chicorée. Car la chicorée est étouffante avec ses proches, qu'elle aime garder sous sa coupe près d'elle, comme les graines de la chicorée qu'elle laisse tomber juste à côté d'elle.

Enfin, on trouve vraiment la relation familiale dans la chicorée, car ses racines sont extrêmement dures à arracher, les racines qui symbolisent donc l'hérédité et les ancêtres.

Son message

Dans l'état négatif de Chicory, il y a un flagrant manque d'amour pour soi, que l'individu tente de compenser par une demande constante d'attention, quitte à pratiquer le chantage affectif, la manipulation pour obtenir à ses fins.

Cette personne ne se sentant pas sure d'elle, va constamment se juger par rapport aux autres. A-t-elle une plus grande popularité, une plus grande reconnaissance ? Elle peut également être jalouse, comme dans l'état négatif de Holly, le houx. Cela peut se jouer au niveau individuel, mais aussi au niveau professionnel, comme deux commerciaux par exemple, faisant la course aux chiffres pour obtenir la reconnaissance de leur chef des ventes.

Car, cet état de Chicory se retrouve aussi bien chez les hommes que chez les femmes quoi qu'il puisse sembler de prime abord. Cela va être le chef de famille, qui fournit argent et protection à tous ses descendants mais qui en retour leur demande de suivre ses ordres, même si certains avaient d'autres aspirations (mariage, métier...).

En fait, on connaît tous à un moment de notre vie l'état de Chicory. Pourquoi personne ne m'a appelé cette semaine, pourquoi il a eu une plus grosse prime que moi, comment pourrai-je me faire aimer davantage ? C'est un état qui, quand il est passager, est normal et qui traduit un manque momentanément de confiance en soi, dû souvent à un peu de fatigue ou à un imprévu. Chez les petits enfants, c'est là aussi un état normal fréquent, l'enfant affirme son individualité, le Je. On le retrouve beaucoup chez les aînés et les benjamins de fratrie (le fameux petit dernier!). Cela finit par passer en grandissant.

Lorsque cet état devient une partie essentielle de la personnalité, on assiste à de vraies dérives psychologiques, de personnes toxiques et malades. C'est le cas du pervers narcissique qui fait tant de mal autour de lui. Pervers qui peut être aussi bien un homme qu'une femme.

L'explication à ce comportement vient comme souvent de l'enfance. Il s'agit de l'enfant qui a manqué d'amour et à qui on a confié des responsabilités bien en delà de son âge. Parfois, c'est dû à la perte d'un parent, mais parfois c'est dû à une grossesse non désirée. Comme cette mère qui dira à son enfant qu'elle ne le voulait pas et que son devoir est de s'occuper de son petit frère.

Parfois au contraire, l'enfant a été tellement désiré et il est enfant unique, faute d'une fertilité suffisante, ou de fausses couches le précédant. Son/ses parents vont reporter tout leur amour étouffant, leurs espoirs, leurs attentes d'adultes frustrés sur cet enfant. Celui-ci agira en comprenant rapidement comment manipuler pour combler ses désirs.

On retrouve facilement dans les familles de manipulateurs, deux personnes. Cela peut être un parent et un enfant, ou un parent et un beau-parent. Ils peuvent créer de véritables traumatismes sur leurs proches. Ceux-ci n'ont que peu de solutions : fuir ou s'opposer au risque de perdre définitivement l'amour de leur(s) parent(s), frères et sœurs et l'incompréhension du reste de la famille.

Dans l'état positif de cette fleur de Bach, l'individu parvient à se connecter à la source d'Amour universel. Il comprend que l'Amour est présent partout, dans chaque étincelle de vie. Que cet Amour est donc aussi en lui et que de ce fait, il n'a plus besoin de le réclamer à ses proches. Dans Chicory, on est sous une forme de dépendance, d'addiction. La prise de cette fleur de Bach permet de s'en libérer (donc de libérer les proches et de les laisser prendre leur envol) et de trouver l'amour au fond de soi.

Personne de type Chicory

Chicory est la maman de quatre grands enfants. Comme elle le dit elle-même, cela lui donne beaucoup de préoccupations et de travail.
Mais ce qu'elle ne dit pas, c'est que ses enfants sont adultes maintenant et qu'ils ont quitté le nid, à son plus grand désespoir ! Car comment peut-elle savoir ce qu'ils font au quotidien? Heureusement, il y a les réseaux sociaux. Elle commente chacun de leurs posts et les espionne ainsi continuellement.

Pour Noël, elle veut organiser une fête magnifique. Elle s'agite dans tous les sens pour savoir ce qui ferait plaisir, mais ne tient pas compte des avis et achète les cadeaux qui lui plaît. Tant pis si ce ne sont pas les goûts de ses fils et de ses belles-filles !

Pour sa fille, elle lui demande expressément d'arriver l'avant-veille pour l'aider à tout organiser. Celle-ci habite à huit heures de trajet, ayant mis une distance prudente entre sa mère et elle. Elle refuse, mais Chicory lui fait alors une scène en mettant en avant tout ce qu'elle fait pour elle depuis sa naissance, et comme elle est fatiguée, et qu'est-ce que ses frères vont penser d'elle qui ne vient pas aider leur pauvre mère ?

Avec le petit dernier, c'est le même cirque, « Viens m'aider toi, ta sœur fait la sourde oreille, comment je vais m'en sortir, personne ne m'aime c'est sûr, heureusement que tu es là toi. » Son mari lui reproche vertement qu'elle n'avait qu'à pas organiser un si gros Noël si elle ne se sent pas capable. Le pauvre, que n'a-t-il pas dit là ! Il se fait traiter de tous les noms d'oiseaux, qu'il ne l'aide jamais, qu'il ne sert à rien. Au final, elle lui demande de l'argent pour le traiteur et les cadeaux et lui ordonne de dresser le sapin, sous menace de faire chambre à part s'il ne s'exécute pas.

Chicory est une très jolie petite fille aux longues boucles blondes. Ses yeux pétillent, elle rit, elle est drôle et elle est charmante. Lors d'un repas de famille, elle attire l'attention de tout le monde, ses oncles et ses tantes, ses grands-parents. Il n'y en a que pour elle. En plus, elle sait jouer avec les mots et elle félicite chaque adulte : untel a un bracelet sublime, elle n'a jamais vu ça, une autre a une jupe de toute beauté et elle est absolument enchantée de voir le dernier.

Les uns la complimentent de savoir aussi bien parler, les autres admirent ses beaux cheveux et sa belle robe bleue. Mais quand vient le moment de passer à table, les adultes s'éparpillent et reprennent leur conversation. Là, rien ne va plus pour Chicory, comment cela, elle n'est plus au centre de l'attention ?

Alors elle commence par dire qu'elle n'aime pas les crevettes, puis qu'elle n'aime pas les haricots. Elle veut de la glace, elle s'agite sur sa chaise. On lui dit de se tenir tranquille, elle soupire puis coupe la parole pour donner son avis. Elle fait rire les adultes, c'est gagné. Mais quand sa maman lui demande de finir son assiette de haricots, elle négocie : « si je mange la moitié, je pourrai avoir quand même de la glace ma petite maman chérie ? ». Bref, à six ans, Chicory a tout compris de l'art de la manipulation et de celui du spectacle. C'est un personnage à elle seule et elle passe difficilement inaperçu.

Phrases-clés

  • « Après tout ce que j'ai fait pour toi. »
  • « Je suis si malheureuse par ta faute. »
  • « On profite encore de ma générosité. »
  • « Je me suis permis(e) de t'acheter des meubles et un nouveau tapis, tu me rembourseras plus tard. »
  • « J'ai diffusé des photos de tes enfants à mes copines, tu ne m'en veux pas bien sûr. »
  • « C'est grâce à moi que tu as pu t'acheter une voiture, ne l'oublie pas ! »
  • « Si seulement quelqu'un pouvait vraiment m'aimer, pas comme mes enfants. »
  • « Je vaux bien mieux que mon mari, ce bon à rien. »
  • « Vous vous souvenez bien que j'ai tout organisé une fois de plus ! »
  • « Je t'ai tout donné : mon temps, mon argent, mon amour, ma vie ! »
  • « Franchement, après toutes les courses que j'ai fait pour toi, tu peux bien me rendre ce service. »

Bienfaits

La prise de cette fleur de Bach permet de prendre confiance dans l'Amour universel donc de trouver la tendresse enfouie au fond de soi. Cet amour est à porter d'abord à soi. Ainsi la personne prend confiance dans sa capacité d'amour. Elle n'éprouve plus le besoin de contrôler les autres et de pratiquer du chantage affectif pour s'assurer de leur présence et de leur affection.

De plus, elle parvient à les laisser libre d'évoluer et de s'éloigner sachant que leur attachement pour elle n'en sera que plus grand.

Par conséquent, quand elle donne de l'amour et de l'aide, c'est de façon complètement désintéressée. Elle peut donner aux autres sans compter, avec une réelle générosité et sans rien attendre en retour.

Aussi, la personne agit pour elle, en fonction de ses propres besoins et de ses désirs, ce qui un moyen de se donner de l'amour, mais sans demander l'aide des autres pour cela. Il s'agit de s'octroyer un amour pur, qui grandira la personne.

Différence avec le Groupe 7, le Souci Excessif du Bien-Être d'Autrui

  • Beech : le hêtre est l'élixir floral adapté pour les personnes qui sont se focalisent constamment sur les petits détails, dans le but d'aider les autres mais qui par conséquent font preuve de critiques constantes et de jugement. La prise de Beech les amène à plus de tolérance et de compréhension.
  • Rock Water : l'eau de roche convient aux ultra-perfectionnistes qui se mettent une grande pression pour faire ce qu'ils projettent de faire au quotidien, dans une rigueur quasi militaire. Ils espèrent aussi que les autres suivront leur exemple et ont tendance à projeter cette pression sur autrui. L'élixir de Rock Water leur redonne de la souplesse mentale et les autorise à faire de façon plus joyeuse et spontanée.
  • Vervain : la verveine correspond aux fanatiques qui pensent se battre pour une bonne cause et qui essaient de convaincre les autres à les suivre. Ce sont des personnes qui en font trop jusqu'à l'épuisement et qui peuvent agacer autrui par leur entêtement. Prendre de la verveine en tant qu'élixir floral les ramène à plus de patience, de détente et de tolérance.
  • Vine : la vigne est la Fleur de Bach des individus autoritaires, des tyrans, des chefaillons impitoyables. Cet élixir leur apporte de l'humanité dans leur capacité de diriger et de mener. Il leur fait aussi comprendre d'être au service de la communauté et non d'un profit personnel.

Autres usages possibles

La chicorée est aussi employée en phytothérapie: Chicorée (plante médicinale): ses bienfaits et vertus.

Clotilde Rolland

Naturopathe depuis 2017. Spécialisée en Iridologie, Fleurs de Bach et Sylvothérapie.