Huile de son de riz : bienfaits et posologies

-

Ingrédient indissociable de la cuisine asiatique, l’huile de son de riz fait son entrée dans le marché des compléments alimentaires. Entre rituels de beauté et vertus pour la santé, découverte des mystères ancestraux de cet aliment.

Présentation

Huile de son de riz

Très prisée dans la cuisine asiatique, l’huile de son de riz possède de gros avantages gustatifs et moléculaires. Étudiée pour son utilisation dans les soins de beauté orientaux, elle attise aujourd’hui la curiosité des scientifiques du monde entier pour ses vertus sanitaires. Découverte de cette huile hors du commun.

Histoire et utilisation

L’huile de son de riz est utilisée depuis des millénaires dans la cuisine asiatique. Elle participe à la fois aux traditions gastronomiques et aux traditions esthétiques. Elle est en effet à la base de nombreux soins destinés à la peau et aux cheveux.

Cette huile est obtenue par pression à froid du son de riz (l’enveloppe du riz brun). Le son de riz renferme à lui seul plus de 65 % des nutriments du riz. L’huile ainsi obtenue est parfaitement digeste. Elle peut être utilisée tant froide que chaude. L’huile de riz a la particularité d’avoir un point de fumée très élevé (254 °C). C’est donc un excellent allié pour la cuisine.

Les chercheurs se sont intéressés à cette huile en raison de sa grande efficacité dans les rituels de beauté. De nombreuses études ont été menées afin de comprendre son fonctionnement. Une fois sa richesse nutritionnelle mise à jour, les scientifiques ont commencé à étudier ses bienfaits pour l’organisme.

Ainsi, depuis quelques dizaines d’années, l’huile de son de riz est devenue un produit prisé tant en cosmétique qu’en nutrition. On lui prête aujourd’hui de nombreux bienfaits sur l’organisme notamment sur les fonctions cardiovasculaires.

Rôles

Les scientifiques attribuent de nombreux rôles aux nutriments qui composent l’huile de son de riz :

  • Protéger la peau des agressions extérieures comme les UV et la pollution ;
  • Stimuler la microcirculation de la peau fine notamment au niveau des cernes :
  • Protéger les cheveux des agressions extérieures telles que les UV, l’eau de mer ou la pollution ;
  • Prévenir l’apparition des rides et des ridules ;
  • Protéger les organes vitaux des maladies cardiovasculaires ;
  • Abaisser le taux de glycémie dans le sang ;
  • Participer au contrôle du mauvais cholestérol ;
  • Soulager les problèmes de digestion ;
  • Prévenir l’apparition de la constipation ;
  • Participer à la croissance harmonieuse de muscles.

Composition chimique de l'huile de son de riz

La composition chimique de l’huile de son de riz est très exceptionnelle tant en raison de la qualité des nutriments qu’en raison de leur variété.

Composition lipidique

L’huile de riz comporte une grande variété d’acides gras. Savant mélange d’acides gras mono-insaturés, d’acides gras polyinsaturés et d’acides gras saturés, elle est parfaitement équilibrée.

La répartition de ses acides gras se fait comme suit :

Acide gras Typologie Proportion
Palmitique Saturé 15.00 %
Stéarique Saturé 1.90 %
Oléique Mono-insaturé (oméga 9) 42.50 %
Linoléique Polyinsaturé (oméga 6) 39.10 %
α-linoléique Polyinsaturé (oméga 3) 1.10 %
Arachidique Saturé 0.50 %
Béhénique Saturé 0.20 %

Autres nutriments intéressants

L’huile de son de riz possède également toute une panoplie de nutriments supplémentaires :

  • Vitamines (thiamine, riboflavine, niacine, acide pantothénique, biotine, pyridoxine…) ;
  • Antioxydants (vitamine E, bêta-carotène, polyphénols, lycopène, acide alpha-lipoïque…) ;
  • Enzymes (glutathion, coenzyme Q10, méthionine, SOD…) ;
  • Minéraux et oligoéléments (zinc, potassium, cuivre, fer, magnésium, calcium, phosphore…) ;
  • Acides animés (tryptophane, cystine, arginine, cystéine…).

Propriétés et bienfaits de l'huile de son de riz

Entretien et stimulation des phanères

La vie quotidienne provoque des dégâts sur l’organisme et notamment sur la peau et les cheveux1. Face aux agressions quotidiennes, l’organisme doit lutter contre un phénomène d’oxydation engendré par les radicaux libres. Sans une nutrition adéquate, les radicaux libres prennent rapidement le pouvoir et dégradent l’intégralité des phanères et des organes du corps humain.

Au-delà de la vie normale, des phénomènes s’ajoutent à la liste comme la pollution, le stress ou l’exposition solaire. L’alcool et le tabac n’arrangent évidemment rien. Il faut alors songer à des compléments alimentaires riches en nutriments pour contrebalancer les dégâts.

La richesse nutritionnelle et singulièrement antioxydante de l’huile de son de riz prévient et répare les dégâts causés sur l’ensemble des organes et principalement sur les phanères. Il permet ainsi aux cheveux notamment d’être plus résistants et d’avoir une meilleure pousse2.

Diminution du mauvais cholestérol

L’huile de son de riz est très riche en tocotriénols, un composé de la famille des vitamines E naturelles. À eux seuls, ils sont capables d’abaisser le taux de mauvais cholestérol de 20 % environ sans pour autant porter atteinte au taux de bon cholestéro3. Cela a sans conteste un effet protecteur contre les attaques cardiaques.

En effet, les tocotriénols du son de blé protègent les vaisseaux sanguins de l’oxydation du mauvais cholestérol. Cela réduit drastiquement la possibilité d’apparition de la plaque athéromateuse.

À cette fin, l’« American Heart Association » a reconnu les tocotriénols comme un produit agissant sur le taux de mauvais cholestérol.

Par ailleurs, l’huile de son de riz est également riche en gamma oryzanol, un autre stérol. Uniquement présent dans le son de riz et les graines de lin, il a également un effet réducteur sur le niveau de cholestérol sanguin.

Contrôle de la glycémie et du diabète de type 2

Cette huile végétale naturelle est également riche dans un polyphénol appelé acide lipoïque. Celui-ci a de nombreux effets positifs sur l’organisme dont notamment la régulation de l’énergie, la détoxification, la protection du foie et le contrôle de la glycémie.

En France, comme partout en Occident, le diabète de type 2 est une véritable épidémie. Il se déclare lorsque la fonction pancréatique est débordée ou épuisée. Lorsque l’insuline n’est plus produite en quantité suffisante ou que l’organisme n’y répond plus correctement, le taux de sucre sanguin augmente. Au-delà d’un certain seuil, le diabète de type 2 est déclaré.

L’acide alpha-lipoïque a une action « insulin-like » qui permet de soulager le pancréas. Il rend l’organisme davantage sensible à l’insuline et permet ainsi de réduire les risques d’apparition du diabète de type 2. Une étude établie en 2012 a démontré de façon formelle l'efficacité de l'huile de son de riz dans le traitement de la pathologie4. L’association américaine « Diabetes Ressources Center » a reconnu l’huile de son de riz pour son action de régulation du taux de sucre dans le sang.

Amélioration du confort intestinal

En France, plus de la moitié de la population souffre d’un confort intestinal. Dans la plupart des cas, l’alimentation raffinée et le manque de fibres sont en cause.

L’huile de son de riz stimule un biotope intestinal sain en activant les sphères digestives. Il apporte une action laxative douce sur le transit.

Réduction de troubles de la ménopause

L’huile de son de riz est riche dans un nutriment appelé gamma oryzanol. Outre son action sur le cholestérol, ce nutriment est également réputé pour lutter contre les troubles de la ménopause.

Des études réalisées au Japon démontrent cette efficacité. En effet, 65 à 90 % des femmes ayant absorbé du gamma oryzanol ont constaté une diminution de leurs troubles liés à la ménopause.

Harmonisation de la croissance

Le gamma oryzanol présent dans le son de riz et dans les graines de lin est également considéré comme un stéroïde naturel. Il a donc un effet positif sur la croissance musculaire. D’après certaines études japonaises, il pourrait avoir une action intéressante pour les sportifs afin d’avoir de meilleures performances et une récupération plus rapide. Les seniors et les personnes au régime strict peuvent également l’utiliser pour limiter la fonte musculaire.

Posologie et utilisation

Dosage et posologie

Il n’existe aujourd’hui aucun dosage spécifique pour l’huile de son de riz. Certains spécialistes estiment cependant que pour une cure complète, il faut absorber 2 capsules par jour pendant 1 à 3 mois.

Dans le cadre d’un traitement anticholestérol, les effets bénéfiques sont généralement obtenus avec une consommation journalière d’au moins 800 mg.

Utilisation

Il n’existe aucun conseil d’utilisation particulier.

Contre-indications et précautions

Précaution d'emploi

La consommation d’huile de son de riz doit être effectuée avec prudence et bon sens. Il convient de faire contrôler son taux de sucre et de cholestérol de manière régulière.

Contre-indications

La consommation d’huile de son de riz est déconseillée chez :

  • femmes enceintes ou allaitantes ;
  • enfants de moins de 6 ans ;
  • personnes soumises à un traitement contre le cholestérol ;
  • diabétiques sous traitement médical ;
  • personnes allergiques au riz.

Effets secondaires

En respectant les doses indiquées sur les emballages, il ne fait état d’aucun effet secondaire notable. À forte dose, de légers inconforts digestifs ou intestinaux peuvent apparaître. Ils restent cependant bénins. Chez les personnes sensibles, de légères hypoglycémies peuvent se produire. Un contrôle médical est alors nécessaire avant de poursuivre la complémentation.

Interaction

Il existe des interactions possibles avec les molécules :

  • hypocholestérolémiantes ;
  • hypoglycémiantes.

Allégations légales

Les autorités européennes autorisent la mention des allégations suivantes5 :

  • Contribue au maintien d’une cholestérolémie normale. L’effet bénéfique est obtenu à partir d’une consommation journalière de 800 mg ;
  • Participe au maintien d’un dosage sanguin de glucose normal et un métabolisme glucidique normal ;
  • contribue à protéger les cellules du stress oxydatif ;
  • participe au maintien d’une peau, de cheveux et d’ongles normaux.

Sources alimentaires

L’huile de son de riz se trouve uniquement dans le riz complet.


  • 1A. Manosroi, R. Chutoprapat, Y. Sato, K. Miyamoto, K. Hsueh, M. Abe, W. Manosroi, and J. Manosroi, “Antioxidant activities and skin hydration effects of rice bran bioactive compounds entrapped in niosomes,” J. Nanosci. Nanotechnol., vol. 11, no. 3, pp. 2269–2277, Mar. 2011
  • 2J.-S. Choi, M.-H. Jeon, W.-S. Moon, J.-N. Moon, E. J. Cheon, J.-W. Kim, S. K. Jung, Y.-H. Ji, S. W. Son, and M.-R. Kim, “In vivo hair growth-promoting effect of rice bran extract prepared by supercritical carbon dioxide fluid,” Biol. Pharm. Bull., vol. 37, no. 1, pp. 44–53, 2014
  • 3MH Lai, YT Chen, YY Chen, et al., Effects of rice bran oil on the blood lipids profiles and insulin resistance in type 2 diabetes patients, J Clin Biochem Nutr, 2012🔗 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3391858/
  • 4MH Lai, YT Chen, YY Chen, et al., Effects of rice bran oil on the blood lipids profiles and insulin resistance in type 2 diabetes patients, J Clin Biochem Nutr, 2012
  • 5cadre des allégations de santé autorisées conformément à la législation européenne sur les compléments alimentaires (CE n° 1924/2006)
Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Spécialiste certifiée en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.