Benoîte (plante médicinale): bienfaits et vertus

-

La benoîte est une plante herbacée rustique qui pousse dans les terrains humides, elle est très répandue en France et dispose de nombreuses vertus.

Présentation

Benoîte : plante médicinale utilisée en phytothérapie.

Nom commun : Benoîte
Nom latin : Geum urbanum
Noms populaires : Benoîte commune, Bonnette, Herbe a la Fièvre, Herbe de Saint-Benoit, racine de Girofle, Recise
Famille botanique : Rosacées

Propriétés thérapeutiques

  • Astringent, tonique digestif: maux d'estomac, aérophagie, diarrhées, catarrhes de l'intestin et de l'estomac
  • Fébrifuge
  • Astringent génital : hémorragies, pertes séminales

Usages populaires

Tonique-astringent : atonie des voies digestives, douleurs à l'estomac et dyspepsies atoniques sans irritation des muqueuses, diarrhées chroniques, dysenterie, affaiblissement de l'organisme, vieillards et convalescents, états d'épuisement
Poumons : catarrhe pulmonaire chronique, coqueluche, crachements de sang
Astringent génital : leucorrhées bénignes, hémorragies utérines passives, pertes séminales
Fébrifuge (modéré)
Foie
Paludisme, maux de tête, syphilis, douleurs musculaires, neurasthénie, états dépressifs

Utilisations

  • Infusion ou décoction : racine fraîche, 60 g par litre d'eau. Racine sèche : 30 à 60 g par litre d'eau
  • Poudre : 1 à 4 g comme tonique-astringent. 10 a 40 g dans de l’eau ou du vin comme fébrifuge
  • Vin : 30 à 60 g macérés pendant 8 jours dans un litre de vin. Prendre 2 verres par jour pendant les repas
  • Vin : 40 à 50 g de racines; faire bouillir 8 a 10 minutes dans 1 litre de vin. Sucrer suivant le goût, filtrer. 2 à 3 verres de vin par jour
  • Infusion : 1 cuillerée à café pour 1 tasse d'eau froide. Faire bouillir 2 à 3 minutes, laisser infuser. 2 à 3 tasses par jour en dehors des repas

Alimentation

La racine de la benoîte, qui donne une teinte rougeâtre à l'infusion, a été utilisée pour aromatiser les liqueurs, le vin et la bière.

Les jeunes feuilles sont comestibles en salades, si elles sont récoltées avant l'apparition des fleurs. Elles ont une légère saveur de clous de girofle.

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication particulière.

Principes chimiques actifs

La benoîte contient des tanins (30%), des principes amers, une huile essentielle avec un glucoside renfermant de l'eugénol (principe de la saveur du Clou de Girofle) et du saccharose.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.