Algodystrophie en médecine chinoise

-

L'algodystrophie, appelée aussi algoneurodystrophie, est une pathologie nerveuse qui touche principalement le genou, la cheville ou la main. Elle survient le plus souvent suite à un traumatisme: choc violent, fracture ou opération. Cette maladie se rencontre de plus en plus souvent. La médecine chinoise, et surtout l'acupuncture, apporte la plupart du temps un soulagement significatif des douleurs et est un atout essentiel dans la guérison de ce syndrome.

2 types d'algodystrophie en médecine chinoise

algodystrophie en médecine chinoise: une solution

La médecine conventionnelle considère que cette maladie est un trouble inflammatoire. En effet, l'endroit touché est chaud et douloureux, voire rouge et gonflé dans certains cas. Depuis l'antiquité avec le romain Celsus, ces signes sont les marqueurs d'une inflammation: rubor, calor, dolor, tumor.

Pourtant, ma médecine chinoise traditionnelle a une vision légèrement différente. En effet, grâce à elle, on distingue 2 sortes d'algoneurodystrophie: celle de phase yang ou celle de phase yin. Et donc, le traitement sera radicalement différent.

Algodystrophie en phase chaude (ou yang)

Elle se caractérise par des douleurs insupportables, le moindre petit mouvement est insoutenable. La zone est rouge,chaude et gonflée. On ne peut absolument pas toucher l'endroit et seul le froid apporte un petit soulagement.

Cette phase est plus rare que la phase yin. Elle se manifeste davantage lorsque la maladie se déclare et peut basculer ensuite dans la phase yin.

Algodystrophie en phase froide (ou yin)

Ici, les douleurs sont aussi difficilement supportables, mais elles sont plus profondes et régulières en intensité. La zone n'est pas forcément rouge et gonflée. Mais surtout, ce qui la différencie de la première, c'est que le chaud fait du bien. Les petits mouvements et mobilisations de l'articulation amélioreront aussi la douleur.

Cette phase concerne la majorité des personnes ayant une algo. Du point de vue de la médecine chinoise, cette phase n'est absolument pas inflammatoire, bien au contraire.

Endroit touché

Dans cette pathologie, ce sont les méridiens qui sont touchés. Pour l'acupuncteur, il faut déterminer quel(s) est/sont le(s) méridien(s) qui sont le siège de la douleur. Effectivement, il s'agit d'une maladie externe et non interne: les organes n'ont rien à voir ici.

Cheville/pied

Pour la cheville, l'ensemble des méridiens du bas du corps sont susceptibles d'être touchés. On observe cependant davantage vésicule biliaire (penser à disperser le 37VB pour couper l'arrivée de l'énergie nutritionnelle dans le pied). Souvent, un méridien yang touché a une répercussion sur son méridien yin (la douleur est à la fois interne et externe).

Genou

Le plus souvent, c'est le méridien de l'estomac qui est touché, et, secondairement de la vésicule biliaire. Mais des douleurs apparaissent aussi sur les méridiens rate et foie.

Main

C'est ici l'équivalent de la cheville au niveau des méridiens du haut ducorps. Pour les acupuncteurs, disperser les points Luo des méridiens pour éviter que l'énergie jing aille dans a main (sauf pour le poumon, c'est l'inverse en tonification).

Algoneurodystrophie et acupuncture

Que ce soit dans la phase yin ou yang, l'acupuncture est la thérapie qui soigne le mieux l'algodystrophie.

Dans la majorité des cas, l'impact sur la douleur se manifeste significativement en 1 à 2 séances. Le retour à la mobilité s'observe généralement en 2 à 4 séances.

Mais pour cela, il est nécessaire de repérer la bonne forme d'algo et de puncturer les points d'acupuncture appropriés.

Phase chaude

Le principe dans la phase chaude, c'est d'évacuer la chaleur et le trop plein des méridiens. Nous disposons pour cela, dans l'ordre d'efficacité:

  • des points jing (en dispersion) qui évacuent la chaleur et le trop plein, dans la mesure où c'est possible de les puncturer (ce sont des points d'extrémité qui déjà sont douloureux). Les faire saigner est un plus non négligeable
  • des points xi (en dispersion) qui débloquent les méridiens concernés
  • des points king des yin (en tonification) qui calment l'inflammation (le feu est conduit vers l'eau) et favorisent la cicatrisation (énergie wei)
  • les points clés de merveilleux vaisseaux yang (en dispersion) qui absorbent les excès
  • les points de réunion du yang (en dispersion) pour diminuer le yang dans un membre
  • des points eau (en tonification) qui apportent du froid
  • des points feu (en dispersion) qui dégagent la chaleur
  • des points yuan des yang (en dispersion), qui dégagent les excès de yang
  • des points luo du côté touché (en dispersion) qui aident à faire migrer les trop pleins vers le membre opposé

Avec ces informations, votre acupuncteur devrait être en mesure de pouvoir choisir ce type de points en fonction de la zone qui est touchée.

Phase froide

Au contraire, dans la phase froide, il faut renforcer le yang des méridiens touchés. Les points seront encore plus efficaces s'ils sont chauffés (attention de ne pas déclencher de phase inflammatoire si la phase chaude est récente = chauffer avec parcimonie lors de la 1ère séance).

Pour cela nous avons:

  • les points yuan des yang (en tonification), qui renforcent le yang des méridiens touchés
  • des points jing (en tonification) remettent de l'énergie dans les méridiens tendino-musculaires.
  • les points feu (en tonification) qui remettent de la chaleur dans le membre.
  • les points clés de merveilleux vaisseaux yang (en tonification ) qui relarguent du yang dans les méridiens concernés
  • les points de réunion du yang (en tonification) pour augmenter le yang dans un membre
  • les points bois qui favorisent la mise en mouvement du membre

Aussi, il peut être intéressant de relancer le yang dans les organes, car c'est eux qui fournissent le yang aux méridiens. Cette relance se fait essentiellement par le yang de l'estomac et du gros intestin, les deux organes responsables de la fabrication de l'énergie. Par exemple en tonifiant et chauffant: 12RM, 25E, 4GI, 36E, 42E, 2Rte.

Enfin, dans le cas où plusieurs méridiens sont touchés, il est souvent indiqué de renforcer l'élément bois. En effet, le bois est en relation avec le système nerveux périphérique et le foie le maître des méridiens tendino-musculaires. Les points essentiels pour renforcer l'élément bois dans ce cas sont: 1F, 34VB, 41VB tonifiés (voire le 8F, le point mère et l'eau, l'élément mère).

Conséquences de la maladie

L'algodystrophie peut provoquer des déminéralisations de l'articulation sur laquelle elle s'est produite. Dans ce cas, il faudra penser à faire des traitements de minéralisation ou de consolidation des articulations: sur les reins et l'élément eau.

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.