Huile de cameline : bienfaits, indications et danger

-

La plante est cultivée et consommée en Europe depuis plus de 3000 ans. L'huile de cameline est équilibrée en acides gras mono et polyinsaturés et est particulièrement riche en oméga-3. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Les graines présentent également des bienfaits santé.

Présentation

Cameline : l'huile de cameline est fabriquée à partir de cette plante.

Camelina sativa, appelé aussi communément petit lin, lin bâtard, ou sésame d’Allemagne, est une plante originaire d'Europe du Nord et d'Asie centrale. Elle est cultivée en Europe depuis plus de 3 000 ans. L'huile de cameline était utilisée en cuisine, mais elle permettait aussi de fabriquer du savon et de la peinture. La paille servait de fourrage pour les animaux, de paillage pour les toits et de fertilisant pour les sols. Oubliée au 19ème siècle, elle est désormais plébiscitée pour son taux élevé et équilibré en acides gras essentiels. Plante résistante, elle est adaptée aux conditions climatiques européennes. Plante mellifère, elle attire également les insectes pollinisateurs.

Les graines sont récoltées principalement pour fabriquer l'huile de cameline, qui est reconnue depuis 1998 comme aliment santé par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes). En effet, elle est très riche en oméga-3.

L’alimentation occidentale moderne est la plupart du temps déséquilibrée dans l’apport d’acides gras. Les omégas-6 et 9 étant bien plus présents que les omégas-3. Il est alors essentiel de consommer des aliments riches en oméga-3. Ceci est particulièrement vrai pour les personnes qui consomment des produits animaux (viande et produits laitiers), issus d’animaux nourris aux céréales. Le rapport oméga-3 et 6 est particulièrement mauvais.

Le tourteau de la plante peut être intégré dans l'alimentation des animaux d’élevage, afin de contrer l’effet délétère de leur régime alimentaire sur leur santé, et donc sur la nôtre 1 2 3 4.

L’huile de cameline contient 30 % d’acides oléique et gadoléique (oméga-9), 30 à 35 % d'acide alpha-linolénique (oméga-3) et 20 à 30 % d'acide linoléique (oméga-6).

Par ailleurs, sa teneur en oméga-3 et en vitamine E est particulièrement bénéfique pour la peau. Elle est ainsi utilisée en application locale pour les peaux sensibles et atopiques. Ses bienfaits sur les pathologies dermatologiques sont liés à ses propriétés anti-inflammatoires.

Cependant, son goût, comme son odeur, peuvent rappeler le "chou". La plante fait partie de la famille des « brassicae ». Par ailleurs, l’ingestion d’oméga-3 est plus efficace que son application par voie externe. Les affections dermatologiques sont influencées par l’état inflammatoire général.

Il est recommandé de privilégier une huile pressée à froid et d'origine biologique, car ses propriétés peuvent être altérées par la chaleur. Elle est donc très adaptée pour les assaisonnements crus et peut être ajoutée sur des légumes, des féculents, du poisson et de la viande.

Propriétés et vertus

Ses propriétés santé sont similaires aux omégas-3. En effet, elle est riche en acides gras essentiels polyinsaturés.

Les omégas-3 participent à l’équilibre du microbiote intestinal et de l’organisme en général, étant donné qu’ils sont en déficit dans l’alimentation moderne. Ils permettent de prévenir de nombreuses pathologies grâce à leur activité anti-inflammatoire et antioxydante.

L’huile de cameline peut être utile (au sain d’un régime alimentaire sain), pour prévenir les maladies cardio-vasculaires, les troubles anxieux et dépressifs, les troubles de l’humeur, les troubles cognitifs et de la mémoire, la démence, la maladie d’Alzheimer, les accidents vasculaires cérébraux, l’artériosclérose, l'athérosclérose, le cholestérol, le syndrome du colon irritable et d'autres pathologies inflammatoires des intestins, la constipation…

En application topique et en usage cosmétique, elle possède également des avantages pour l’apaisement des peaux sensibles, atopiques, desséchées ou irritées, car elle est anti-inflammatoire et cicatrisante.

Activité anti-oxydante

Les composés phénoliques, flavonoïdes et proanthocyanidines, contenus dans les graines, sont à l’origine de leurs propriétés anti-oxydantes5.

L’huile de cameline a été traditionnellement utilisée pour le traitement des ulcères, des plaies et des inflammations oculaires.

Anti-inflammatoire

Elle montre des propriétés inflammatoires particulières. Il a été démontré qu’elle peut être aussi efficace qu'un apport en poisson ou en huile de poisson. Son équilibre en acides gras insaturés et sa teneur importante en oméga-3 lui confèrent ses bienfaits 6.

Cholestérol

Un apport en huile de cameline diminue la concentration de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) sérique 7. Elle peut être considérée comme un traitement efficace pour réguler le cholestérol, ainsi que pour prévenir son apparition dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré.

Diabète

Des rats atteints du syndrome métabolique ont reçu un extrait d’herbe de cameline (parties non grasses macérées) et de l’huile des graines. La supplémentation était associée à un traitement classique du diabète, la metformine. Il a été constaté que la supplémentation permettait d’inhiber la résistance à l'insuline. Elle avait également un effet hypolipidémiant sur le métabolisme des lipides 8.

Elle montre un potentiel anti-inflammatoire chez les personnes ayant une glycémie à jeun anormale 9.

Syndrome du côlon irritable et neuroprotection

Des graines dégraissées de la plante ont été administrées à des animaux atteints du syndrome du côlon irritable. Il est apparu des effets bénéfiques sur leur comportement. Le stress oxydatif des tissus cérébraux et intestinaux a également diminué.

Les résultats suggèrent que les extraits de Camelina sativa pourraient diminuer l'intensité et la fréquence de l'anxiété et de la dépression, mais aussi inverser les troubles de la mémoire à court terme, causés par l'exposition au stress.

Ils ont également montré un effet significatif sur les marqueurs de stress oxydatif dans les tissus du cerveau et de l'intestin, en diminuant l'activité de la superoxyde dismutase (oxydant) et en augmentant l'activité du glutathion peroxydase (anti-oxydant).

L'administration d'extraits alcooliques de graines de Camelina sativa pourrait améliorer les performances cognitives et l'humeur, ainsi que préserver la capacité antioxydante dans les tissus cérébraux et intestinaux 10.

Principes actifs

La teneur en principes actifs est différente, selon la partie de la plante utilisée et le mode de culture.

L'huile de cameline, ainsi que les graines, contiennent :

  • Des acides gras mono-insaturés : acides oléique et gadoléique (oméga-9), 30 %.
  • Des acides gras poly-insaturés : acide alpha-linolénique (oméga-3), 30 à 35 %, acide linoléique (oméga-6), 20 à 30 % .
  • Des acides gras saturés : acide palmitique, 5 à 10 %.
  • De la vitamine E (alpha-tocophérol) (activité antioxydante) : 78 mg/100 g.
  • Des phytostérols : 2%, ils sont cicatrisants et réparateurs.
  • De la pro-vitamine A.

Utilisation

Dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré, une cuillère à soupe d’huile de cameline par jour, en remplacement de l’huile alimentaire précédemment utilisée, est une dose utile et raisonnable.

Par ailleurs, nous vous conseillons de privilégier un produit de première pression à froid et certifié bio, issu de l'agriculture biologique.

Par ailleurs, elle s'oxyde facilement au contact de l'air et de la lumière. Il est recommandé de la conserver au réfrigérateur et de la consommer dans les 2 à 6 mois après ouverture.

Ses effets

Précautions

Pour préserver les principes actifs de l’huile de cameline, il est préférable de la consommer crue.

Contre-indications

Les omégas-3 fluidifient le sang. Elle a donc des propriétés antiplaquettaires et vasodilatatrices. Il est préférable de limiter sa consommation, en cas d’hémophilie ou de traitement anticoagulant.

Interactions médicamenteuses

Il n’existe pas d’interactions médicamenteuses connues à ce jour. Si vous prenez un traitement anticoagulant, sa consommation doit être limitée.

Questions fréquentes

Qu’est ce que la cameline ?

La cameline est une plante cultivée en Europe. Son huile est équilibrée en acides gras mono et polyinsaturés et est riche en oméga-3.

Pourquoi en prendre ?

- Activités anti-oxydante et anti-inflammatoire
- Régulation du cholestérol
- Participe au traitement du diabète
- Soulage le syndrome du colon irritable

Quelles sont les mises en garde ?

En cas d'hémophilie ou de traitement anticoagulant, sa prise est déconseillée.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga