Hysope Officinale (plante médicinale): ses vertus et bienfaits

-

Petite plante vivace, fort odorante qui pousse dans les lieux rocailleux, l'hysope officinale est présente en Europe Centrale et Méridionale. En France, la plante est très répandue dans les régions méditerranéennes et dans les Pyrénées. Sa floraison intervient à partir du mois de juin jusqu'au mois de septembre. Les feuilles et les sommités fleuries sont utilisées en phytothérapie.

Présentation

Hysope Officinale : plante ou petit arbrisseau utilisé pour ses vertus et bienfaits sur la santé.

Nom commun : Hysope Officinale
Nom latin : Hyssopus officinalis
Noms populaires : Herbe sacrée, hiope, mariarmo.
Famille botanique : Lamiacées

Propriétés thérapeutiques

  • Système respiratoire : affections des bronches
  • Poumon - béchique et expectorant : pleurésie, bronchite, dyspnées, asthme
  • Peau : blessures, hématomes
  • Digestif : dyspepsies, aérophagie
  • Reins : diurétique
  • Foie : cholagogue

Usages populaires

Système respiratoire : affections bronchiques, angines, amygdalites, asthme
Peau : contusions violentes, ecchymoses des paupières, scrofule
Estomac : troubles de l'estomac
Digestif : inappétence, gastralgie, coliques, ascarides
Circulatoire : chlorose
Génital : leucorrhée, aménorrhée
Reins : affections calculeuses, rhumatismes, hydropisie
Poumon : phtisie, douleurs à la poitrine
Foie : jaunisse
Tonique

Utilisations et dosages

  • Infusion : 5 à 8 g pour 1 litre d'eau bouillante, laisser macérer pendant un quart d’heure. Ajouter du miel. Prendre 2 à 3 tasses par jour.
  • Infusion de sommités fleuries et de feuilles : 10 à 20 grammes dans un litre d'eau froide. Amener à ébullition. Laisser infuser 1 heure. Prendre 2 à 3 tasses par jour.
  • Fomentations pour ecchymoses et inflammations des paupières : 25 g de feuilles et sommités hachées. Faire bouillir une demi-heure avec une poignée de son dans 500 g d'eau. Passer, et employer en compresses.
  • Teinture alcoolique : 10 à 15 gouttes dans un verre d'eau.
  • Sirop : faire macérer pendant 1 h, à couvert, 100 g d'hysope dans 1 litre d'eau bouillante. Passer, ajouter 1,5 kg de sucre. Prendre 5 cuillerées à soupe par jour.

Alimentation

L'Hysope Officinale peut être utilisée comme condiment dans des viandes, des pâtés, des salades. Ses feuilles hachées apportent une saveur piquante aux soupes, aux rôtis et aux farces.

L'Hysope Officinale entre dans la fabrication de certaines liqueurs (Eau de Mélisse, Absinthe).

Précautions et contre-indications

L'huile essentielle d'hysope officinale peut provoquer des convulsions.
Son utilisation doit se faire sous contrôle médical.

Son usage est déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes.

Principes chimiques actifs

L'huile essentielle de l'hysope officinale renferme des cétones terpéniques, de la thuyone, qui possède un caractère convulsivant, responsable d'intoxications.

Par ailleurs, la toxicité de l'huile essentielle d'hysope est due à la présence de pinocamphone.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.