D-ribose: propriétés et effets secondaires

-

Monosaccharide simple, le D-ribose est utilisé dans toutes les cellules de l’organisme. Il est principalement connu pour son rôle dans le métabolisme de l’énergie, mais il intervient également dans la construction du matériel génétique. Cette substance vitale est aujourd’hui au centre de nombreuses recherches scientifiques en raison de ses bienfaits sur l’organisme. Découverte du D-ribose, un composé énergétique du corps humain.

Présentation

Le D-ribose : sucre simple aux nombreuses propriétés.

Le D-ribose est un type spécifique de sucre simple. Il se trouve dans les cellules de tous les organismes vivants, qu’il s’agisse d’êtres humains, d’animaux ou même de plantes. Il est alors considéré comme un ingrédient de base de la vie.

Au contact des cellules, le D-ribose se convertit en ATP pour fournir de l’énergie à l’intégralité de l’organisme. Aujourd’hui, il révèle des vertus qui dépassent la simple production énergétique. Plongée au cœur des cellules avec le D-ribose.

Qu’est-ce que le D-ribose ?

Le D-ribose est un monosaccharide simple. Il porte également le nom de pentose. Il est utilisé par toutes les cellules de l’organisme et possède un rôle essentiel dans le métabolisme de l’énergie. Le D-ribose intervient également dans la construction du matériel génétique de l’organisme.

Ce sucre est donc un constituant essentiel nécessaire à la vie des cellules. Il aide à régénérer l’ATP qui se charge d’apporter l’énergie.

Quels sont ses rôles au sein de l'organisme?

Le rôle du pentose est avant tout un rôle métabolique. En effet, il régule les métabolismes qui sont impliqués dans la synthèse des purines et des pyrimidines. Ces deux composés sont vitaux, car sans eux il ne pourrait plus y avoir de divisions cellulaires dans l’organisme.

En tout état de cause, les rôles du D-ribose sur l’organisme sont :

  • Maintenir une bonne santé cardiaque ;
  • Fournir l’énergie nécessaire au fonctionnement du cœur ;
  • Augmenter le rendement physique ;
  • Réduire le stress cardio-vasculaire engendré par le manque de nutriments énergétiques dans l’organisme.

Bienfaits et vertus

En tant qu’élément constitutif de l’adénosine triphosphate, le pentose peut être utilisé dans toute une série de pathologies nécessitant un apport énergétique. Il se révèle dès lors utile dans certaines maladies cardio-vasculaires ainsi que dans la fibromyalgie et le trouble de fatigue chronique. De plus, le D-ribose est particulièrement utile pour la récupération des sportifs. Décryptage.

Les maladies cardio-vasculaires 

Certaines maladies cardio-vasculaires proviennent d’un manque d’énergie du muscle cardiaque. C’est le cas notamment des maladies cardio-vasculaires ischémiques ou de l’insuffisance cardiaque congestive. Il apparaît, aux vues de certaines études scientifiques, que le D-ribose peut être utile dans ces deux pathologies.

Les maladies cardio-vasculaires ischémiques 

Un grand nombre de patients atteints de maladies cardio-vasculaires présentent une ischémie myocardique. Il s’agit d’une condition du cœur au cours de laquelle le flux sanguin est réduit. Cela empêche le muscle cardiaque de recevoir suffisamment d’oxygène.

À un stade plus avancé, l’ischémie myocardique peut entraîner des troubles du rythme cardiaque, une insuffisance cardiaque voire même une crise cardiaque.

Des scientifiques ont ainsi pu noter qu’un cœur défaillant est un cœur qui manque d’énergie. Ils cherchent donc à pouvoir rétablir un bon statut énergétique pour le muscle cardiaque.

Selon un article paru dans une revue scientifique de qualité1, des chercheurs ont mis en lumière des preuves convaincantes de l’implication du D-ribose dans l’énergie cardiaque. Selon leurs observations, le D-ribose pour reconstituer les niveaux d’énergie cellulaires déficients après une ischémie du myocarde. Des études cliniques tendent également à démontrer les avantages du D-ribose pour les personnes souffrant d’une pathologie cardio-vasculaire ischémique.

L’insuffisance cardiaque congestive

Les effets du D-ribose sur l’insuffisance cardiaque congestive ont été largement documentés dans la littérature scientifique et médicale.

Ainsi, une importante revue de médecine cardiaque2 a publié une étude sur les effets de la supplémentation en D-ribose chez des patients atteints de coronaropathie chronique et insuffisance cardiaque congestive. Les résultats de l’étude ont démontré une amélioration des paramètres fonctionnels diastoliques des patients qui ont bénéficié de la supplémentation en D-ribose.

Dans une autre revue médicale de qualité3, une autre étude clinique a démontré des avantages similaires à la prise de D-ribose en supplémentation. L’étude a entre autres permis de montrer qu’une supplémentation quotidienne D-ribose permet au patient atteint de coronaropathie grave de faire de l’exercice avec moins de symptômes cardiaques.

Enfin, une étude réalisée en 2001 a montré que le D-ribose présente des avantages significatifs pour les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque congestive. Les résultats incluent une amélioration de la compliance diastolique et une amélioration significative de la qualité de vie, notamment pour la pratique d’une activité physique.

La fibromyalgie et la fatigue chronique

La fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique conservent encore de nombreux secrets pour le monde scientifique. Cependant, ces deux affections semblent avoir en commun un métabolisme énergétique cellulaire altéré.

Ces deux syndromes partagent également un grand nombre de symptômes similaires parmi lesquels se trouvent de la fatigue, des douleurs inexpliquées, des problèmes de sommeil ou encore des troubles de la mémoire ou de la concentration.

Selon une étude pilote menée en 20064, il semble que le D-ribose puisse améliorer 5 catégories de symptômes au minimum. En effet, 41 patients souffrant de fibromyalgie ou du syndrome de fatigue chronique ont reçu une supplémentation quotidienne de D-ribose.

Les scientifiques se sont ensuite attelés à mesurer l’impact sur l’énergie, le sommeil, la clarté mentale, la douleur et le bien-être. Il en ressort qu’une majorité des patients ont connu une amélioration significative d’un ou de plusieurs symptômes pendant l’étude.

Cependant, cette étude n’incluait ni groupe placebo ni suivi à long terme. Les résultats doivent donc être corroborés par de nouvelles études plus rigoureuses.

Les sportifs

Lors d’un entraînement intensif, les taux de concentration en ATP musculaire sont gravement appauvris. La récupération normale des muscles peut alors prendre plusieurs jours.

Dans une étude publiée en 2004, des hommes adultes, en bonne santé, ont été soumis à une étude afin d’évaluer les bénéfices de la supplémentation en D-ribose lors d’efforts physiques intenses.

Soumis à des séances d’entraînement, ces hommes ont vu leur niveau d’ATP musculaire s’appauvrir rapidement. Une partie du groupe a ensuite pris une complémentation en D-ribose. Au bout de 72 heures, le groupe ayant pris la supplémentation avait retrouvé des niveaux normaux d’ATP musculaire. Par contre, le groupe témoin conservait des niveaux faibles.

Les différentes formes

En complément alimentaire

Il est possible de trouver du D-Ribose en poudre, en gélules ou sous forme de comprimés.

Existe-t-il du D-ribose bio?

Le D-Ribose est un sucre simple, il ne peut donc pas être certifié biologique.

Posologie

Le pentose est assez récent dans la panoplie des compléments alimentaires. Si aucun dosage n’est encore formellement établi, des recommandations sérieuses existent.

Dosages

Il n’existe à ce jour aucun dosage officiel pour la supplémentation en D-ribose. Cependant, la littérature scientifique conseille une supplémentation de 5 g par jour. Dans certains cas, un maximum de 10 g est toléré.

Utilisation

Pour limiter les désordres glycémiques pouvant être engendrés par le D-ribose, il est conseillé de répartir le dosage en plusieurs prises. Il est également recommandé de procéder à la consommation du complément alimentaire pendant ou après le repas afin de le mélanger avec le bol alimentaire.

Précautions

Comme tous les compléments alimentaires, le D-ribose nécessite certaines précautions d’emploi.

Précautions d’emploi

Comme la majorité des compléments alimentaires, le D-ribose est déconseillé chez les femmes enceintes et chez les enfants de moins de 6 ans. Il est également à prendre avec précaution chez les personnes diabétiques ou cardiaques. Un avis médical est alors nécessaire.

Contre-indication

En raison de son action potentiellement hypoglycémiante, le D-ribose ne peut pas être utilisé chez les personnes diabétiques ou présentant un quelconque dysfonctionnement de la glycémie.

Effets secondaires

Bien qu’il soit relativement récent dans le monde des compléments alimentaires, le D-ribose ne semble pas démontrer d'effets secondaires notables chez l’être humain.

Cependant, utilisé sur le long terme ou à forte dose, le pentose peut entraîner certains effets indésirables tels que :

  • Diarrhée ;
  • Maux d'estomac ;
  • Nausée ;
  • Céphalée ;
  • Vertige.

Interaction

En tout état de cause, comme le pentose est une forme de sucre, il peut interagir avec les médicaments antidiabétiques.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le D-ribose?

Le D-ribose est un sucre simple, présent dans toutes les cellules de l'organisme. Il participe à la régulation du métabolisme énergétique.

Pourquoi en prendre?

Il dispose des propriétés suivantes :
- Protection du système cardiovasculaire
- Traitement de la fibromyalgie et de la fatigue chronique
- Amélioration des performances sportives

Quels sont les effets indésirables?

Le D-ribose est contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes. En raison de son activité hypoglycémiante, une supplémentation en D-ribose est déconseillée pour les personnes souffrant de diabète.


  • 1Brevets récents sur la découverte de médicaments cardiovasculaires
  • 2Journal européen de l'insuffisance cardiaque
  • 3Cardiologie expérimentale et clinique
  • 4Teitelbaum JE, Johnson C, St Cyr J. , The use of D-ribose in chronic fatigue syndrome and fibromyalgia: a pilot study. ; J Altern Complement Med. 2006 Nov;12(9):857-62.🔗 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17109576
Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée. Naturopathe certifiée et spécialiste en techniques de santé naturelle.