Saule blanc (Salix alba): bienfaits, vertus et posologie

-

Le Saule Blanc ou Salix alba est un arbre appartenant à la famille des
Salicacées. Très commun en France, il pousse dans des sous-bois et terrains humides. Reconnu pour ses propriétés anti-inflammatoires, il est notamment indiqué dans le traitement des douleurs articulaires aiguës.

Présentation

Saule blanc (Salix alba): bienfaits, vertus et posologie de cet arbre en phytothérapie.

Nom commun : Saule blanc
Nom latin : Salix alba
Noms populaires : Aubier, osier blanc, saudre, saule commun, sausse vuissier.
Famille botanique : Salicacées

Propriétés thérapeutiques

  • Troubles digestifs - stomachique : dyspepsies hypersthéniques, hyperchlorhydrie gastrique, diarrhées chroniques, douleurs à l'estomac
  • Génital : douleurs pelviennes, péristaltisme génital, éréthisme génital (anaphrodisiaque)
  • Système nerveux - sédatif : anxiété, angoisse, insomnie
  • Hémostatique : hémorragies
  • Traitement des douleurs articulaires aiguës
  • Fièvres intermittentes et états grippaux

Usages populaires

Digestif - tonique, fortifie l'appareil digestif: diarrhées chroniques, gastralgie, dyspepsie, acidité gastrique
Troubles de la circulation sanguine: hémorragies excessives, hémoptysie, veines variqueuses
Reins - diurétique: rhumatisme aigu et chronique
Génital: leucorrhée, éréthisme génital, dysménorrhée, prostatorrhée
Système nerveux - sédatif, analgésique, antispasmodique: hystérie, hyperesthésie, insomnie, névralgie faciale
Peau - astringent: dermatoses, plaies, antisudorifique
Fébrifuge

Dosage et utilisation

En phytothérapie, ce sont l'écorce et les feuilles qui sont utilisées.

  • Décoction - fébrifuge, troubles digestifs : 30 à 60 g d'écorce par litre d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour avant les repas.
  • Poudre d'écorce - astringente, tonique : prendre 8 à 10 g de poudre, avant chaque repas, dans une boisson appropriée (tisane).
  • Infusion - troubles digestifs : 3 à 5 g de feuilles par tasse d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 3 tasses par jour avant les repas.
  • Usage externe - compresses - cicatrisation (plaies, ulcères variqueux): faire macérer 100 g d'écorce dans 1 litre d'eau pendant 15 minutes. Faire bouillir ensuite pendant 10 minutes, puis laisser infuser 10 minutes. Imbiber les compresses de la macération, et les appliquer directement sur les zones à traiter.

Alimentation

Aucun usage alimentaire connu.

Précautions et contre-indications

L'usage interne doit se faire sous contrôle médical. En effet, en cas de surdosage, le saule blanc peut provoquer des troubles neurologiques et des hémorragies internes.

Principes chimiques actifs

L'écorce du Saule blanc contient, outre de la de la gomme, de la résine, de l'oxalate de chaux, des tanins et de la salicyline.

Les feuilles du Saule blanc renferment des acides tannique et gallique, du sucre, de la catéchine et des sucs analogues à la quercétine.

Autres usages

Le saule est également utilisé en élixir floral: Fleurs de Bach : Willow.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.