Huile de carthame : bienfaits et dangers

-

L’huile de carthame est relativement méconnue en Occident. Jadis utilisée pour ses pouvoirs colorants, elle est aujourd’hui devenue un produit de cosmétique et de nutrithérapie. Outre ses pouvoirs de coloration déployant une palette dans les tons ocre, l’huile possède également une composition tout à fait singulière. Particulièrement riche en acides gras de type omégas 6, elle apporte de nombreux bienfaits au corps tant en usage interne qu’en usage externe.
Zoom sur une huile pas comme les autres.

Présentation

L'huile de carthame est une bonne source d'omégas 6.

L’huile de carthame est une huile alimentaire d’origine végétale.
Sa couleur aux reflets dorés intenses rappelle son utilisation traditionnelle dans la teinture. Proche voisine du safran, elle est utilisée dans la cosmétique, la cuisine et les compléments alimentaires.
Sa composition, riche en acides gras polyinsaturés, est appréciée pour les soins de la peau.

En cuisine, c’est son goût prononcé aux notes de noisettes qui séduit les gastronomes. Les scientifiques, quant à eux, utilisent cette huile pour les vertus de ses omégas 6.

Histoire

Bien que son origine précise soit inconnue, le carthame est utilisé depuis l’Antiquité. Chez les Égyptiens, cette plante faisait notamment partie des compositions de l’embaumement. Au niveau tinctorial, cette plante a servi jusqu’à l’arrivée des teintures chimiques. Elle offre les mêmes teintes que le safran.

Cependant, depuis les années 50, l’huile de carthame connaît un certain renouveau. En effet, elle possède des propriétés siccatives dans la peinture, qu’il est difficile de reproduire de manière industrielle. Par ailleurs, elle fait également partie de nombreux produits cosmétiques.

Son arrivée au rayon de la nutrition est plus récente. Elle a d’abord conquis les assiettes, apportée en Occident par les spécialités issues du Moyen-Orient et de l’Asie. Aujourd’hui, elle acquiert peu à peu ses lettres de noblesse comme complément alimentaire.

Composition

L’huile de carthame est naturellement riche en omégas 6 (environ 75 % du produit fini). Sa composition nutritionnelle moyenne pour 100 g est la suivante :

Composé nutritionnel Type d’acide gras Teneur sur 100 g d’huile
Acide palmitique AG saturé 4.29 g
Acide stéarique AG saturé 1.92 g
Acide oléique AG mono-insaturé 14.35 g
Acide linolénique AG polyinsaturé 74.65 g
Vitamine E   34.1 g
Vitamine K   7.1 µg

Rôles

Ses rôles sont intrinsèquement liés à ceux de son composé principal, les omégas 6.

Structuraux

Les omégas 6 sont des constituants essentiels des membranes cellulaires. Ils contribuent au maintien de la fluidité membranaire et à l’élasticité de la peau. Ils sont également des garants de sa fonction de barrière.

Précurseurs

L’acide arachidonique est un précurseur de nombreux dérivés lipidiques qui ont un rôle essentiel pour la santé. Parmi ses dérivés, certains régulent la pression artérielle, la coagulation, l’immunité ou encore l’activité neuronale.

Génétiques

Certains omégas 6 ont également un rôle prépondérant sur la régulation de l’expression de gènes impliqués dans le métabolisme des lipides. Ils sont notamment reconnus pour leur propriété hypolipidémiante. L’acide arachidonique, notamment, fait partie des constituants qui activent un des neurotransmetteurs responsables de la régulation de l’appétit.

Anti-inflammatoires

Certains omégas 6, dont notamment l’acide gamma-linolénique, semblent avoir une action favorable sur l’inflammation en diminuant le stress oxydatif.

Cérébraux

Bien que les omégas 3 soient les constituants majoritaires de la matière cérébrale, les omégas 6 et principalement l’acide arachidonique y ont également une place prépondérante. Ainsi, ils jouent un rôle essentiel dans le bon développement cérébral.

Propriétés et vertus

Action hypocholestérolémiante

Une étude effectuée dans une université néo-zélandaise met en lumière les effets physiologiques de l’huile de carthame sur l’hypercholestérolémie1.

Pour cette étude, les scientifiques ont retenu 28 participants volontaires atteints d’une hypercholestérolémie modérée. Durant 6 semaines, ils ont suivi un régime similaire fournissant soit du beurre, de l’huile de noix de coco ou de l’huile de carthame. Ensuite, leur cholestérol a été mesuré et analysé.

Le groupe dont la nourriture contenait un supplément d’huile issue du carthame a montré un taux de cholestérol plus bas que les deux autres groupes.

Propriétés anti-adipogènes

Une publication émanant du célèbre laboratoire de nutrition de l’exercice et de la performance de l’université de Floride confirme que certains omégas 6 fournissent plusieurs avantages sur la santé2.

Au regard de plusieurs études animales et de plusieurs études in vitro, la littérature scientifique suggère que certains omégas 6 empêchent ou ralentissent le développement des cellules adipeuses, et favorisent l’accroissement des cellules musculaires.

L’huile de carthame présente alors des intérêts non négligeables dans la perte de poids, mais également dans l’augmentation des performances physiques.

Protection du système cardio-vasculaire

Une récente publication en provenance d’une université américaine expose les bienfaits de certains omégas 6 sur la santé cardio-vasculaire3.

En effet, malgré leur mauvaise réputation, des études ont révélé un potentiel indéniable contre l’obésité. Si l’efficacité reste modeste dans les populations humaines, elle n’en reste pas moins présente.

Par ailleurs, l’acide gras a également un bénéfice dans la lutte contre l’athérosclérose. Les études ayant servi de base à cette publication suggèrent que l’acide linoléique est efficace dans la prévention du cancer, de l’obésité et de l’artérosclérose.

Cependant, des études supplémentaires de plus grande ampleur sont encore nécessaires afin de déterminer le fonctionnement réel de l’acide gras sur l’organisme humain.

Anti-inflammatoire

Selon une publication sérieuse d’un laboratoire américain, l’huile de carthame a des effets biologiques bénéfiques sur la santé4. Les scientifiques estiment qu’une des familles d’acides gras présents dans cette huile végétale, présente une voie nutritionnelle intéressante pour prévenir les maladies liées au mode de vie.

Parmi les nombreuses vertus mises à jour, les propriétés anti-inflammatoires semblent être les plus prépondérantes.
Elle aurait également un impact bénéfique sur la santé de la peau et des cheveux.

Anticancéreux

Une étude polonaise récente a mis en lumière le rôle positif de certains types d’omégas 6 (acide linoléique conjugué - CLA) sur l’inhibition des cellules cancéreuses5.

En effet, selon les scientifiques ces acides gras auraient une action sur l’apoptose et les gènes du contrôle du cycle cellulaire. Par ailleurs, ils permettraient également l’inhibition de la prolifération des cellules cancéreuses de la prostate. Cependant, ces résultats, principalement obtenus chez des souris, doivent encore être étayés de nouvelles études.

Une autre parution polonaise avance le rôle bénéfique de certains omégas 6 dans la protection contre le cancer du sein6. Bien que l’étiologie de la plupart des cas de cancer soit inconnue, il semble que l’alimentation y ait un rôle prépondérant.

Selon cette parution scientifique, c'est la quantité et la qualité des acides gras qui est essentielle. Certains semblent être un facteur déterminant dans l’apparition ou non de la maladie.

Allégations santé

Les autorités européennes autorisent les allégations santé suivantes pour le carthame7:

  • stimule la croissance du tissu musculaire ;
  • inhibe le développement de la graisse.

Les différentes formes

Gélules ou sous forme huileuse

Elle est essentiellement disponible en bouteille, sous forme huileuse.
En complément alimentaire, elle peut être consommée en gélules ou en capsules.

Huile de carthame bio ?

L'huile de carthame peut être issue d'une production biologique et être certifiée bio.

Posologie et indications

Dosage et posologie

Il n’existe à ce jour aucun dosage précis pour l’utilisation d’un complément alimentaire à base d’huile de carthame. Cependant, il convient de respecter un juste équilibre entre les omégas 6 présents dans cette huile et la consommation quotidienne d’omégas 3.

Utilisations de l’huile de carthame

L’huile de carthame a des utilisations plurielles. Elle est donc une parfaite alliée dans la cuisine, la cosmétique et la nutrition.

Culinaire

Dans la cuisine, cette huile s’utilise principalement à froid. Son point de fumée varie entre 107 °C et 266 °C. En cas de chauffe, elle produit alors des composés impropres à la consommation. Son parfum, proche de celui de l’huile de tournesol, est très apprécié pour augmenter la saveur des crudités.

Cosmétique

En cosmétique, son utilisation est souvent associée à d’autres ingrédients avec des vertus anti-inflammatoires, cicatrisantes ou hydratantes. Elle peut être utilisée pure sur la peau, au même titre que toutes les huiles végétales.

Complément alimentaire

Elle est souvent présentée en gélules de gélatine.
Suivant la nature de son utilisation, elle peut être associée, ou non, à des huiles contenant principalement des omégas 3 afin de préserver l’équilibre entre les deux constituants lipidiques.

Précautions

Précaution d’emploi

Par mesure de prudence, l’huile de carthame en complément alimentaire est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 12 ans.

Contre indications

En raison de sa composition très riche en omégas 6, l’huile de carthame présente plusieurs contre-indications :

  • les personnes traitées avec des anticoagulants ou des antiagrégants plaquettaires ne doivent pas en consommer ;
  • en cas de diabète, traité ou non à l’insuline, un avis médical est fortement recommandé ;
  • les personnes allergiques ou sensibles aux plantes de la famille des astéracées ne doivent pas en ingérer ;
  • en cas d’opération chirurgicale prévue, sa consommation doit être stoppée minimum 2 semaines à l’avance.

Effets secondaires

En usage culinaire, l’huile de carthame ne présente aucun effet secondaire reconnu.
À dose thérapeutique, elle ne présente aucun danger.
À forte dose, de rares cas de malaises gastro-intestinaux et de maux de tête ont été rapportés.

Interactions

En raison de sa richesse en omégas 6, l’huile de carthame peut théoriquement présenter des interactions avec les molécules suivantes :

  • omégas 3,
  • anticoagulants,
  • hypoglycémiants,
  • antiagrégants plaquettaires.

Sources dans les aliments

 Le carthame est la seule source connue d’huile de carthame.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que l'huile de carthame ?

L'huile de carthame est une huile alimentaire d’origine végétale.
Proche du safran, elle est utilisée dans la cuisine, la cosmétique et les compléments alimentaires.

Pourquoi en prendre ?

Elle dispose de nombreux bienfaits :
1. Réduction du taux de cholestérol
2. Ralentissement du développement des cellules adipeuses
3. Préservation du système cardio-vasculaire
4. Propriétés anti-inflammatoires
5. Action anticancéreuse

Quelle dose prendre ?

Il n'existe pas de dosage spécifique. Il est recommandé de préserver un équilibre entre les omégas 6 et les omégas 3.

Quelles sont les contre-indications ?

Elle est déconseillée pour :
- Les femmes enceintes ou allaitantes
- Les enfants de moins de 12 ans
- Les individus prenant des anticoagulants ou présentant des allergies
- Les personnes diabétiques
En cas d'opération chirurgicale prévue, ne pas en consommer.

Quelles sont les interactions ?

Elle peut entrer en interaction avec certains traitements : des anticoagulants, des hypoglycémiants et des antiagrégants plaquettaires.


Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée. Naturopathe certifiée et spécialiste en techniques de santé naturelle.