Bourgeon d’Argousier: bienfaits et utilisation

-

Originaire d’Asie et d’Europe, l'Argousier était connu des Tartares et des Sibériens pour ses baies qu’ils consommaient avec du lait et du fromage.
En gemmothérapie, le bourgeon d'Argousier est reconnu pour ses propriétés tonifiantes.

Présentation

Description

Bienfaits et utilisation du Bourgeon d'Argousier.

Nom botanique : Hippophae rhamnoides
Famille : Eléagnacées
Terroir : sols sablonneux, littoral, lits à sec des torrents de montagne
Organe récolté : bourgeons

Principaux constituants biochimiques 

L'argousier renferme des acides aminés, des vitamines A, C+++ et E, des caroténoïdes, des minéraux (soufre, sélénium, zinc, cuivre) et des flavonoïdes.

Le bourgeon d'Argousier contient également les hormones végétales suivantes : les auxines (croissance) et les gibbérellines (éclosion).

Propriétés

  • Tonique artériel et circulatoire, antioxydant
  • Immunostimulant, tonique général et adaptogène

Indications

En interne

Comme le jus qui est une grande source de vitamine C, le bourgeon d’argousier est un tonique général. Il est antioxydant et prévient les maladies cardiovasculaires.

Il renforce les défenses de l’organisme (immunostimulant) et la résistance de l’organisme au stress, notamment le froid (adaptogène), et réduit la fatigue. Il combat la grippe et les infections virales, et sera également indiqué en convalescence.

En application locale

L'extrait de bourgeon d'argousier est cicatrisant et il permet de prévenir les ulcères variqueux (gel).

Dosages et posologie

  • Adulte/adolescent - macérat-mère  5 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau. Dilution 1 D : 50 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau. Cure de 3 semaines.
  • Enfant (à partir de 5 ans) - macérat mère 1 goutte pour 10 kg dans un verre d’eau chaude, une seule fois par jour.
    • Dilution 1 D : 5 gouttes par année d’âge, ou 1 goutte/kg/jour, dans un verre d’eau chaude. Cure de 3 semaines.

Contre-indications, effets seconcaires

Aucune contre-indication connue.
Aucun effet secondaire n'a été signalé pour le bourgeon d'argousier.

Autres usages possibles

L'argousier est également utilisé en phytothérapie: Argousier (Hippophae Rhamnoides)

Bibliographie

La phytothérapie rénovée, Docteurs Max TETAU et Claude BERGERET, éditions Maloine, Paris 1983
Rajeunir nos tissus avec les bourgeons, Docteurs Max TETAU et Daniel SCIMECA, éditions Guy Trédaniel, Paris 2005
Nouvelles cliniques de gemmothérapie, Dr Max TETAU, éditions Similia 2004
Gemmothérapie les bourgeons au service de la santé, guide pratique familiale, Stéphane Boistard, éditions de Terran, Escalquens 2016
Traité pratique de phytothérapie, Dr Jean-Michel Morel, éditions Grancher, Paris 2008
Petit Larousse des Plantes qui Guérissent, 500 plantes, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2013
Larousse des plantes médicinales, éditions Larousse, Paris 2013
L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales, Gérard Ducerf, éditions Promonature, 3 volumes, Briant 2007-2009
Denisa Mihele, Daniela Raiciu, St. Manea, Anca Pop. Investigations Regarding the Cicatrizing Action of the Gels with Tamarix Gallica compared with Hippophaë rhamnoides. ISA 2010-06-11
3ème Congrès de l’Association internationale de l’argousier – 12 – 16  août 2007. Québec Texte Intégral

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).