Huile essentielle de Thym rouge: utilisation et propriétés

-

L’huile essentielle de thym rouge est extraite d'un thym d’Espagne d’une espèce différente du thym vulgaire (Thymus vulgaris). Si l'espèce commune ou vulgaire offre pas moins de six chémotypes, le thym rouge (Thymus zygis) offre quant à lui trois chémotypes : à thymol (Thymus zygis ct thymol), à linalol (Thymus zygis ct linalol), et à paracymène (Thymus zygis ct paracymène).
Les propriétés du thym vulgaire à thymol sont similaires au thym rouge à thymol.
Autres noms : farigoule, barigoule, thym des jardins, ou rouge (thymol).

Description

Thym fleuri: l'huile essentielle de Thym rouge dispose de nombreuses propriétés.

Nom botanique : Thymus zygis ct thymol
Famille : Lamiacées
Organe distillé : sommités fleuries
Pays d'origine : France (Provence), région méditerranéenne 

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : jaune clair
  • Odeur : épicée, herbacée, piquante, aromatique

Principaux constituants biochimiques :

L'huile essentielle contient :

des phénols (thymol 40-45 %, carvacrol), monoterpènes  40 % (para-cymène 20 %, γ-terpinène 10-15 %, myrcène …), et monoterpénols 5-10 % sesquiterpènes (β-caryophyllène 2 %).

Propriétés

  • Antibactérienne, antifongique et antivirale
  • Stimulant général
  • Stimule le système immunitaire

Utilisations

En interne :

L’huile essentielle de Thym rouge est anti-infectieuse, antivirale et antibactérienne. Elle est plus particulièrement utilisée contre les infections respiratoires (bronchite, rhinopharyngite, angine, sinusite), intestinales (parasitose, gastro-entérite) mais également urinaires et gynécologiques, notamment en cas de cystites.

Elle est également préconisée en cas de fatigue voire d’épuisement, car elle est tonique et immunostimulante.

En application locale :

L'huile essentielle de thym rouge peut être appliquée localement, après dilution, sur les infections cutanées ou bucco-dentaires, notamment en cas d’abcès dentaire.

Posologie et dosage

HE Huile Essentielle – HV Huile Végétale

  • Par voie orale : Prendre 1 goutte dans une cuillère d’huile d’olive, de purée d’amande ou de miel. Elle doit être diluée avec un dispersant comme le Disper© à 10%. Une goutte d’HE pour 9 gouttes de dispersant (ou 1 ml d’HE pour 9 ml de dispersant dans un flacon de 10 ml). Cette solution peut être utilisée pendant 7 jours maximum.
  • En externe : pour une application locale, diluez l’huile essentielle à 10 ou même 5 % maximum dans une huile végétale : 0,5 ml d’HE de Thymus zygis à thymol avec 9,5 ml d’HV d’amande douce (Prunus dulcis).
  • Par diffusion : sa diffusion doit être évitée car elle est très forte.

Association possible : avec l'huile essentielle de l’arbre à thé (Melaleuca alternifolia), le saro (Cinnamosma fragrans), le ravintsara (Cinnamomum camphora ct 1.8 cinéole), la cannelle (Cinnamomum zeylanicum), qui sont complémentaires.

Contre-indications

L'huile essentielle de thym rouge ne peut pas être utilisée en externe, car elle est dermocaustique. L'usage interne prolongé est également déconseillé.
Il est conseillé de l'associer avec d'autres plantes : des plantes pour le foie (chardon-marie Silybum marianum, Desmodium adscendens), ou une huile essentielle qui protège le foie (essence de citron, thym à thujanol, origan kalitéri ou romarin à verbénone).

Son utilisation est déconseillée chez les jeunes enfants, les femmes enceintes ou allaitantes.

Effets secondaires

L'huile essentielle de thym rouge peut être dermocaustique et hépatotoxique.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990
Guide pratique des huiles essentielles et hydrolats corses, Christian Escriva, éditions Amyris, Bruxelles 2016

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).