Huile essentielle de Lédon du Groenland : utilisation et indications

-

Appelé aussi thé du Labrador, le lédon du Groenland est un sous-arbrisseau à feuillage persistant qui pousse dans les toundras et les tourbières. L'huile essentielle de Lédon du Groenland est un grand remède de l’hépatite virale, un régénérateur hépatique très efficace.

Description

Fleurs de Lédon du Groenland

Nom botanique : Ledum groenlandicum
Famille : Ericacées
Organe distillé: sommités fleuries
Pays d'origine : Canada

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : jaune clair à foncé
  • Odeur : fraîche, note de cumin

Principaux constituants biochimiques :

Monoterpènes (α- et β-pinènes 6 %, sabinène 20 %, γ-terpinène 7 %, para-cymène…), sesquiterpènes (α-sélinène 7 %, β-bisabolène…), monoterpénols (terpinène-1-ol-4…), sesquiterpénols, esters (acétate de bornyle), monoterpénals (myrténal), cétones (germacrone).

Ses propriétés

Les propriétés de l'huile essentielle de Lédon du Groenland sont les suivantes:

  • Draineur et régénérateur hépatique
  • Anti-inflammatoire, antispasmodique
  • Antiseptique aérien
  • Stimulant digestif
  • Relaxant profond, tranquillisant

Utilisation de l'huile essentielle

En interne :

Cette huile est un régénérateur hépato-biliaire remarquable, indiqué en cas d’hépatite virale, de gastro-entérite (bactérienne). Elle est également drainante hépato-rénal, c'est-à-dire qu’elle facilitera le drainage du foie mais aussi des reins. Elle est indiquée en cas de calculs (lithiase), voire de néphrite.

Elle facilite la digestion et est carminative et stomachique, en cas de flatulences, d’aérophagie.

En application locale :

Anti-inflammatoire, on la conseillera aussi sur des inflammations glandulaires (adénite, lymphangite), une dérégulation thyroïdienne, une congestion de la prostate.

Elle est antispasmodique et sera indiquée en cas de spasmes du plexus et aura aussi des indications sur le sommeil et la nervosité.

Par diffusion :

En olfaction, il apporte un profond relâchement favorable à un état méditatif.

Posologie et dosages

  • En interne : 1 goutte 2 à 3 fois par jour dans une cuillère à café d’huile d’olive, de miel, de purée d’amandes ou de sésame, pendant 7 jours. Pour drainer le foie, sur conseil d’un thérapeute, il est possible d’aller jusqu’à 3 semaines à raison 1 goutte tous les matins.
  • En externe : appliquez localement sur la peau de préférence diluée à 20 %, dans une huile végétale, 2 fois par jour pendant 7 jours, sur la zone concernée, en particulier celle du foie. Par exemple 2 ml d’HE de lédon avec 8 ml d’huile de noyau d’abricot (Prunus Armeniaca). Elle peut être appliquée pure au plexus en cas de nervosisme.
  • Par diffusion : en olfaction, flacon ouvert. Dans un diffuseur, 2 à 3 gouttes par heure.

Les effets secondaires et contre-indications

L'huile essentielle de Lédon du Groenland n'est pas recommandée pour les femmes enceintes, et plus particulièrement pendant les trois premiers mois de la grossesse. Un usage prolongé est à éviter.
A ce jour, aucun effet secondaire n'a été reconnu.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).