L’aloe vera pour la peau

-

L’aloe vera est une plante dont les feuilles regorgent d’un gel fabuleux. Celui-ci possède d’étonnantes propriétés, utiles pour la peau et les muqueuses du corps et du visage. Quelles sont ces propriétés, et comment l’utiliser ? Notre tour d’horizon des usages de l’aloe vera sur la peau.

Caractéristiques

Définition

Gel d'aloe vera: peut être utilisé sur la peau.

L’aloe vera ou aloès est une plante succulente, que l’on retrouve dans les régions chaudes du monde. Amérique Centrale et du Sud, Europe du Sud… L’aloe vera a besoin de chaleur pour développer ses feuilles longues, pointues et charnues. Celles-ci contiennent un mucilage épais, dont on tire le gel que l’on retrouve depuis des années sur les tablettes pharmacologiques. L’industrie cosmétique n’a rien inventé : les médecines traditionnelles du monde entier avaient déjà identifié le gel d’aloe vera comme un adoucissant et un agent cicatrisant pour la peau. 

Quelle est sa composition?

Le gel d’aloe vera est constitué de nombreuses molécules actives : 

  • anthraquinones : aloïne, aloe-émodine…
  • polysaccharides et sucres : acide glucuronique, cellulose…
  • vitamines : A, B1, B2, B4, B6, , B9, B12, E; 
  • acides gras : cholestérol, bêta-sitostérol;
  • sels minéraux et oligo-éléments… 

On y retrouve aussi des acides aminés et des enzymes1. Cette richesse biochimique lui confère des propriétés médicinales, qu'on l'ingère ou qu'on l'applique.

Quels bénéfices?

Le gel d'aloe vera présente de nombreux bénéfices pour la peau.

Cicatrisant et apaisant

Brûlures et coups de soleil

Les effets apaisants du gel d’aloe vera sont connus, et désormais scientifiquement reconnus. Une étude a été menée sur 50 personnes brûlées jusqu’au deuxième degré au Pakistan. L’étude visait à comparer les effets de l’aloès et ceux du sulfadiazine d’argent, couramment utilisé pour soigner les brûlures.

L’aloe vera se révèle plus efficace que ce traitement, et soulage plus rapidement les douleurs2. Par ailleurs, des chercheurs se sont penchés sur son rôle dans les démangeaisons et les douleurs de patients brûlés au premier et deuxième degré. À nouveau, le gel se montre plus efficace que le sulfadiazine d’argent3. Plus récemment, une étude randomisée conduite sur 30 personnes suggère que le gel d’aloès est aussi efficace que le nitrofurazone dans le traitement des brûlures au second degré4.

Dans une autre étude clinique randomisée en double aveugle et menée sur 40 participants, le gel d’aloe vera se trouve aussi efficace contre les brûlures consécutives à un traitement UV, donc à un potentiel coup de soleil. Il faut noter toutefois qu’il est un peu moins efficace que la crème titrée à 1% d’hydrocortisone5. Attention toutefois, il ne protégerait pas des effets du soleil : il ne s’agit pas d’un écran total6.

Plaies

Du côté des plaies, le gel d’aloès, hydratant, permet de maintenir l’humidité. Cela facilite leur guérison et leur cicatrisation

In vitro, les chercheurs ont montré que la cicatrisation des blessures passait aussi par les effets antioxydants et anti-inflammatoires de plusieurs composés tels que l’aloésine, l’aloïne et l’aloe-émodine. Ceux-ci réduisent en effet les dommages oxydatifs, modèrent la réponse inflammatoire et protègent la peau en lui permettant de se soigner.

Ces résultats se vérifient dans plusieurs études menées sur rongeurs : le gel d’aloe vera favorise la guérison des plaies. Ces études suggèrent aussi un effet angiogénique : c’est-à-dire qu'il favorise l’apparition de vaisseaux sanguins, ce qui stimule la cicatrisation.

Enfin, plusieurs études cliniques permettent d’affirmer qu'il améliore la cicatrisation des plaies et des ulcères, et limite l’apparition d’escarres7.

Epilation, rasage

Les propriétés de l'aloe vera sur la peau ne s'arrêtent pas là.

L’épilation et le rasage mettent la peau à rude épreuve. Le gel d’aloe vera et ses vertus anti-inflammatoires permettent d’apaiser le feu du rasoir, et la peau après épilation en général. 

Traitement des problèmes cutanés

Psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau, dont les traitements entraînent souvent des effets indésirables à long terme.

Plusieurs études cliniques ont été menées, notamment sur des patients atteints de psoriasis sous sa forme légère à modérée. Les résultats montrent globalement une amélioration des symptômes du psoriasis ainsi que de la qualité de vie. Des bienfaits associés par ailleurs à une bonne tolérance au traitement à l’aloès, sans effets secondaires8.

Lichen plan

Le lichen plan est aussi une maladie inflammatoire, qui entraîne des lésions sur la peau mais aussi les muqueuses, notamment la bouche et la zone génitale.

Plusieurs études cliniques ont aussi été conduites sur plus de 150 patients au total. Ces études suggèrent une efficacité nette du gel d’aloe vera sur le lichen plan, buccal9 ou vulvaire10. On observe, comme pour le psoriasis, une amélioration de la qualité de vie. 

Herpès

L’herpès génital occasionne des lésions chroniques, suite à une infection virale. Une étude clinique menée sur 60 personnes montre une efficacité modérée de la crème à base d’aloe vera, et une grande tolérance au traitement, ainsi que peu de récidive des lésions11. Ces résultats sont cohérents avec l’activité antivirale du gel d’aloe vera in vitro sur le virus responsable de l’herpès. 

Acné

Les propriétés hydratantes, anti-inflammatoires et antibactériennes de l’aloe vera lui confèrent aussi un rôle dans la lutte contre l’acné. Une étude a montré par ailleurs qu'il accompagnait efficacement les traitements à base de trétinoïne pour l’acné. Le gel lui permet d'accroître son action et d’être mieux tolérée12

Dermite, eczéma

Le gel d’aloe vera se montre aussi efficace contre les problèmes de dermites, ces réactions cutanées qui entraînent l’apparition de démangeaisons, de plaques rouges. Une étude montre que c’est efficace dans le cas de la dermite séborrhéique13.  

Une autre étude montre des résultats similaires dans le cas de l’érythème fessier des bébés lié aux couches14.  

Santé bucco-dentaire

En plus de ses effets sur la peau, l'aloe vera permet de réduire la plaque dentaire et l’inflammation des gencives.

L’utilisation de gel ou de jus d’aloès sous forme de bain de bouche ou de dentifrice a aussi fait ses preuves. En effet, une étude randomisée réalisée sur 40 adolescents a montré l’efficacité de l’aloe vera inclus dans du dentifrice. Celui-ci a réduit la plaque dentaire, diminué les inflammations des gencives et la présence de champignons dans la bouche. Des résultats supérieurs à ceux obtenus avec du triclosan, un antibactérien classique controversé15.

Par ailleurs plusieurs études cliniques prouvent le rôle important des bains de bouche à base d’aloe vera pour des gencives saines. Ils sont efficaces contre les gingivites et les parodontites. Ils permettent aussi une meilleure récupération après une chirurgie dentaire : ils désinfectent et jouent un rôle actif d’antidouleur.

En outre, les patients qui souffrent de symptômes désagréables dans la bouche suite à des traitements contre le cancer bénéficient de l’aloe vera. Celui-ci est efficace contre les mucites, ces inflammations de la bouche qui entraînent des rougeurs et des aphtes et sont difficiles à vivre. 

Enfin, le gel et le jus sont utiles en application buccale dans le cas de certaines lésions précancéreuses. Ils diminuent les symptômes de type brûlures, et améliorent les fonctions mécaniques de la bouche et de la mâchoire16

Un anti-âge efficace ?

C’est grâce à ses grandes qualités hydratantes et antioxydantes que l’on s’est penché sur l’éventuel rôle de l’aloe vera dans le vieillissement. Il est adapté à tout type de peau, il l'empêche de s’assécher. De plus, ses composés piègent les radicaux libres, qui font partie des facteurs les plus fréquents du vieillissement.

Des résultats suggèrent que sous forme de masque pour le visage, il minimise les pores, réduit les tâches et les rides17. D'autre part sa capacité à lutter contre les dommages liés aux UV permet également de participer à la préservation de la jeunesse de la peau.

Les différentes formes

C’est souvent du gel d’aloès que l’on retrouve pour les applications cutanées, et du jus pour les bains de bouche.  

Conseils d’application

Choisissez un gel d’aloe vera aussi pur que possible. 

En utilisation locale pour les indications vu ci-avant (peau sèche, brûlure, blessure, psoriasis…) , appliquez plusieurs fois par jour sur l’endroit touché. Attention toutefois, si la blessure ou la brûlure vous semble importante ou en cas de doute, demandez un avis médical. 

Vous pouvez préparer vous-même votre gel. Veillez à choisir de l’aloe comestible, comme celui que l’on trouve en magasin bio. Coupez les ensuite dans le sens de la longueur et raclez le gel transparent.

Il existe des gels d’aloès très purs et de bonne qualité dans le commerce également, pour plus de praticité. 

Ils se conservent ensuite préférentiellement dans le réfrigérateur.

Effets indésirables

L’aloe vera peut entraîner des allergies. Restez attentif à la réaction de votre peau à l’application. 

Conclusion 

L’aloe vera présente de nombreuses vertus pour la peau et les muqueuses. Il a l’avantage d’être un traitement alternatif efficace pour des pathologies qui peuvent être non seulement douloureuses, mais aussi gênantes pour les personnes qui en souffrent. En outre, il convient aussi aux peaux sensibles. Après-rasage, hydratant, antibactérien, anti-inflammatoire… il est le meilleur complice de votre peau. 


Cécile Gonzalez Delacour

Rédactrice scientifique. Titulaire d'un master en biologie et d'une licence en sciences végétales.