Élixir floral contemporain: Hysope

-

L'élixir floral d'hysope vient soulager le sentiment du culpabilité des personnes enfermées dans un rôle qui ne leur correspond pas, et qui à cause de ce sentiment, ne parviennent pas à s'en détacher. L'hysope, comme élixir floral préparé par le laboratoire Deva, leur permet donc de se réapproprier leur véritable identité.

Ses noms

Hysope (l'), l'hysope officinale, hyssope, nom botanique : Hyssopus officinalis.

Dynamique de la Plante

Hysope en fleur: élixir floral élaboré selon les recommandations du Dr Bach.

L'hysope est un petit arbrisseau vivace de la famille des Lamiacées (Labiées). Originaire du pourtour méditerranéen, on la retrouve maintenant dans toute l'Europe et en Amérique du Nord.
C'est une plante habituelle des jardins de curé médicinaux, car elle est cultivée pour sa qualité aromatique des plats ou même de la bière, mais également pour ses propriétés médicinales comme plante antiseptique, stimulante, expectorante et stomachique. D'ailleurs, l'hysope est mentionnée dans le Capitulaire de Villis, rédigé sous Charlemagne, comme plante conseillée dans les jardins.

Pouvant atteindre une cinquantaine de centimètres de hauteur, elle présente donc une grande tige ligneuse et de petites feuilles nervurées. C'est une plante très mellifère. Ce qui lui donne un atout de plus dans les jardins et qui indique la générosité de cette petite plante simple. Elle fleurit de juin à septembre, et ses fleurs en forme de petites bouches, de lèvres, comme toutes les labiées, indiquent là encore la générosité et la tendresse.

Enfin, cette plante peut être de couleur bleue, lavande, blanche ou plus rarement rouge. C'est aussi par ces couleurs un synonyme de pureté (blanc), de spiritualité (bleu et lavande) et de passion (rouge).

Son message

L'hysope est associée dans la tradition judéo-chrétienne à une plante de l'humilité et de la purification.

Par exemple, on la retrouve citée au moment de la crucifixion de Jésus. Mais aussi dans l'Asperges Me, messe catholique romaine : « Asperges me, Domine hyssopo et mundabor » (Asperge-moi avec l'hysope, Seigneur, et je serai purifié), inspiré du psaume 51, verset 9, même s'il s'agissait probablement plus de la marjolaine ou de l'origan de la même famille.

Cette plante est aussi citée dans la culture hébraïque : « Salomon a parlé sur les arbres, depuis le cèdre du Liban jusqu'à l'hysope qui sort de la muraille. » Par opposition au cèdre, elle est ainsi le symbole de l'humilité et de la modestie.

Ce qui est intéressant, c'est que la tradition judéo-chrétienne est assez vexatoire et pousse les gens à l'auto-culpabilité ; à la notion d'une faute collective originelle, qui doit pousser à se rattraper toute sa vie pour expier ses pêchés. Comme si dans l'inconscient, on donne l'hysope en pansement...

On comprend donc bien comment elle est associée à la culpabilité. Toutefois, c'est la plante qui convient pour se purifier de cette culpabilité, de cette faute (réelle ou imposée par un conditionnement d'un groupe, un conditionnement puissant)...

Grâce à l'hysope, on prend conscience de ses attaches, de la prison dans laquelle on est, on naît aussi, mais dont on peut se libérer (du moins si on le souhaite). Elle permet enfin de se repentir et de s'ouvrir au pardon et donc, à l'amour universel, pour soi, et pour les autres.

Personne de type Hysope

Les angoisses de Hyacinthe

Hyacinthe consulte pour des angoisses. Elle ne voit pas d'où elles viennent, mais elle a beaucoup de mal à s'endormir le soir, et elle se réveille souvent en pleine nuit. Cela a commencé depuis le décès de son mari il y a cinq ans. Quand on creuse un peu la conversation avec Hyacinthe, on se rend compte qu'elle est assez tourmentée.

Elle se sent toujours coupable de quelque chose bien qu'elle ne sache pas trop bien de quoi. D'ailleurs Hyacinthe dit souvent : « Excusez-moi de vous déranger » ou « Vous allez trouver cela bête » ou même « Je ne devrai pas penser ça ». L'enfance de Hyacinthe a été assez difficile avec une mère très exigeante, qui lui en demandait toujours plus par rapport à ses frères et à sa sœur. De faire davantage du ménage, de mieux travailler à l'école, d'être plus à l'écoute et en général plus au service des autres. Sa mère lui disait aussi souvent que c'était de sa faute si elle était aussi fatiguée et que Hyacinthe n'était pas une bonne fille. Tout ceci a façonné l'inconscient de Hyacinthe avec une fausse image d'elle.

Pour y remédier, on conseille alors à Hyacinthe de l'élixir floral d'hysope.

Un mois plus tard, revoilà Hyacinthe. Elle est très contente, ses angoisses ont disparu. Elle a plus confiance en elle. Dans son discours, on remarque que les phrases type « Je suis désolée » ne sont presque plus présentes. Elle se rend compte que c'est le comportement malsain de sa mère qui l'a façonné . Maintenant, elle est en train de s'en libérer pour vivre sa vie. Hyacinthe apprend à se connaître et à écouter ses ressentis intérieurs.

Le rejet de l'homosexualité de Hypolithe

Hypolithe est un charmant monsieur d'une quarantaine d'années. Il consulte car il a du mal à gérer ses émotions et particulièrement le sentiment de culpabilité vis-à-vis de sa famille. Il a l'impression de leur avoir fait beaucoup de mal et il n'arrive pas à se le pardonner, d'autant plus que sa famille lui reproche souvent.

En essayant d'en savoir plus, on comprend que Hypolithe est homosexuel et que quand il l'a annoncé courageusement à sa famille il y a dix ans, en partie pour ne plus avoir à répondre à leur sempiternelle question, à savoir quand est-ce qu'il ramène une femme, sa famille l'a violemment repoussé.

En réalité, Hypolithe est victime d'un véritable chantage affectif de ses parents, oncles et tantes et de ses frères. La famille semble s'être liguée contre lui et cherche à se venger d'une prétendue tare : l'homosexualité de Hypolithe. Pour soulager le pauvre Hypolithe de ses sentiments mêlés de culpabilité, de tristesse intense et du traumatisme vécu, des élixirs floraux lui sont proposés : l'élixir floral d'hysope, la bourrache et l'étoile de Bethléem.

Deux mois ont passé. Hypolithe se sent beaucoup plus léger, comme libéré d'un immense poids. Par le rejet de sa famille, il a compris que ce n'était pas de l'amour qu'ils éprouvaient pour lui et que donc cela le libérait d'eux. Par conséquent, il peut vivre sa vie comme il l'entend, sans éprouver de culpabilité. Quoi qu'il fasse, sa famille ne sera pas satisfaite et trouvera une façon de le blesser.

D'avoir compris ceci, d'avoir aussi pris de grandes distances avec ces personnes, Hypolithe se sent mieux et libre d'être pleinement qui il est. Il assume complètement ceci. Il regarde son passé sans regrets, avec lucidité. Grâce aux élixirs floraux, Hypolithe va à présent de l'avant.

Phrases-clés

  • « J'aurai préféré faire un autre métier, mais mon père voulait que je reprenne l'entreprise familiale. »
  • « Je ne suis pas fier.e de ce que j'ai fait. »
  • « Je me dit que si j'aide les autres, cela rattrapera le mal que j'ai fait. »
  • « Dans ma famille, c'est comme ça, on obéit. »
  • « J'assume publiquement mon homosexualité, mais je culpabilise que cela cause du tort à ma famille. »
  • « Je n'aurai probablement pas dû dire cela. »

Bienfaits

L'élixir floral d'hysope permet de (re)trouver son identité véritable, de s'affirmer et de savoir qui on est, loin de toute attente sociétale ou familiale, de tout rôle imposé.

En fait, pour les personnes qui se sentent enfermées dans une image qui ne leur correspondent pas, c'est l'élixir adapté, particulièrement si elles ne parviennent pas à s'éloigner de ce rôle par culpabilité.

Si au contraire elles culpabilisent parce qu'elles ont réussi à s'éloigner de ce conditionnement, de ce rôle et qu'elles culpabilisent d'avoir réussi à se libérer, alors là encore l'élixir floral d'hysope va permettre de se détacher de ce sentiment de faute.

Aussi, pour toute impression d'avoir fauté, que ce soit réel ou non (encore un conditionnement), l'élixir floral d'hysope vient les aider à se purifier de ce sentiment et à s'accepter.

C'est donc aussi un élixir du repentir, du pardon de soi. Il permet de libérer ces émotions négatives d'auto-jugement et de se libérer aussi du regard des autres pour devenir créateur de sa propre vie, sans être en réaction par rapport à ce qui nous autrefois emprisonné (chaînes morales).

Quant à la notion d'emprisonnement, là encore c'est l'hysope qui convient. Que ce soit une sensation d'étouffement, de confinement, ou d'emprisonnement dans la famille, dans un travail, dans un contexte politique, dans une cellule carcérale, dans un groupe ou même dans son corps (handicap).

Enfin pour tous ceux qui manifestent des symptômes physiques liés à ce sentiment d'être coupables ou souillés, on prendra l'élixir floral d'hysope : tensions nerveuses et musculaires, sentiment d'impureté, maniaqueries, allergies, problèmes respiratoires, problèmes cardiaques, diarrhées chroniques...

Association possible – fleurs de Bach

  • Achillée Rose : protection face aux personnes toxiques, critiques. Pour les personnes hypersensibles mais aussi celles confrontées à un environnement difficile. Également bénéfique dans les relations conflictuelles, aide à prendre de la distance et à ne pas se faire piéger.
  • Ail Sauvage : libération des peurs, force et protection face aux pensées parasites qui nous entourent : proches, médias, travail. Renforce aussi le système immunitaire des personnes fragiles. Enfin convient aux personnes influençables et qui ne parviennent pas à prendre leur vie en main.
  • Amarante : la fleur du dépassement de soi, pour aller au-delà de la douleur. Accompagne dans la souffrance et dans l'épreuve. Permet aussi le questionnement sur ce qu'apporte cette souffrance ou cette douleur et quel est le sens caché.
  • Bétoine : sexualité harmonieuse, permet de retrouver confiance en sa sexualité et en ses capacités. Mais aussi pour les personnes qui ont l'impression de ne pas être dans la norme ou qui ont subi une violence comme un viol, des attouchements...Enfin recommandé aussi pour les personnes qui n'arrivent pas à contrôler leurs pulsions.
  • Bourrache : courage, confiance en la vie et consolation, pour les personnes qui souffrent intérieurement, qui ont connu un grand chagrin et qui ne parviennent donc pas à s'en remettre. Recommandé dans les épreuves et les situations de détresse.
  • Bouton d'Or : plein épanouissement de soi et de ses potentiels, quand une personne s'est soumise à un rôle. Permet donc de s'ouvrir au monde et de partager ses qualités.
  • Buis : protection, force et ténacité pour les personnes emprisonnées dans un carcan, une étiquette sociale ou familiale et qui doivent tenir bon en attendant alors Aussi pe pouvoir s'en libérer. 
  • Centaurée – Centaury : respect de soi et capacité à savoir dire non. Pour les personnes trop gentilles qui n'arrivent pas à se faire respecter.
  • Eau de Roche – Rock Water : fluidité et joie de vivre pour les personnes très exigeantes envers elles-mêmes et qui ne parviennent pas à trouver la paix du mental, qui se mettent ainsi la barre très haute.
  • Échinacée : permet de retrouver son intégrité physique et psychique suite à un événement violent : accident, agression, viol, attaque, opération, manipulation...
  • Étoile de Bethléem : consolation et apaisement de l'âme suite aux grandes blessures de la vie, aux grands traumatismes. Aide ainsi à la réparation.
  • Fuchsia : amène à comprendre la tristesse refoulée et donc permet sa guérison. Pour les personnes qui ont des émotions qui débordent facilement. Mais également pour ceux qui répriment leurs besoins sexuels. Les accompagne donc à reconnaître et accepter leur sexualité.
  • Jasmin : purification, libération des peurs inconscientes, des toxines enfouies, harmonise enfin le rythme de vie.
  • Menthe Pouliot : protection face aux pensées toxiques émises par l'entourage. Pour ceux qui ont tendance à se laisser envahir aussi par les problèmes des autres.
  • Mimulus Orangé : libération des peurs liées à la sexualité. Pour s'accepter dans ses besoins, accepter qui on est. Pour ceux qui aussi n'arrivent pas à communiquer leurs besoins sexuels. Enfin pour avoir une sexualité harmonieuse, y compris dans le couple.
  • Molène : droiture intérieure, pour apprendre à reconnaître ses besoins et à les respecter, mais aussi, pour ne pas être soumis aux jugements et aux influences d'autrui.
  • Muguet : innocence et spontanéité, pour les personnes qui ont perdu leur faculté de s'émerveiller comme un enfant, mais aussi qui se refrènent pour correspondre à une image, même si cela ne leur convient pas. Enfin pour les personnes, petites et grandes, en conflit avec la société. Les aide donc à trouver leur place.
  • Noyer – Walnut : la fleur des grands passages de la vie, pour faciliter les changements et les transitions, mais aussi pour apprendre à se libérer de ce qui ne convient plus.
  • Passiflore : la fleur du pardon, pour se pardonner à soi mais aussi pour pardonner aux autres les erreurs du passé.
  • Pin Sylvestre – Pine : acceptation, non-jugement et amour de soi, pour ne pas culpabiliser de ne pas en faire assez, apprendre à se reposer et prendre soin de soi. Aussi pour être libéré du besoin de tout contrôler.
  • Plumbago – Cerato : la fleur de la certitude intérieure. Pour ceux qui doutent d'eux-mêmes et de leurs décisions, qui demandent sans cesse l'avis des autres et qui sont donc influençables. Pour apprendre à s'écouter soi et à comprendre ses besoins.
  • Pommier Sauvage – Crab Apple : amour de soi et purification, lorsqu'il y a un sentiment d'impureté, de dégoût, pouvant aller jusqu'à l'anorexie, aux TOC, aux allergies. Aussi pour les focalisations sur les impuretés, la saleté.
  • Rudbeckia : éveil aux aspects enfouis du soi, permet de connaître ses faces d'ombre, ses parties de soi cachées. Permet alors de se voir tel que l'on est et de s'accepter.
  • Saule – Willow : pour reconnaître sa responsabilité dans sa vie, dans ce qui nous arrive et donc pour ne pas ruminer nos malheurs. Mais aussi pour ne pas faire rejaillir sur les autres une prétendue faute. Aide à diriger sa vie.
  • Tournesol : équilibre, épanouissement de soi, pour la personne dont le lien avec l'autorité, par exemple le père, est perturbé. Aide ainsi à exprimer qui on est avec harmonie et individualité.
  • Violette des Bois : ouverture aux autres, pour les personnes timides, effacées, qui souffrent en silence dans un groupe et qui ne parviennent pas à s'imposer. Leur permet alors de s'épanouir au sein d'une groupe tout en conservant leur identité.

Autres usages possibles

L'hysope officinale est également employée en phytothérapie (Hysope Officinale).

Clotilde Rolland

Naturopathe depuis 2017. Spécialisée en Iridologie, Fleurs de Bach et Sylvothérapie.