Huile essentielle de baie rose : vertus et utilisation

-

Épice des Tropiques appelée également poivre rose ou faux poivrier, sa distillation à la vapeur produit une huile essentielle polyvalente, l'huile essentielle de baie rose, tout autant anti-douleur qu’antibactérien.

Description

Schinus terebinthifolia, qui donne l'huile essentielle de baie rose

Nom botanique : Schinus terebinthifolia, Schinus molle (Pérou)
Famille : Anacardiacées
Organe distillé : baies et rameaux
Pays d'origine : Amérique Centrale, Amérique du Sud, Madagascar

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : translucide
  • Odeur : légèrement poivrée, douce, un peu sucrée

Principaux constituants biochimiques :

Monoterpènes (α-phellandrène 55 %, β-phellandrènes 20 %,  α- et β-pinènes, limonène 15  %), sesquiterpènes (β-caryophyllène…).

Propriétés

  • Antiseptique, antibactérien, antifongique
  • Veinotonique, vasoconstricteur
  • Anti-inflammatoire, antispasmodique
  • Insectifuge

Utilisation

En application locale (diluée) :

L’huile essentielle de baie rose présente des propriétés veinolymphotoniques, indiquées chez la femme en cas de congestion du petit bassin, de règles tardives et douloureuses. Elle aura un effet antispasmodique et vasoconstricteur.
C’est aussi un tonique réchauffant qui sera appliqué localement en cas de douleurs articulaires et musculaires ou pour préparer à l’effort. On pourra l’appliquer également sur la gençive en cas de douleurs dentaires.

Contre les infections respiratoires (grippe, bronchite), elle sera appliquée diluée en massage du torse. Elle aura également une action répulsive contre les insectes et parasites cutanés.

Par diffusion :

C’est aussi est un antiseptique aérien en diffusion, qui peut être utilisé en cas de rhume, de refroidissement, de grippe, de bronchite, comme expectorant.

Dosages et posologie

HE Huile Essentielle – HV Huile Végétale

  • Par voie orale : non, quoiqu’envisageable
  • En externe : appliquez localement de préférence diluée à 20 %, dans une huile végétale circulatoire comme celle de calophylle (Calophyllum inophyllum), exemple sur le bas ventre en cas de règles douloureuses, 2 fois par jour pendant 6 jours. Ou sur le torse en cas de refroidissement. Par exemple 2 ml d’HE de baie rose avec 8 ml d’HV de calophylle.
  • Par diffusion : 2 à 3 gouttes dans un diffuseur sauf avec des jeunes enfants

Contre-indications

Aucune contre-indication connue pour l'huile essentielle de baie de rose mais elle est à éviter pendant la grossesse et l’allaitement.

Effets secondaires

Elle peut être irritante si elle est appliquée sans dilution. C'est une huile essentielle dermocaustique, qui peut entraîner des brûlures sur la peau.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).