Huile essentielle de muscade : vertus et utilisations

-

La noix de muscade est une épice bien connue, fruit d’un bel arbre originaire des Moluques dans l’Asie du Sud-Est. L'huile essentielle de muscade est un antalgique efficace, et un antiseptique intestinal. Mais attention elle est toxique et stupéfiante à fortes doses.

Description

L'huile essentielle de muscade est réalisée à partir de la noix de muscade.

Nom botanique : Myristica fragrans
Famille : Myristicacées
Organe distillé : fruit (noix), enveloppe (macis)
Pays d'origine : Archipel des Moluques.
Cultivée en Asie du Sud-Est : Sri Lanka, Indonésie

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : jaune
  • Odeur : poivrée, épicée, boisée

Principaux constituants biochimiques :

Phénols méthyl-éthers (myristicine 2 %), éther-oxydes (safrole 1 %), monoterpènes (α-pinène 15 %, β-pinène 10 %, sabinène 20 %, α-terpinène 5 %, γ-terpinène 10 %, limonène 5 %…), monoterpénols (terpinène-1-ol-4  10 %), éthers (méthyl eugénol). L’huile essentielle extraite du macis est un peu moins chargée en myristicine.

Propriétés

  • Tonique générale
  • Antalgique, anti-inflammatoire, analgésique, analgésique dentaire
  • Digestive
  • Utérotonique (accouchement)

Utilisations

En interne :

L’huile essentielle de muscade est un stimulant digestif et un anti-infectieux, antiparasitaire intestinal : diarrhée, colite infectieuse ou spasmodique, vers, aérophagie, ballonnements…

C’est un stimulant général en cas de fatigue physique, et c’est un neurotonique en cas de lassitude intellectuelle, de dépression, de problème de concentration. Et c’est un tonique sexuel en cas d’impuissance.

En application locale :

L’huile essentielle de noix de muscade est un antalgique et un analgésique, qui sera actif contre les douleurs dentaires, les douleurs musculaires et articulaires : rhumatismes, courbatures, entorses, névralgies,… C’est aussi un stimulant de la circulation.

Elle est utérotonique et fait venir les règles (emménagogue). Elle peut faciliter l’accouchement (fin de grossesse), sous contrôle médical.

Dosages et posologie

  • Par voie orale : 1 goutte 2 fois par jour dans une cuillère à café d’huile d’olive, de miel, de purée d’amandes ou de sésame, pendant 3 jours maximum (prudence).
  • En externe : appliquez localement sur la peau de préférence diluée à 20 %, dans une huile végétale, 1 à 2 fois par jour pendant 3 jours maximum. Par exemple 2 ml d’HE de muscade avec 8 ml d’HV de macadamia (Macadamia integrifolia)
  • Par diffusion : préparez un mélange épicé en versant dans un diffuseur
    • 1 goutte d’HE de muscade (Myristica fragrans)
    • 1 goutte d’HE de cannelle (Cinnamomum zeylanicum)
    • 1 goutte d’HE de zeste d’orange douce (Citrus sinensis)

Contre-indications

L'huile essentielle de muscade est contre-indiquée pendant la grossesse (sauf accouchement) et l'allaitement. Elle est également déconseillée pour les jeunes enfants, les nourrissons et les personnes souffrant d'épilepsie.

Effets secondaires

A fortes doses, l'huile essentielle de muscade peut être abortive et neurotoxique, hallucinante. Elle peut provoquer des nausées et de la tachycardie.
Ne pas dépasser la dose indiquée et demander conseil à un thérapeute averti.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).