Huile essentielle de saro : bienfaits et utilisation

-

Arbre originaire de Madagascar qui apporte les mêmes principes actifs que le ravintsara. L'huile essentielle de saro est une alternative de premier plan en cas d’épidémie, très efficace contre la grippe.

La plante et son histoire

Plante endémique de l’Ouest de Madagascar, le saro ou mandravasarotra est un petit arbre atteignant 5 m de haut qui pousse dans les forêts sèches jusqu’à 600 m d’altitude. Il porte des feuilles oblongues, alternes, d’un vert persistant,  et des fruits sous forme de baies de 6 cm de long.
Fruits et feuilles ont une saveur piquante. Son nom mandravasarotra signifie « qui chasse le mal » en malgache, et les feuilles et l’écorce sont utilisées traditionnellement contre les diarrhées et comme tonique, l’écorce plus particulièrement contre les maux de dents. Moins connu que le ravintsara, il développe néanmoins une activité tonique immunitaire et rééquilibrante généralement reconnu comme supérieures.

Autres noms : saro, kmôtrobeantigana (antakarana), fanalamangidy, mangidimanitra, matrobetinana (malgache)…

Présentation

Cinnamosma fragrans ou saro

Nom botanique : Cinnamosma fragrans
Famille : Canellacées
Organe distillé : feuilles
Pays d'origine : Madagascar

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : incolore
  • Odeur : fraîche, cinéolée (caractéristique de l’eucalyptol)

Principaux constituants biochimiques :

Oxydes (1.8 cinéole 40 %), monoterpénols (terpinène-1-ol-4 à 3 %, linalol 5 %, α-terpinéol 2 %), monoterpènes (α et β-pinène 5-10 %, δ-3-carène, α et γ-terpinènes 2%, sabinène 8 %, myrcène, ocimène…), sesquiterpènes (β-caryophyllène 4 %), esters (acétate de terpényle 3 %), aldéhydes (citrals en traces).

Bienfaits

Les bienfaits de l'huile essentielle de saro sont les suivants :

  • Anti-infectieuse, antivirale puissante (toutes sphères)
  • Antibactérienne
  • Mucolytique, fluidifiante, expectorante
  • Immunostimulante, tonique
  • Antispasmodique, antidépressive (légère)

Utilisation

En interne :

L’huile essentielle de saro est une anti-infectieuse majeure en particulier sur les voies respiratoires, urinaire et gynécologique (cystites, candidoses), intestinale (gastro-entérites), dermatologique (mycoses en particulier) et buccodentaire (gingivite, aphtes).

Elle est à la fois antivirale, antibactérienne, antiparasitaire (diarrhées, tourista), et stimule les défenses immunitaires. Elle est utilisée en particulier sur la sphère respiratoire, contre rhume, rhinite, sinusite, otite, bronchite, grippe, angine, coqueluche…c’est un excellent expectorant qui fluidifie les sécrétions bronchiques (catarrhes). C’est un anti-viral puissant actif contre la mononucléose infectieuse (virus d’Epstein-Barr), ou les hépatites virales…

En application locale :

L'huile essentielle de saro est également active sur la peau contre les virus du zona, de l’herpès et de la varicelle

Elle est par ailleurs stimulante psychique, neurotonique, antispasmodique voire antidépressive. Elle soutient le système nerveux en cas de stress et est remarquablement calmante et rééquilibrante.

C’est un également un tonique musuclaire indiqué en massage.

Par diffusion :

L'huile essentielle de saro est un remarquable antiseptique aérien, et dispose de vertus apaisantes.

Dosages et posologie

  • Par voie orale : contre les infections internes, prenez 1 à 2 gouttes 3 fois par jour dans une cuillère à café de miel, d’huile d’olive, de purée d’amande, sur de la mie de pain ou un comprimé d’acérola, pendant 7 jours.
  • En externe : diluez à 20 % dans une huile de massage, par exemple 2 ml d’HE de saro avec 8 ml d’HV d’amande douce (Prunus dulcis), et appliquez 2 fois par jour sur le torse et le dos, ou derrière les oreilles. Il est possible de se masser avec quelques gouttes pures sur le front (sinusite), le thorax et le dos (grippe).

Autres usages : appliquez quelques gouttes pures sur la plante des pieds en période d’épidémie bactérienne ou virale, même chez des enfants. En cas de dépression nerveuse, appliquez une à deux gouttes pures sur l’intérieur des poignets et au plexus, en cas d’insomnie sur la voûte plantaire.

 Association possible : avec d’autreshuiles essentielles antivirales telles que celles de ravintsara (Cinnamomum camphora ct cinéole), d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia), de niaouli (Melaleuca quinquenervia), de cajeput (Melaleuca cajuputii), pour combiner leurs vertus antivirales.

  • Par diffusion : En prévention d’une épidémie grippale, elle pourra être régulièrement diffusée dans l’atmosphère. 2 à 3 gouttes par demi-heure dans un diffuseur

Contre-indications, effets et dangers

L'huile essentielle de saro est à éviter pendant les 3 premiers mois de la grossesse.
Aucun effet secondaire connu.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).