Fleurs de Bach : Willow (le Saule)

-

Le saule est l'élixir des personnes qui ont connu des difficultés dans la vie mais qui les ressassent et s'en plaignent sans cesse. Elles adoptent une attitude de victimes, au point de faire fuir leur entourage ce qui peut les rendre encore plus amères. De toutes les Fleurs de Bach, ce sont elles les plus « Calimero ». Comme elles se laissent abattre par ces difficultés, on retrouve Willow dans le Groupe 6, les états émotionnels d'Abattement et de Désespoir.

Ses noms

Willow, le saule, le saule jaune, nom botanique : Salix vitinella.

Sous-espèce du saule blanc, salix alba, appelé aussi saule commun, saule argenté ou osier blanc. Le genre Salix s'hybride très facilement, c'est la variété alba qui ressemble le plus à vitinella, le premier ayant des rameaux vert-argent, le second jaune-rougeâtre.

Dynamique de la Fleur

Willow, le Saule, est une fleur de Bach.

Vous connaissez l'expression « Prendre racines » qui signifie rester sur place et ne pas bouger. Qui mieux que le saule et les personnes Willow pour l'illustrer ? Car il a cette faculté incroyable de prendre racine n'importe où, pour peu qu'il y ait de l'eau. L'eau qui symbolise les émotions.

Car nous sommes en plein émotionnel avec Willow qui se plaint sans cesse et pleure sur lui-même, tout en stagnant dans sa vie sans rien faire pour en changer. Pourtant, cette faculté du saule démontre sa grande force de vie. Faîtes l'expérience de couper un rameau de saule, plantez-le et arrosez-le. Dans quelques semaines, vous aurez un jeune arbuste qui ne demande qu'à croître.

Si un saule tombe, abattu par le vent (ce qui peut arriver malgré ses bonnes racines car le saule aime pousser dans une terre humide, donc meuble), pas de problème. Il transformera ses branches plaquées contre le sol en racines qui alimenteront l'arbre. De la souche jaillira de nouveaux rameaux et vous obtiendrez un curieux arbre poussant à l'horizontal. Cette volonté, Willow la possède. L'énergie qu'elle perd en lamentations, elle peut la transformer en action.

Il est amusant de noter qu'une des variétés les plus connues du saule, c'est le saule pleureur. On ne peut pas être plus clair ! Mais il existe aussi d'autres saules au nom évocateur de la personnalité Willow, le saule crevette et tortueux.

On notera qu'avec l'écorce du saule blanc, on récolte de l'acide salicylique et avec, on fabrique de l'aspirine, qui est un anti-douleur et un anti-inflammatoire. Par cette utilisation, le saule permet donc justement de se remettre et d'arrêter de souffrir !

Enfin, le saule est un arbre social. Il ne se plaît pas sous l'ombre des grands arbres de forêt, il préfère le voisinage des haies, des prairies humides et des bords de rivières. Car Willow a besoin d'oreilles pour déverser ses plaintes, sinon il n'y a aucun intérêt...

Son message

Dans l'état négatif de cette fleur de Bach, la personne rejette tout ce qu'il lui arrive sur les autres, le climat, l’État, le travail et les patrons, le conjoint, etc. Elle réfute complètement l'idée que l'on crée son propre univers et que, plus elle se complaît dans un rôle de victime, plus elle connaîtra en effet ce statut de victime, par la loi de l'Attraction.

Cela peut devenir au point qu'elle abandonnera ses plaisirs passés, comme une passion, un loisir, la fréquentation d'un club, car elle trouvera systématiquement matière à y redire. Ainsi, elle se renferme davantage sur elle-même, creusant sa solitude et renforçant cette amertume. Ce qui lui donne par là une bonne raison de se plaindre.

Aussi, dans l'état négatif de cette fleur de Bach, la personne va décourager les meilleures volontés. Au début, elle trouvera des confidents pour l'écouter mais ceux-ci finissent par s'en lasser, constatant que rien n'est mis en place pour changer et que leurs conseils ne sont pas écoutés.

Sans compter, que cette morosité a tendance à envahir l'état d'esprit de l'entourage (un fléau en entreprise !), et ce encore plus, que Willow va se faire un malin plaisir de jouer les rabat-joies. Car d'après elle, les autres n'ont pas le droit au bonheur tant qu'elle n'est pas heureuse. Par ailleurs, sa grande exigence, tout lui est dû, et sa susceptibilité finissent par agacer. Le rejet vient s'additionner, un autre des nombreux malheurs de Willow...

On peut comprendre avec une prise de recul, que les personnes qui se plaignent ainsi tout le temps souffrent de désamour. Elles ne s'aiment que peu et elles recherchent l'amour des autres et leur compassion. Elles pensent inconsciemment que leurs malheurs les font exister et qu'elles n'auraient rien à raconter si elles étaient tout simplement heureuses. Bien sûr, Willow ne le verbalisera pas ainsi et refusera de l'admettre. Pourtant, elle s'accroche à ses malheurs par lesquels elle vit.

En fait, il s'agit d'une création de son ego. Celui-ci est très fort pour chercher à contrôler et rester dans des pensées négatives lui donne de la place. Cela bloque aussi la personne, car la peur, la colère, les aigreurs sont limitantes. D'ailleurs on y retrouve souvent des symptômes physiques associés invalidants : arthrose et rhumatismes, mal de dos, varices (le sang, flux de la vie, stagne).

Une autre raison est que la personne s'est coupée de son Moi supérieur (de son âme). Elle n'a pas compris que chacun est responsable de son destin et que notre âme a parfois pour nous des perspectives d'évolution qui ne vont pas passer par le chemin le plus facile ou le plus évident...

Une fois que ce message est compris et accepté, un des bienfaits de Willow (cf ci-dessous), la personne entend que nos expériences servent à nous grandir. Par ailleurs, il ne sert à rien d'en rejeter la responsabilité sur autrui ou de chercher à les fuir, la vie se chargera toujours de nous rappeler la leçon.

Personne de type Willow

Willow est une petite fille boudeuse. Elle a toujours mal quelque part et il y a toujours quelque chose qui ne va pas. Quand c'est le bazar dans sa chambre, c'est la faute de son frère. Quand il y a des aliments en dehors de son assiette, c'est la faute de l'assiette qui est trop plate ou de la fourchette qui est trop grande. Et si elle tombe sur son cartable mal rangé... C'est la faute du chien ! Ses parents l'appellent toujours leur petit Calimero.

Willow est une vieille dame en maison de retraite. Elle n'est pas méchante mais elle passe son temps à se plaindre. Les aide-soignantes la trouvent assommante. D'abord il fait soit trop chaud, soit il fait trop froid. Puis, la vue est moche de sa chambre et ses petits enfants ne viennent jamais la voir. Sa voisine de table bave en mangeant et son voisin lui hurle dans les oreilles. Enfin, le ménage n'est pas bien fait et la direction de l'établissement ne veut jamais l'écouter. Bref rien ne va jamais.

Willow est une collègue plutôt sympathique et qui a souvent le sourire. Mais ses collègues commencent à en avoir un peu ras-le-bol de l'entendre raconter ses malheurs à longueur de journée. Ils appellent même ces moments les Malheurs de Willow ! Ils se plaignent alors à leur responsable qui a pour délicate mission de lui faire comprendre que son mari qui ronfle, son chat qui n'est pas propre et le peu d'aides de la CAF n'ont pas leur place au travail et que ses collègues ne sont pas ses psychologues attitrés.

Phrases-clés

  • « J'en ai vraiment marre. »
  • « Je n'ai jamais de chance. »
  • « Ce n'est pas ma faute. »
  • « C'est à cause de mon collègue que rien ne fonctionne. »
  • « Mon mari est la raison de tous mes malheurs. »
  • « Mes enfants sont insupportables. »
  • « Il fait un temps vraiment pourri. »
  • « J'ai mal partout. Je vous ai parlé de mon dernier problème ? »
  • « Si vous savez ce que c'est ma vie, vous n'en voudriez pas. »
  • « C'est injuste, c'est moi qui méritait cette promotion. »
  • « Ah ce que la vie est dure avec moi ! »

Bienfaits de cette fleur de Bach

L'élixir floral de Willow permet à la personne de reconnaître sa responsabilité dans les événements de la vie, mais aussi de les accepter de façon positive. C'est-à-dire en arrêtant de s'en plaindre, mais plutôt en choisissant de voir comment les choses peuvent être changées pour qu'il y ait une amélioration. Elle arrête de subir sans rien faire et décide d'agir.

Par ailleurs, avec une note d'humour, la vie est plus agréable. Ainsi, elle arrive à prendre un peu de recul et de légèreté face à ses problèmes. Elle parvient à sourire et retrouve l'envie de faire et de profiter de la vie.

Enfin, les personnes Willow manquant parfois d'adaptation, celles-ci arrivent alors à faire preuve de souplesse face aux événements, leur nouvelle attitude positive les aidant à les accepter et à comprendre que ce sont de nouvelles expériences.

Différence avec les Fleurs du Groupe 6, états émotionnels d'Abattement et de Désespoir

  • Crab Apple : le pommier sauvage est l'élixir des personnes qui souffrent de désamour pour elles-mêmes et de dégoût aussi. Ce dégoût peut aussi s'étendre aux autres et à l'environnement : maniaquerie sur l'hygiène des lieux, sur la propreté du corps (lavage des mains intensifs, TOC). On retrouve dans cette catégorie les victimes de violences sexuelles et aussi de manipulations mentales. Crab Apple participe à un processus d'acceptation, de purification et d'amour.
  • Elm : l'orme convient aux personnes qui sont débordées de travail, à la limite du surmenage et qui ne savent pas par quel bout commencer. Elm leur apprend donc à s'organiser et comment prioriser leurs tâches.
  • Larch : le mélèze redonne confiance aux personnes pour mener à bien leur mission, sans se comparer sans cesse aux autres. Il leur fait aussi comprendre que chacun a des qualités différentes et fait en fonction de ses capacités.
  • Oak : le chêne est l'arbre-pilier qui donne sa force aux personnes ayant beaucoup de responsabilités professionnelles et personnelles. Celles-ci ne peuvent pas se permettre de lâcher sous peine d'entraîner l'entourage dans leur chute. Mais Oak leur apprend aussi à s'économiser pour tenir plus longtemps.
  • Pine : le pin est la Fleur qui apporte respect de soi et non jugement à ceux qui se dévalorisent sans cesse, qui n'osent pas prendre de repos et qui culpabilisent de s'arrêter pour se reposer, qui s'excusent de parler et qui ont peur de toujours déranger.
  • Star of Bethléem : l'étoile de Bethléem, appelée aussi Dame de Onze Heures, est la petite Fleur blanche qui par sa pureté apporte consolation aux âmes endeuillées, traumatisées par la maladie, un accident, une situation subie.
  • Sweet Chestnut : le châtaignier grâce à ses fleurs douces, les chatons, apporte de la douceur et de l'espoir aux personnes désespérées, qui ont perdu foi dans la vie et qui se sentent au fond du trou. Sweet Chestnut ramène en elles l'étincelle de vie qui leur donne la force de poursuivre.

Autres usages

Le saule est également employé en phytothérapie: Saule blanc (Salix alba).

Clotilde Rolland

Naturopathe depuis 2017. Spécialisée en Iridologie, Fleurs de Bach et Sylvothérapie.