Huile essentielle de bouleau blanc : utilisation et propriétés

-

L’huile essentielle de bouleau blanc est très proche de celle de Gaulthérie et par sa richesse en salicylate de méthyle, c’est un puissant anti-inflammatoire. Autre nom : bouleau verruqueux. Huiles essentielles proches : gaulthérie (Gaultheria procumbens ou fragrantissima), de bouleau jaune (Betula alleghaniensis), de bouleau noir (Betula nigra), de bouleau rouge (Betula  lenta). Toute la famille des bouleaux est recommandée contre les épicondylites et tendinites.

Description

Écorce du bouleau blanc

Nom botanique : Betula alba ou pendula
Famille : Bétulacées
Organe distillé : écorce
Pays d'origine : Amérique du Nord, Europe du Nord jusqu’en Sibérie

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : jaune clair
  • Odeur : salicylée, caractéristique de l’odeur dite de « cuir de Russie »

Principaux constituants biochimiques :

Esters (salicylate de méthyle 99 %)

Ses bienfaits

L'huile essentielle de bouleau blanc dispose des propriétés suivantes :

  • Antalgique, anti-inflammatoire
  • Anti-spasmodique
  • Antifseptique
  • Cicatrisant
  • Diurétique, anti-infectieux urogénital (en application locale)
  • Anti-oedémateux
  • Calmant, enracine

Indications

En application locale :
L’huile essentielle de bouleau blanc est indiquée contre les douleurs articulaires et musculaires, l’arthrite, les rhumatismes, la goutte, les crampes, les épicondylites, les tendinites. En onction sur le bas ventre (dilué), il est également diurétique et sera indiqué en cas d’œdème des membres inférieurs, d’acide urique, de calculs rénaux ou de cystite.
Au niveau cutané, il est cicatrisant et antiseptique et sera également indiqué en cas de dartres. Il a également des propriétés antimycosiques et vermifuges.  C’est aussi un antispasmodique qui offre des effets apaisants et qui pourra également être conseillé en cas de sueurs nocturnes. Sur le plan psychique il aide à s’ancrer et à lutter contre les angoisses.

Posologie et dosage

HE Huile Essentielle – HV Huile Végétale

  • Par voie orale : non
  • En externe : appliquez localement sur la peau de préférence diluée à 20 %, par exemple 2 ml d’HE de bouleau blanc associé à 8 ml d’HV d’arnica. Il peut être mélangé dans une base de massage tonique et réchauffante contre les douleurs, avec par exemple :
    • HV arnica (Arnica montana) 24 ml,
    • HE bouleau blanc (Betula alba) 2 ml
    • HE katrafray (Cedrelopsis grevei) 1 ml,
    • HE eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) 2 ml,
    • baume de copahu (Copaïfera officinalis) 1 ml
    • Dans un flacon d’un volume total de 30 ml
  • Par diffusion : non

Les effets secondaires et contre-indications

Cette huile essentielle est contre-indiquée pour les personnes présentant une intolérance aux salicylés. Elle ne doit pas être utilisée en usage interne.
Lorsqu'elle est utilisée pure, elle peut être parfois dermocaustique et provoquer des irritations.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.  
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).