Huile essentielle de Lemongrass : vertus et utilisation

-

C’est une plante herbacée tropicale de la famille des citronnelles. Équilibrante du système nerveux autonome, notamment sympathique, l'huile essentielle de Lemongrass régularise la dystonie neuro-végétative.

La plante et son histoire

Plante vivace herbacée atteignant 1,5 m de haut et poussant dans les régions tropicales poussant en Inde, Orient ou à Madagascar (Cymbopogon citratus) ou en Amérique du Sud et Haïti (Cymbopogon flexuosus), le lemongrass est également appelée Verveine des Indes ou Citronnelle des Indes.
Ayant une forte odeur citronnée, elle est très utilisée dans la cuisine orientale (poulet à la citronnelle), ou en parfumerie. A Madagascar, elle est préconisée pour stabiliser les talus, du fait de son important réseau racinaire.
Autres noms : Verveine des Indes

Présentation

Lemongrass

Nom botanique : Cymbopogon flexuosus, Cymbopogon citratus
Famille : Poacées
Organe distillé : parties aériennes
Pays d'origine : Afrique,  Asie, Inde (espèce citratus), Haïti (espèce flexuosus)

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : jaune dense à vert pâle
  • Odeur : citronnée, amère

Principaux constituants biochimiques :

  • espèce citratus : aldéhydes (citrals : néral 30 % et géranial 30 %), monoterpénols (citronellol, linalol, géraniol), monoterpènes (myrcène) ;
  • espèce flexuosus : proche de la Verveine du Yunnan (Litsea citrata). aldéhydes (citrals : néral 30 %, géranial 45 % ; farnésal), monoterpénols (α-terpinéol, bornéol, nérol, géraniol), sesquiterpénols (farnésol).

Propriétés

L'huile essentielle de Lemongrass dispose des propriétés suivantes :

  • Rééquilibrante neurovégétative
  • Vasodilatatrice, anti-cellulitique
  • Anti-inflammatoire
  • Reminéralisante
  • Relaxante, calmante
  • Stimulante digestive
  • Antiseptique aérien, anti-infectieuse

Utilisation

Usage interne :

L’huile essentielle de lemongrass rééquilibre le système nerveux végétatif (sympathique et parasympathique), en cas de dystonie neurovégétative ou de fatigue chronique. Au niveau psychique et émotionnel, elle est plus sédative à petites doses.

C’est une huile essentielle anti-infectieuse, antifongique, antivirale, antibactérienne. Stimulant aussi le foie, l’huile essentielle de lemongrass favorise la digestion.

En application locale (diluée) :

Au niveau circulatoire, elle a une action vasodilatatrice et lymphotonique, et elle est conseillée contre la cellulite (voir ci-dessous), mais aussi contre l’artérite.

Elle est également anti-inflammatoire, et sera utilisée après dilution sur les tendinites, les rhumatismes, les névralgies, les douleurs de sciatique ou l’arthrite...
Diluée en massage, elle aurait une action reminéralisante contre l’ostéoporose et contre l’arthrose.

Au niveau cutané, elle sera conseillée contre diverses dermatoses telles que l’eczéma, l’herpès labial ou génital (attention, bien la diluer à 5 % maximum), les mycoses, et elle apaise les piqûres de moustiques.

Par diffusion :

C’est une huile essentielle insectifuge qui aide à repousser les moustiques. Mais elle assainit également l’atmosphère et masquent les odeurs désagréables.

Usages et posologie

  • Par voie orale : 1 à 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile d’olive, de purée d’amande, sur de la mie de pain ou un comprimé d’acérola pendant 7 jours. Une prise par jour (1 à 2 gouttes seulement) apporte un effet calmant. 3 prises par jour  (6 gouttes) apportent un effet tonifiant.
  • En externe : Par voie externe, diluée à 50 % dans l’huile végétale, en application locale contre la cellulite, les problèmes circulatoires ou les douleurs articulaires et musculaires.

Par exemple 5 ml d’HE de lemongrass avec 5 ml d’HV de jojoba (Simmondsia chinensis).
Autres usages : diluée comme ci-dessus à 50 % dans une huile végétale, en onction le long de la colonne vertébrale contre l’ostéoporose. Pour les muqueuses (labiale, génitale), il est recommandé de la diluer à 5 % maximum dans une huile végétale.
Recette : Préparez une huile de massage anticellulite et circulatoire, avec 20 % d’huiles essentielles :

  • HE cèdre (Cedrus atlantica) 4 ml
  • HE cyprès (Cupressus sempervirens) 4 ml
  • HE lemongrasse (Cymbopogon flexuosus) 4 ml
  • HV amande douce (Prunus dulcis) 48 ml complétant un flacon à 60 ml.

Association possible : huiles essentielles d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora), de gaulthérie (Gaultheria fragrantissima), de katrafay (Cedrelopsis grevei), et de citronnelle à myrcène (Cymbopogon citratus ct myrcène) en synergie dans une huile végétale (Arnica montana ou Calophyllum inophyllum) contre les douleurs de l’arthrose et la déminéralisation.

  • Par diffusion : 2 gouttes dans un diffuseur par demi-heure

Contre-indications et effets secondaires

L'huile essentielle de Lemongrass est déconseillée pendant les trois premiers mois de la grossesse.
Elle est également irritante pour la peau et les muqueuses. Fortement vasodilatatrice, il est conseillé de la diluer avant utilisation.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.  
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).