Huile essentielle de pin sylvestre : bienfaits et posologie

-

Bien connu comme décongestionnant des voies respiratoires, l’huile essentielle de pin sylvestre est également tonique générale avec un effet cortisonique et anti-inflammatoire. L’huile essentielle obtenue à partir de la résine est celle de térébenthine.

La plante et son histoire

Le pin sylvestre est un arbre typique des forêts du Nord de l’Europe de montagne jusqu’à 2 300 m d’altitude. Robuste, haut d’une trentaine de mètres, il pousse sur des sols rudes et des pentes sablonneuses, peu irriguées.

C’est un conifère à l’écorce grise, et les feuilles qu’il garde toute l’année sont ces aiguilles vertes, à raison de 2 par rameau. Il porte des fleurs mâles (jaunes) et femelles (rouges). Le fruit (« pomme de pin ») est conique et tombe à maturité. 

L’infusion ou l’inhalation de bourgeons de pin est un remède classique de l’herboristerie, qui l’inclut dans les tisanes de l’hiver depuis le Moyen-âge.
Autres noms : pin commun, pin des Vosges, pin d’Ecosse

Description

L'huile essentielle de Pin Sylvestre dispose de nombreux bienfaits.

Nom botanique : Pinus sylvestris 
Famille : Abiétacées    
Organe distillé : aiguilles
Pays d'origine : Scandinavie, Russie, Autriche, France, Nord de l’Europe

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : incolore à jaune clair
  • Odeur : fraîche, résineuse, balsamique

Principaux constituants biochimiques :

Monoterpènes (α et β-pinène 40 % chacun, limonène 4 %, myrcène 4 %, camphène3 %), monoterpénols (α-terpinéol, bornéol), sesquiterpènes (β-caryophyllène), esters.

Vertus

  • Antiseptique aérien
  • Décongestionnante des voies respiratoires, expectorant
  • Tonique stimulante (effet cortisonique, cortisone-like)
  • Stimulant hormonal (gonades, pancréas)
  • Lymphotonique
  • Anti-inflammatoire, antalgique musculaire et articulaire

Utilisations

En interne :

L’huile essentielle de pin sylvestre est un excellent stimulant hormonal notamment des glandes surrénales (effet cortisonique).
En interne, ou localement sur les lombaires, c’est un remède tonique de la fatigue et du surmenage, et de la chute de tension (hypotension), qui donne un petit coup de fouet. Elle est même aphrodisiaque en cas d’impuissance sexuelle.

Sur le plan psychique, elle peut être conseillée en cas de baisse de moral, voire de dépression saisonnière (début de l’hiver), ou de surmenage. C’est un anti-infectieux en cas de cystite, et un draineur des voies urinaires et biliaires. Elle stimule également le pancréas en cas d’insuffisance et d’augmentation de la glycémie voire de diabète non insulino-dépendant.

En application locale (diluée) :

Elle est également anti-inflammatoire et sera indiquée comme antalgique sur les douleurs d’arthrite, de polyarthrite rhumatoïde, de sciatique, de névralgies, de lumbago, de rhumatismes, crampes et douleurs musculaires, contractures et même en cas de sclérose en plaques. 

Au niveau endocrinien et lymphatique, l'huile essentielle de Pin Sylvestre est décongestionnante, en particulier de la prostate chez l’homme ou du petit bassin chez la femme.

Elle active la micro-circulation cutanée, et présente un intérêt dermatologique sur l’eczéma, le psoriasis, les mycoses (antifongique) ou les problèmes de peau, du cuir chevelu et des cheveux.

Par diffusion :

Très bon antiseptique aérien, l'huile essentielle de Pin Sylvestre fluidifie les bronches. C'est aussi un expectorant et un anti-infectieux respiratoire de premier plan, indiqué sur toux, rhinite, sinusite, bronchite et asthme, catarrhes, laryngite… en inhalation (ou en application locale, diluée, sur le thorax).

Dosages

  • Par voie orale : 1 goutte 2 fois par jour dans une cuillère à café d’huile d’olive, de miel, de purée d’amandes ou de sésame pendant 7 jours.
  • En externe : Diluez à 20 % dans une huile de massage par exemple 2 ml d’HE de pin sylvestre associés à 8 ml d’HV de noyau d’abricot (Prunus armeniaca), et en onction contre les douleurs articulaires et musculaires, le long de la colonne vertébrale.

Autres usages : pour profiter de son effet cortisonique, il est conseillé de se frotter les lombaires à hauteur des reins, poings fermés, avec une à 2 gouttes d’huile essentielle de pin de chaque côté. Idéal pour « recharger les batteries ».

Association possible : autres huiles essentielles toniques et stimulantes, mais aussi anti-inflammatoires comme l’épinette noire  (Piceus mariana), le genévrier  (Juniperus communis), mais aussi le gingembre  (Zingiber officinalis) ou encore le poivre (Piper nigrum), le katrafay (Cedrelopsis grevei), mais aussi la gaulthérie (Gaultheria fragrans).

  • Par diffusion : 5 gouttes par demi-heure dans un diffuseur. Très efficace aussi par inhalation en cas d’encombrement des bronches.

Contre-indications

L'huile essentielle de Pin Sylvestre est déconseillée pendant les trois premiers mois de la grossesse et chez les enfants de moins de 7 ans.

Effets secondaires

Elle peut être parfois irritante lorsqu’elle est utilisée pure sur la peau. Elle doit être diluée de préférence à 20 %.

Autres usages

Le pin sylvestre est également utilisé en phytothérapie (Pin sylvestre (Pinus sylvestris)) et en élixir floral (Fleurs de Bach : Pine).

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990
Guide pratique des huiles essentielles et hydrolats corses, Christian Escriva, éditions Amyris, Bruxelles 2016

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).