Chrysantellum: bienfaits, posologie et effets secondaires

-

Le chrysantellum est une plante herbacée annuelle de 15 cm, aux fleurs jaunes à capitules. Il appartient aux astéracées et pousse principalement dans les Caraïbes, en Amérique centrale et Afrique.
Il porte également le nom de camomille d'or ou « herbe aux fleurs d'or ».
En phytothérapie, il est utilisé pour ses bienfaits sur la sphère hépatique. En onguent, il améliore la micro-circulation et soulage les jambes lourdes. Découverte des bienfaits, de la posologie et des effets secondaires du chrysantellum.

Présentation

Chrysantellum (Chrysanthellum) en fleur: bienfaits, posologie et effets secondaires de la plante.

La plante est utilisée entière. Ses principes actifs sont issus de ses flavonoïdes, de ses dérivés d'acide caféique et de ses saponosides (Chrysanthellines A et B).
Ses activités thérapeutiques reconnues sont un effet protecteur au niveau hépatique, pancréatique, circulatoire.
Par ailleurs, le chrysantellum présente également une action antioxydante et anti-inflammatoire.

Propriétés et vertus

Quels sont les bienfaits du chrysantellum?

Hépatoprotecteur: protection du foie

Le chrysantellum possède une activité hépatoprotectrice, cholérétique et antilithiasique douce et prolongée, grâce à la présence d'une saponine Chrysanthelline A1. Il protège le foie.
En effet, il est l'une des plantes maîtresses, contre les calculs biliaires, qu'il dissout.

Il favorise l'élimination des triglycérides, du cholestérol ainsi que l'oxydation des graisses. Le chrysantellum est également recommandé pour la régénération des hépatocytes endommagées.

D'autre part, cette saponine joue un rôle important dans l'amélioration des troubles digestifs. L'ensemble de ses composants réduit la toxicité des chimiothérapies2.

Concernant l'intolérance à l'alcool, le chrysanthellum permet au foie d'éliminer de 2 à 5 fois plus vite l'éthanol3. Il est capable de réduire les troubles de l'équilibre, de la vision et la perte de réflexe.

Pancréatoprotecteur

Le chrysantellum est connu comme pancréato-protecteur, du fait de ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes4.
C'est pourquoi, il est recommandé dans les pancréatites chroniques.
In vitro, il inhibe certaines enzymes intestinales responsables de la dégradation des glucides5.

Action rénale

Comme dans les lithiases biliaires et salivaires, le chrysantellum dissout les lithiases rénales d'origine oxalique.

Action circulatoire

Le chrysantellum améliore la micro-circulation. Il est bénéfique en cas d'extrémités froides, en complément éventuel d'une approche micro-nutritionnelle. Il soulage le syndrome de Raynaud et certains acouphènes.

D'autre part, il contient de la vitamine P qui agit sur la perméabilité vasculaire, tout en exerçant une action vasodilatatrice. Ainsi se présente-t-il aussi comme anti-oedémateux6.

Aussi, le chrysantellum apporte ses bienfaits lors d'escarres, d'ulcère variqueux, de phlébite.
Enfin, il mime l'action de l'acétylcholine entraînant une légère hypotension, avec baisse du rythme cardiaque et augmentation du rythme respiratoire.

Menstruations

En raison de ses flavonoïdes particuliers, le chrysantellum régule les cycles menstruels. Il répondrait à certains cas de stérilité.

Les différentes formes

En complément alimentaire

Le chrysantellum est disponible en gélules, teinture mère et sous forme de plante sèche.

Du chrysantellum bio?

Le chrysantellum est une plante. Elle peut donc être certifiée biologique.

Dosage et utilisation

La posologie peut varier en fonction de la forme du Chrysantellum et des déséquilibres à corriger.

Gélules

Les dosages adaptés sont les suivants:

  • dylipidémie : 2 à 3 gélules le soir, pendant 15 jours ou en cure de 3 mois;
  • insuffisance hépatique, hépatite : 1 à 2 gélules, les 5 premiers jours, puis 3 gélules au dîner pendant 15 jours jusqu'à 3 mois. Puis poursuivre une cure tous les 2 mois;
  • lithiase biliaire : même posologie, mais maintenir 1 à 2 cures annuelles;
  • constipation : 1 gélule / jour.

Teinture mère

Il est recommandé de prendre 25 gouttes 3 fois par jour, lors des principaux repas. En cure de 10 à 15 jours / mois, pendant 3 mois.

Plante sèche en décoction

Il est recommandé de laisser infuser la plante, 10 minutes, dans un demi-litre d'eau:

  • atteinte hépatique : 6 à 12 g de plantes / jour, en 2 prises, par cure de 15 jours / mois pendant 3 mois;
  • lithiase rénale ou salivaire : 12 à 15 g de plantes / jour en 2 prises aux principaux repas, en cure de 10 jours / mois pendant 3 mois;
  • troubles circulatoires : 12 g de plantes / jour, en 2 prises, pendant 10 jours; puis augmentation à 20 g en cure de 20 jours / mois. A renouveler jusqu'à amélioration.

Contre-indication et précautions

Aucune connue à ca jour.
Le chrysantellum peut-il entraîner des effets secondaires?

Effets indésirables

Aucun effet indésirable n'a été constaté.

Interactions médicamenteuses

Aucune à ce jour.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le chrysantellum?

Le chrysantellum est une plante herbacée annuelle, appartenant à la famille des astéracées.

Pourquoi en prendre?

- Activité hépatoprotectrice
- Rôle pancréatoprotecteur
- Traitement des troubles circulatoires
- Traitement des lithiases biliaires et salivaires
- Régulation des cycles menstruels

Quelles sont les mises en garde?

Aucune contre-indication connue pour le chrysantellum. Aucun effet secondaire n'a été constaté.


Bénédicte Moulin

Naturopathe et Nutritionniste. Titulaire d'un DESS de Nutrition. Naturopathe agréé FENA depuis 2015. Spécialisée en diététique, phytothérapie et compléments alimentaires.