Fleurs de Bach : White Chestnut (le Marronnier Blanc)

-

White Chestnut est la Fleur de Bach des ruminations mentales, des pensées incessantes qui viennent parasiter le calme intérieur. Elles peuvent survenir dans la journée, mais en général, viennent plutôt la nuit quand il n'y a plus d'action. Ce sont elles qui sont responsables de beaucoup d'insomnies et de réveils nocturnes. Ces ruminations sont très intériorisées et pour cette raison, elle fait partie du groupe 3, les états émotionnels de Manque d'Intérêt pour le Présent.

Ses noms

White Chestnut, le marronnier blanc, le marronnier d'Inde, le marronnier de l'Himalaya, nom botanique Aesculus hippocastanum mais aussi la variété indienne Aesculus indica.

Dynamique de la Fleur

White Chestnut, le marronnier blanc.

Le marronnier blanc est un très bel arbre au port étalé, qui pousse jusqu'à une trentaine de mètres de haut et qui peut vive plus de 250 ans. Il s'en dégage une impression de force et quand il fleurit, il se parsème d'une multitude de hampes de fleurs blanches au cœur rose qui touchent par leur pureté et leur fraîcheur. En fait, la personne sous White Chestnut est très forte et active au quotidien, à l'image de l'arbre, elle est souvent pleine d'idées, vibrante et vivante à l'image de cette floraison blanche.

Mais si l'on regarde de plus près, on constate que les fleurs poussent de façon anarchique sur l'arbre, comme des pensées qui apparaissent sans raison valable, dans tous les sens. Les fleurs elles-même ne sont pas symétriques, les pensées semblent désordonnées.

Pourtant l'ensemble dégage une impression harmonieuse. C'est grâce à la couleur blanche immaculée et le cœur rose tendre, symboles de la pureté et de l'amour. On comprend donc en voyant le marronnier blanc que sous ce bazar apparent se cache la lumière et la paix pour peu que les pensées finissent par s'évanouir, laissant le mental au repos.

Par ailleurs, le marronnier produit en tant que fruits des marrons. Ces marrons sont contenus dans les bogues hérissées de piquants. A noter que la plupart des fruits sont stériles et ne donneront pas de marrons... comme ces ruminations qui sont vaines la plupart du temps. Les piquants de ces bogues titillent l'individu pourtant et le perturbe au point de tourner en rond dans sa tête.

Quel dommage car quand le fruit est viable, c'est-à-dire quand il donne un beau marron, on peut admirer sa douceur, son toucher lisse, sa couleur brillante qui font la joie des petits enfants. Les marrons deviennent des trésors dans les cours de récré où les marronniers étaient auparavant abondement plantés.

Il y a par conséquent un vrai potentiel créateur dans les pensées du marronnier blanc et ce d'autant plus, que c'est un arbre qui se reproduit très bien car même si toutes les fleurs ne donnent pas de fruits, le peu restant sera largement assez abondant.

Son message

L'état négatif de White Chestnut s'exprime par un mental incessant, un ego qui a pris toute la place dans la construction de la personne, à tel point que parfois, elle s'identifie à ce mental et pense qu'il s'agit là de son état normal. Pourtant, bien souvent, la personne reconnaît qu'elle se fatigue elle-même avec ses ruminations et qu'elle aimerait bien « débrancher » un peu.

On peut supposer que ce système de ruminations répond à la base à la problématique d'un individu qui n'a pas en face de lui de personnes auprès de qui parler, échanger et donc l'aider à répondre à ses interrogations. Cela peut venir de l'enfance ou d'une période de vie assez solitaire et/ou indépendante et où la personne a dû apprendre à se débrouiller seule. Ses ruminations lui sont alors comme un miroir de ses interrogations.

Mais par la suite, la construction s'est établie sur la reproduction de ce système, dupliqué sans cesse jusqu'à prendre toute la place, au point que ces ruminations paralysent la personne, en l'intériorisant complètement, en lui pompant son énergie.

Bien souvent, en plus, il y a une déconnexion avec le présent car les ruminations vont concerner soit un événement passé (ressassement du même événement) mais sur lequel on ne peut donc plus agir, soit un événement futur et donc non existant, où l'individu envisage les multiples possibilités, et bien souvent le pire scénario.

Enfin, on peut prétendre que ces ruminations interviennent aussi lorsque la réalité n'est pas assez intéressante. Alors ces pensées resurgissent des profondeurs de l'inconscient (peurs non affrontées, traumatismes non réglés) pour se concrétiser en pensées abstraites et bien souvent stériles voire ridicules si on en parle à vive voix et qu'on les expose à la lumière.

Par ailleurs, on constate qu'il peut y avoir jusqu'à des manifestations physiques de ces pensées avec les migraines chroniques, les tensions aux cervicales, le bruxisme la nuit, des mâchoires contractées en permanence, des épaules toujours tendues, des poings qui se serrent seuls, etc.

Avec la prise de White Chestnut comme élixir floral, on permet au calme intérieur et à la tranquillité de revenir. Cette Fleur nous apprend que nous ne sommes pas nos pensées. Nous pouvons donc nous en détacher, les laisser filer pour ne rester concentrer que sur l'essentiel.

Personne de type White Chestnut

White Chestnut est un homme de 55 ans qui consulte car il ne parvient pas à s'endormir. Cela fait des mois que cela dure. S'il s'endort, il se réveille dans la nuit systématiquement sans parvenir à trouver le sommeil à nouveau et c'est l'insomnie qui commence. Il est épuisé. En fait, il travaille énormément et mène de front plusieurs projets.

Au travail, où il gère plusieurs équipes, il doit relancer aussi la compétitivité de l'entreprise. Personnellement, il fait construire sa maison et se démène depuis plusieurs mois avec les formalités administratives et les artisans.

Il a deux grands adolescents qui lui donnent du souci à l'école, un chien qui a une tumeur à une patte, et son ex-femme ne le laisse pas tranquille depuis plusieurs années qu'ils sont divorcés. Bref, ce ne sont pas les sujets de préoccupation qui manquent. En y réfléchissant, il finit par admettre que ce sont ses préoccupations mentales qui le parasitent la nuit.

White Chestnut est un petit garçon qui réfléchit beaucoup. Il pose énormément de questions à ses parents qui sont parfois un peu dépassés. Ils essaient d'y répondre au mieux car ils voient bien que s'ils n'ont pas de réponse à apporter, leur fils cogite encore plus. White Chestnut réfléchit surtout et tellement intensément qu'il n'entend pas quand la maîtresse l'appelle en classe.

D'ailleurs, il en oublie d'écouter le cours, qui ne l'intéresse en plus pas tellement. Quel intérêt d'apprendre les règles du français alors qu'on pourrait étudier comment les fusées décollent et pourquoi il y a des voitures à essence et d'autres électriques ! Alors il compte dans sa tête les minutes qui le séparent de la fin de la journée. Il compte aussi le nombre de pas jusqu'à chez lui et le nombre de voitures qui passent. Il ne sait pas pourquoi, mais il y a toujours des pensées qui passent dans sa tête.

Phrases-clés

  • « J'y pense constamment. »
  • « Mes pensées m'obsèdent. »
  • « Je suis tellement plongée dans ce qui me préoccupe que je n'entends pas quand on m'appelle. »
  • « Je rumine toute la nuit à la journée du lendemain. »
  • « Les tâches du quotidien, ce qu'il y a faire, ça me réveille na nuit ! »
  • « J'ai du mal à m'endormir le soir, je cogite des heures. »
  • « Mon cerveau ne s'arrête jamais, j'aimerai avoir un bouton stop. »
  • « J'ai la charge mentale qui explose ! »
  • « Je me refais le film de la journée toute la nuit. »

Bienfaits

La prise de cette fleur de Bach aide la personne à prendre du recul sur ses pensées. Elle comprend que ce sont des créations de son mental et que ce n'est pas elle réellement, son Moi supérieur comme l'explique le Docteur Bach. D'ailleurs, « mentalement » peut se traduire par Mental-ment.

Grâce à ce recul, la personne peut organiser ces ruminations, les contrôler, les faire taire ou simplement les regarder et les laisser disparaître d'elles-mêmes sans y accorder la moindre importance. C'est comme regarder des images sur plusieurs écrans de télévision en même temps. Elle apprend à sélectionner et à retenir celles qui ont vraiment une importance et donc cette abondante production mentale devient réellement créative et permet de lancer des projets concrets.

Cela permet également, de retrouver une vraie capacité de concentration efficace.

Enfin, en apprenant à « casser » ces ruminations, ce schéma répétitif, la personne retrouve la tranquillité d'esprit et la sérénité. Ce calme intérieur a pour conséquence de laisser émerger d'elles-mêmes les solutions faces aux problèmes éventuels rencontrés.

Différence avec les Fleurs du Groupe 3, Manque d'Intérêt pour le Présent

  • Chestnut Bud : les bourgeons de marronnier permettent d'intégrer les expériences de la vie et ne pas recommencer sans cesse les mêmes erreurs. Ils permettent de prendre le temps d'observer et d'apprendre pour progresser.
  • Clematis : la clématite est la Fleur des distraits, des têtes en l'air. Elle les ramène à la réalité. Ils sont dans leur monde imaginaire : enfants, adolescents avec les jeux vidéos, et adultes. Elle convient aussi aux malades d'Alzheimer.
  • Honeysuckle : le chèvrefeuille est la plante qui convient aux nostalgiques, qui vivent dans le passé, dans leurs souvenirs, sans arriver à profiter du moment présent : « Ah c'était mieux avant ! ». L'élixir Honeysuckle leur rappelle qu'il y a de bonnes choses autour d'eux à l'instant présent. On l'utilisera notamment pour les personnes âgées.
  • Mustard : la moutarde est la petite fleur jaune de la mélancolie qui arrive sans raison apparente ou valable. Mustard ramène la joie de vivre et l'entrain au quotidien.
  • Olive : l'olivier est l'élixir des états de grande fatigue physique et psychique qui coupe l'individu de ce qu'il vit. Olive lui redonne donc forme et vitalité.
  • Wild Rose : l'églantier est la Fleur de la résignation, de l'abattement des personnes qui ont renoncé à lutter. Wild Rose leur redonne donc le sourire et l'envie de vivre.

Autres usages possibles

Le marronnier est également employé en phytothérapie (Marronnier d'Inde (Aesculus hippocastanum)) et en gemmothérapie (Bourgeon de marronnier).

Clotilde Rolland

Naturopathe depuis 2017. Spécialisée en Iridologie, Fleurs de Bach et Sylvothérapie.