Chlorophylle: bienfaits et posologies

-

La chlorophylle se retrouve dans tous les végétaux verts. Riche en magnésium et en fer, elle est connue pour ses propriétés sur la détoxification intestinale et le renforcement du sang. Mais elle est aussi très intéressante pour les problèmes cutanés, l'immunité et le cancer.

Présentation

chlorophylle

Découverte en 1817 par deux pharmaciens-chimistes, J. CAVENTOU et J. PELLETIER, la chlorophylle est le pigment vert des feuilles. C’est un élément essentiel de la photosynthèse, processus de transformation de l’énergie solaire en glucides, à partir du gaz carbonique et de l’eau. Ces glucides vont être véhiculés dans toutes les parties de la plante grâce à la sève ce qui va libérer de l’oxygène essentiel à la vie.

La chlorophylle est naturellement présente dans tous les végétaux de couleur verte, les légumes verts et les algues. Elle a des propriétés étonnantes et est une source immédiate de vitamines et de minéraux.

Propriétés et bienfaits de la chlorophylle

Régénération du sang

De par sa structure moléculaire, la chlorophylle est très proche de l’hémoglobine humaine. La différence entre les deux se situe au niveau de leur noyau, pour la première il est composé de magnésium et pour la deuxième il est composé de fer.

Cette parenté chimique et la coopération avec l’hémoglobine lui confère le nom de « sang vert des plantes».

Apportant de l’oxygène au sang, la chlorophylle :

  • stimule la production d’hémoglobine, de globules rouges et de globules blancs
  • favorise la bonne circulation sanguine en purifiant et detoxifiant le sang1.
  • permet une bonne oxygénation des cellules et des tissus ce qui accélère leur régénération
  • a une action anti-anémique (Anémie, Thalassémie et anémie hémolytique)2 3
  • augmente la production des cellules souches de la moelle osseuse

Excellente source naturelle de vitamine K, la chlorophylle peut être utilisée pour les problèmes de coagulation ou de calcification des os.

Elle est utile dans les problèmes cardio-vasculaires et les troubles circulatoires tels que les varices et la phlébite. Elle est bénéfique contre toute forme d’hémorragie, saignements menstruels et saignements de nez.

Sphère cutanée

Action cicatrisante

La chlorophylle a également le pouvoir de protéger notre peau et nos muqueuses des proliférations de microbes responsables des maladies par son action antiseptique naturel.

Certaines études ont démontré son efficacité sur les plaies infectées en freinant le développement des bactéries comme le staphylocoque doré. La chlorophylle est utilisée pour son pouvoir cicatrisant mais aussi antibactérien. Elle permet d’éliminer les odeurs liées aux infections. Dans toute forme de chirurgie, il serait utile de prendre de la chlorophylle à la fois avant et après4.

Elle réduirait également l’acné sévère et tout problème de peau5.

Action anti-âge

La chlorophylle contient des antioxydants comme les caroténoïdes et les flavonoïdes qui luttent contre les radicaux libres, sortes de déchets dont, la production est augmentée par le stress et le vieillissement de la peau. Grâce à son pouvoir antioxydant, la chlorophylle peut fonctionner comme un remède anti-âge et anti-photo vieillissement 6 7 8.

Sphère digestive

La chlorophylle permet de nettoyer les intestins et le côlon, de protéger et de soutenir la flore intestinale, d’améliorer le fonctionnement des organes digestifs (foie, vésicule biliaire, estomac), de réduire les difficultés de digestion et même de diminuer les phénomènes d’acidité et de calculs biliaires.

Aide à contrôler la faim et les fringales

Une étude publiée en septembre 2013 a déterminé que la chlorophylle et ses dérivés devraient être considérés comme un moyen efficace de gérer la faim et de favoriser la perte de poids. D’autres études ont aussi montré que l’ajout de thylakoïdes, l’un des composés de la chlorophylle, à un repas à forte densité énergétique favorise les signaux de satiété et réduit la réponse à l’insuline9 10 11.

Réduit les mauvaises odeurs

A la base, la chlorophylle est utilisée par les végétaux pour lutter contre les bactéries et les champignons. Cette caractéristique permet de réduire la production des toxines qui seront ainsi mieux évacuées par l’organisme. Elle favorise donc le nettoyage de toute la sphère digestive et la suppression des odeurs corporelles et fécales.

Elle agit également sur la fibre lisse des intestins et contribue  ainsi à réduire la constipation, les ballonnements, les gaz et les fermentations12.

Efficace contre les infections à candida

L’infection à Candida est un grave problème pour de nombreuses personnes et peut entraîner de la fatigue, une dépression et des problèmes digestifs. Dans la nature, la chlorophylle est l’arme principale qu’utilisent les plantes vertes pour se défendre contre les moisissures. En toute logique et selon plusieurs recherches, il s’avère que des solutions de chlorophylle isolées arrêtent la croissance de Candida albicans 13 14 15 16 17 18.

Système Immunitaire

L’organisme connaît deux sources principales d’énergie. L’énergie qui résulte de la transformation des aliments dans l’organisme et l’énergie solaire emmagasinée par la chlorophylle transformée en oxygène et transmise par les végétaux. C’est cette énergie pure que nous apporte la consommation de chlorophylle.

La chlorophylle est un oxygénateur qui encourage la capacité du corps à lutter contre les maladies, qui augmente les niveaux d’énergie et qui accélère le processus de guérison.

De plus 80% de notre système immunitaire réside dans nos intestins. Par ses bienfaits sur la sphère digestive en général, la chlorophylle exerce une action stimulante sur le système immunitaire et sur la vitalité.

Système urinaire – gynécologique

La chlorophylle joue un rôle primordial dans la désacidification de l’organisme. Elle permet de normaliser le pH et de maintenir un bon équilibre acido-basique. Les femmes l’utilisent généralement en cas de règles douloureuses, irrégulières ou trop abondantes, mais aussi dans le cas de kystes ovariens ou de mycoses vaginales. Cette nature protectrice de la chlorophylle en fait un élément actif contre toutes les maladies inflammatoires et douloureuses (comme l’arthrite, la fibromyalgie…)19 20 21.

Contre les produits toxiques

La chlorophylle joue un rôle de chélation sur plusieurs familles de molécules toxiques. Elle est notamment efficace contre les substances produites par de nombreux phénomènes de combustion (gaz d’échappement, chauffage au bois, cuisson au gril…), les métaux lourds,  les substances produites lors des cuissons d’aliments et certains déchets métaboliques.

La chlorophylle régénère les cellules saines et les tissus corporels. Elle favorise une santé hépatique optimale et ainsi, l’élimination naturelle par le corps des toxines potentiellement nocives22 23 24 25.

Cancer

De récentes études universitaires américaines ont démontré l’efficacité de la chlorophylle dans la prévention et la lutte contre certains cancers26 notamment du foie, du côlon27 28 et plus récemment du pancréas 29.

La chlorophylle agit comme un protecteur, en neutralisant les agents cancérigènes et en facilitant leur élimination et leur évacuation de l’organisme.

En tant qu’antioxydant puissant, elle permet de combattre la croissance et la prolifération des cellules cancéreuses30. En bloquant le métabolisme des substances cancérigènes responsable de l’altération de l’ADN, la chlorophylle et son dérivé la chlorophylline inhibent et empêchent leur prolifération et leur développement.

Les chlorophylles induisent des modifications de l'état d'oxydoréduction des cellules cancéreuses du pancréas. Cette particularité, observée dans les études cliniques, aurait des effets anticancéreux et réduirait l'incidence du cancer chez les consommateurs de légumes verts31 32 33.

Les différentes formes

Formes chimiques

La chlorophylle peut avoir plusieurs structures chimiques, les deux principales étant :

  • Chlorophylle a : est le pigment vert photosynthétique le plus commun du règne végétal ; il est présent chez tous les végétaux aquatiques et terrestres (≈ 3 g/kg de feuilles fraîches)
  • Chlorophylle b : se trouve chez les cormophytes (végétaux supérieurs) et les chlorophycées (algues vertes) à des teneurs moindres (≈ 0.75 g/kg).

Trois autres formes sont moins communes :

  • les chlorophylles c (c1, c2) : algues brunes (dites phéophycées),
  • la chlorophylle d : algues bleues – vertes (spiruline, chlorella, klamath),
  • la chlorophylle f: présente dans certaines formations rocheuses (dites stromatolithes)

Formes naturelles

La chlorophylle se trouve sous forme cuivrique, ferreuse ou magnésienne.

La forme cuivrique est la plus répandue mais elle peut s’avérer toxique à moyen terme compte tenu de sa teneur en cuivre.

La forme magnésienne est préconisée car plus assimilable et exempt d’effet oxydatif à long terme comme les formes cuivrique et ferreuse.

En pratique

La chlorophylle est habituellement extraite de la luzerne alfalfa, du jus d’herbe d’orge, de feuilles de mûrier et d’algues microscopiques (comme la chlorella et la spiruline). Elle se présente, entre autres, sous forme de liquide, de gélules, de poudre et de capsules.

Dosage et posologie

En interne

La dose habituellement conseillée se situe entre 500 mg et 1000 mg par jour pour constater les premiers effets, à prendre avec un grand verre d’eau sur une durée de 3 à 6 semaines.

  • En cure préventive : 500 à 1000 mg par jour selon la pathologie.
  • En cure intensive : 1000 à 2000 mg par jour selon la pathologie.
  • Candidose ou mycose intestinale : 1000 à 2000 mg par jour
  • Fatigue et anémies rebelles : 1000 à 2000 mg par jour
  • Dermatose : 1000 à 2000 mg par jour pendant 5 semaines, puis 1000 mg le soir pendant 2 mois.

En externe

  • En utilisation externe, ouvrir 1 gélule et mélanger le contenu à quelques gouttes d'huile végétale ou d’Aloe Vera, et appliquer sur les zones lésées (très actif dans les eczémas), 2 fois par semaine.  
  • Ajouter 3 à 4 gélules dans votre bain de 20 minutes.
  • Enfin pour les gargarismes, dilution d’ 1 gélule ou d’1 bouchon dans 1 verre d'eau.

Utilisation


La chlorophylle est à prendre 30 minutes à l’écart des autres compléments alimentaires.

La Chlorophylle, absorbée par voie alimentaire reste inefficace car elle est incluse dans les cellules des végétaux, où elle est fortement liée aux protéines. Sous forme de suc végétal pur, elle reste encore peu active. Il est donc conseillé de l’absorber pure à 95%.

Précaution d’emploi

Les femmes enceintes ou allaitantes doivent, par précaution, éviter de prendre des compléments alimentaires contenant de la chlorophylle ou de la chlorophylline.

Les effets secondaires

L’utilisation de la chlorophylle peut engendrer des effets secondaires indésirables comme une sensibilité accrue de la peau au soleil, des désagréments digestifs et une coloration verte des urines et des selles. La langue peut parfois prendre une coloration jaune ou noirâtre.

Dans des situations exceptionnelles, en cas de surexposition à des éléments chimiques et toxiques pour l’organisme, la chlorophylle peut induire, à l’inverse, une prolifération des cellules cancéreuses. (Cas exceptionnel).

Interactions médicamenteuses

La prise de chlorophylle avec des médicaments qui augmentent la sensibilité au soleil peut accentuer les risques de coups de soleil, d'ampoules ou d'éruptions cutanées sur les zones de la peau exposées au soleil. Il est conseillé de porter un écran et des vêtements de protection solaires.

Les sources alimentaires

Elle est contenue dans tous les légumes verts.

La chlorophylle doit être consommée à l’état cru, puisque la chaleur, et a fortiori la cuisson, la déstructurent complètement. Les aliments perdent 30% à 50% de leur chlorophylle lorsqu’ils sont préparés. Ses vertus thérapeutiques seront bien plus puissantes sous forme pure dans des compléments alimentaires.

Voici une liste de quelques aliments, bénéfiques pour l’organisme contenant le plus de chlorophylle:

  • Plantes aromatiques: basilic, persil, menthe
  • Légumes: chou, épinards
  • Plantes: feuilles de pissenlit, ortie, alfalfa
  • Graines germées
  • Jus d’herbe de blé et d'orge
  • Micro algues: Spiruline, chlorella et klamath

Voici une liste de la teneur en chlorophylle (liée au magnésium) de certains légumes crus34:

  • 1 tasse d'épinards: 23,7 milligrammes
  • 1/2 tasse de persil: 19,0 milligrammes
  • 1 tasse de cresson: 15,6 milligrammes
  • 1 tasse de haricots verts: 8,3 milligrammes
  • 1 tasse de roquette: 8,2 milligrammes
  • 1 tasse de poireaux: 7,7 milligrammes
  • 1 tasse d’endive: 5,2 milligrammes
  • 1 tasse de pois mange-tout: 4,8 milligrammes
  • 1 tasse de chou chinois: 4,1 milligrammes

Virginie André

Naturopathe - Iridologue - Hypnothérapeute. Certifiée par le Syndicat des Professionnels de la Naturopathie (SPN). Pratique en cabinet privé et à la clinique Labat à Orthez (64)

Vous aimerez aussi :