Bourgeon d’Aulne glutineux: propriétés, utilisation

-

L’aulne glutineux est un arbre emblématique des terrains humides (bords de rivières, étangs). Son bois est très résistant à l’eau et au froid. Le bourgeon d'aulne glutineux présente de nombreux bienfaits pour la santé.

La plante et son histoire

L’abbesse Hildegarde Von Bingen recommandait les cataplasmes de feuilles d’Aulne glutineux contre les douleurs. Plus tard on lui attribue des vertus contre les maux de gorge, les pertes blanches, et en application locale pour freiner la lactation ou les hémorragies. Son bois a été employé pour sa résistance à l’eau dans la construction de Venise.

Présentation

Description

Aulne glutineux : propriétés et utilisation de ses bourgeons.

Nom botanique : Alnus glutinosa
Famille : Bétulacées
Terroir : bords de rivières (plaines), collines
Organe récolté : bourgeons

Principaux constituants biochimiques 

L'aulne glutineux renferme des tanins, des lignanes, de l'anthraquinone (émodine), des flavonoïdes et des glucosides.

Les hormones végétales du bourgeon d'Aulne glutineux sont les suivantes : les auxines (croissance) et les gibbérellines (éclosion).

Bienfaits

  • Tonique cérébral et circulatoire
  • Antibiotique, immunostimulant
  • Anti-inflammatoire, anti-allergique

Indications

En interne

Le bourgeon d'aulne glutineux est le plus fréquemment conseillé pour la mémoire, il a une action spécifique sur l’oxygénation cérébrale, la circulation cérébrale, en association par exemple avec le bourgeon de Ginkgo biloba, mais ce sera plus spécifiquement l’aulne blanc qui sera indiqué en prévention de la maladie d’Alzheimer.

Au niveau circulatoire, il est indiqué dans la prévention des phlébites et thromboses (prudence), mais aussi contre certaines migraines.

Le bourgeon d'aulne glutineux est également actif sur les défenses immunitaires : antibiotique naturel, il sera indiqué sur tous les problèmes ORL (rhumes, rhinites, sinusite, bronchite, asthme allergique, grippe).

Il est également anti-inflammatoire et anti-allergique, pouvant compléter en cela le bourgeon de cassis, notamment en cas d'asthme, d’urticaire ou d’eczéma. Il peut même être indiqué sur toute inflammation en général : colite, cystite, gastrite, ostéite...

En application locale

Pas d’usage connu.

Dosages et posologie

  • Adulte/adolescent - macérat-mère : 5 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau. En cas de crise, jusqu’à 12 gouttes toutes les 2 heures, pendant 3 jours maximum. Dilution 1 D : 50 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau. Cure de 3 semaines.
  • Enfant (à partir de 5 ans) - macérat mère : 1 goutte pour 10 kg dans un verre d’eau chaude, une seule fois par jour. Dilution 1 D : 5 gouttes par année d’âge, ou 1 goutte/kg/jour, dans un verre d’eau chaude. Cure de 3 semaines.

Contre-indications

Le macérat de bourgeon d'Aulne glutineux ne doit pas être pris en concomitance avec des anti-coagulants.

Il est également contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes.

Effets secondaires

Le bourgeon d'Aulne glutineux est fluidifiant.

Autres usages possibles

L'aulne glutineux est également employé en phytothérapie: Aulne glutineux (Alnus glutinosa)

Bibliographie

La phytothérapie rénovée, Docteurs Max TETAU et Claude BERGERET, éditions Maloine, Paris 1983
Rajeunir nos tissus avec les bourgeons, Docteurs Max TETAU et Daniel SCIMECA, éditions Guy Trédaniel, Paris 2005
Nouvelles cliniques de gemmothérapie, Dr Max TETAU, éditions Similia 2004
Gemmothérapie les bourgeons au service de la santé, guide pratique familiale, Stéphane Boistard, éditions de Terran, Escalquens 2016
Traité pratique de phytothérapie, Dr Jean-Michel Morel, éditions Grancher, Paris 2008
Petit Larousse des Plantes qui Guérissent, 500 plantes, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2013
Larousse des plantes médicinales, éditions Larousse, Paris 2013
L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales, Gérard Ducerf, éditions Promonature, 3 volumes, Briant 2007-2009
C.L. Peev. L.Vlase. S.Antal  C.A. Deheleanet. Z. Szabadai. Determination of some polyphenolic compounds in buds of Alnus and Corylus species by HPLC. Chemistry of Natural Compounds, Volume 43, Number 3 (2007), 259-262
Von E. Wollenweber, K. Egger, E. Schnepf. Flavonoid Aglycones in the Buds of Alnus and the Fine Structure of the Gland Cells (Flavonoid-Aglykone in Alnus-Knospen und die Feinstruktur der Driisenzellen). Biochem. Physiol. Pflanzen (BPP), Bd. 162, S. 193-202 (1971)

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).