Bourgeon de cassis : bienfaits et propriétés

-

Petit arbuste originaire du centre et du nord de l’Europe, le cassis est aujourd’hui cultivé notamment dans la région dijonnaise pour un célèbre apéritif. Anti-inflammatoire et anti-allergique, le bourgeon de cassis possède de nombreuses propriétés médicinales.
Autres noms : groseillier noir

La plante et son histoire

Les vertus du cassis étaient déjà connues de l’abbesse Hildegarde Von Bingen au XIIème siècle, qui lui attribue des propriétés contre la goutte.

Présentation

Description

Propriétés et bienfaits du bourgeon de cassis.

Nom botanique : Ribes nigrum
Famille : Grossulariacées
Terroir : Sols engorgés, forêts tourbeuses et marécageuses, aulnaies marécageuses. Lisières, clairières forestières.
Organe récolté : bourgeons

Principaux constituants biochimiques 

Le cassis est composé de flavonoïdes (flavonols : flavane-3-ols, dérivés de la quercétine, acide hydroxycinnamique...), de tanins, de minéraux, de vitamine C, de proanthocyanidols, d'anthocyanosides, d'une huile essentielle (monoterpènes, sesquiterpènes, terpénols, aldéhydes aliphatiques), de périlladéhyde, d'acides décanoïque, palmitique, abscissiqe, diterpénique et hardwickiique.

Les hormones végétales du bourgeon de cassis sont les suivantes : les auxines (croissance) et les gibbérellines (éclosion).

Propriétés

  • Anti-inflammatoire, cortisone-mimétique, adaptogène
  • Anti-allergique, anti-asthmatique, immunomodulateur

Indications

En interne

Adaptogène par excellence, tonique des glandes surrénales (soutien de la cortisone) et du psychisme, le bourgeon de cassis permet une meilleure résistance au stress. C’est un tonique général et un tonique sexuel, et sera indiqué en cas de fatigue, de convalescence, ou pendant la période hivernale. Anti-inflammatoire efficace, antirhumatismal, c’est un remède de l’arthrose, de l’arthrite, qui soulage les douleurs articulaires. Il a une action indéniable sur l’acide urique et l’équilibre acido-basique.

Le bourgeon de cassis est à la fois draineur et diurétique (œdème, rétention d’eau, cholestérol, urée, acide urique), antioxydant, antiviral et antibactérien. Au niveau de la sphère respiratoire, il est un antispasmodique respiratoire et antihistaminique (rhinites, sinusites, allergies, urticaire, œdème de Quincke...), indiqué en cas de grippe, de bronchite aiguë ou chronique, voire d’emphysème.

Il potentialise également l’effet des bourgeons qui lui sont associés et un effet chimio-protecteur en cas de traitement de longue durée du cancer (chimiothérapie). Il stimule la circulation veineuse.

Régulateur hormonal, il est conseillé en cas de troubles de la prostate chez l’homme, de règles douloureuses, de fibrome chez la femme.

Au niveau dermatologique, il apporte aussi son effet anti-inflammatoire et antihistaminique (allergie) sur l’urticaire, l’eczéma mais aussi l’acné et le psoriasis.

En application locale

Le bourgeon de cassis est un anti-inflammatoire local, notamment en cas de piqûre d’insecte (administrer 1 goutte).

Dosages et posologie

  • Adulte/adolescent - macérat-mère : 5 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau. En cas d’affection aiguë, il est possible de prendre un maximum de 10 gouttes 3 fois par jour pendant 7 jours par exemple. En cas de grippe par exemple, on peut monter à 12 gouttes toutes les 2 heures. En dilution 1 D : classiquement 50 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau. Cure de 3 semaines par mois pendant 3 mois.
  • Enfant (à partir de 5 ans) - macérat mère 1 goutte pour 10 kg dans un verre d’eau chaude, une seule fois par jour. Dilution 1 D : 5 gouttes par année d’âge, ou 1 goutte/kg/jour, dans un verre d’eau chaude. Cure de 3 semaines.

Contre-indications

L'extrait de bourgeon de cassis est déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.

Effets secondaires du bourgeon de cassis

Aucun effet secondaire connu.

Autres usages possibles

Le cassis est également utilisé en phytothérapie: Cassis (groseilles noires).

Bibliographie

La phytothérapie rénovée, Docteurs Max TETAU et Claude BERGERET, éditions Maloine, Paris 1983
Rajeunir nos tissus avec les bourgeons, Docteurs Max TETAU et Daniel SCIMECA, éditions Guy Trédaniel, Paris 2005
Nouvelles cliniques de gemmothérapie, Dr Max TETAU, éditions Similia 2004
Gemmothérapie les bourgeons au service de la santé, guide pratique familiale, Stéphane Boistard, éditions de Terran, Escalquens 2016
Traité pratique de phytothérapie, Dr Jean-Michel Morel, éditions Grancher, Paris 2008
Petit Larousse des Plantes qui Guérissent, 500 plantes, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2013
Larousse des plantes médicinales, éditions Larousse, Paris 2013
L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales, Gérard Ducerf, éditions Promonature, 3 volumes, Briant 2007-2009

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).