Huile essentielle d’Hysope couchée : bienfaits et utilisation

-

L’hysope couchée est une variété qui ne contient pratiquement pas de cétones neurotoxiques, au contraire de l’hysope officinale, qui n’est pas en vente libre. L’huile essentielle d'hysope couchée est un anti-asthmatique et un expectorant de premier plan.

Description

Hyssopus officinalis ou hysope couchée

Nom botanique : Hyssopus officinalis var. decumbens ou Hyssopus montana
Famille : Lamiacées
Organe distillé : sommités fleuries
Pays d'origine : Europe (France, Espagne…)

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : incolore à jaune pâle
  • Odeur : agréable, fraîche, cinéolée (eucalyptol)

Principaux constituants biochimiques :

Oxydes (1.8 cinéole, translinalol oxyde 55 %), monoterpènes (α- et β-pinènes, limonène, myrcène, cis-β-ocimène, camphène…), esters (acétates de géranyle, de lavandulyle, de linalyle…), monoterpénols (linalol,…), sesquiterpènes (β-caryophyllène), sesquiterpénols, cétones 1-2 %.

Propriétés

  • Décongestionnante des voies respiratoires, expectorante, mucolytique
  • Anti-inflammatoire
  • Antiseptique : antivirale, antifongique, antiparasitaire
  • Stimulant général
  • Draineur hépatique

Utilisations

En interne :

L’huile essentielle d’hysope couchée ne présente pas la toxicité de l’hysope officinale, qui quant à elle, présente une teneur élevée en cétones (thujone, isopinocamphone). L’huile essentielle d’hysope couchée est antiseptique, anti-infectieuse : au niveau du système urinaire, elle est indiquée contre la cystite. C’est aussi un antifongique et antiparasitaire contre la candidose ou d’autres parasites intestinaux.

Elle aide à décongestionner et à stimuler le foie.

En application locale :

L’hysope un remède de l’asthme et de la bronchite asthmatiforme, ou même de la bronchiolite, de la sinusite, de la rhinopharyngite, y compris et sans danger sur les infections infantiles. Mucolytique et expectorant, c’est aussi un antiviral et un antibactérien puissant.

Elle est également anti-inflammatoire et pourra être appliquée en onction le long de la colonne vertébrale, en cas de mal de dos. Elle aide à se redresser lorsqu’on est voûté.

En diffusion :

Sur le plan psychique, c’est un tonique qui stimule le système nerveux central et aide à lutter contre angoisses et dépression. Elle facilite la clarté d’esprit. C’est un stimulant général, physique et intellectuel.

Dosages et posologie

HE Huile Essentielle – HV Huile Végétale

  • Par voie orale : possible, 1 à 2 gouttes 3 fois par jour dans une cuillère à café d’huile d’olive, de purée d’amande, sur de la mie de pain ou un comprimé d’acérola. 7 jours maximum et bien s’assurer de la tracabilité de l’huile essentielle.
  • En externe : Appliquez localement sur la peau de préférence diluée à 20 %, dans une huile végétale sur la poitrine et le dos, 2 fois par jour pendant 7 jours. Par exemple 2 ml d’HE d’hysope couchée avec 8 ml d’HV d’amande douce (Prunus dulcis). Pour les jeunes enfants, appliquez une goutte sur la voûte plantaire, 1 fois par jour.
  • Par diffusion : 1 à 2 gouttes dans un diffuseur, ou en olfaction, flacon ouvert.

Contre-indications

L’huile essentielle d'hysope couchée est déconseillée pendant la grossesse et l'allaitement, et chez les jeunes enfants.

La variété officinale Hyssopus officinalis est très neurotoxique et totalement contre-indiquée chez les femmes enceintes, allaitantes, les nourrissons et les enfants.

Effets secondaires

L’huile essentielle d'hysope couchée est peu toxique.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).