Bouleau (Betula alba): vertus et bienfaits

-

Le bouleau blanc ou Betula alba est un arbre appartenant à la famille des
Bétulacées. Reconnu pour ses propriétés diurétiques, il est indiqué dans le traitement de nombreux troubles rénaux et des voies urinaires. D'autres vertus médicinales lui sont également associées.

Présentation

Bouleau (Betula alba): bienfaits et vertus de cet arbre en phytothérapie.

Nom commun : Bouleau blanc
Nom latin : Betula alba, Betula pubescens
Noms populaires : Arbre de la sagesse, bois à balais, boulard, bois néphrétiques d’Europe, biole, riole.
Famille botanique : Bétulacées

Propriétés thérapeutiques

  • Rein - diurétique : œdèmes, élimination des lithiases rénales, cystite chronique, antirhumatismal, goutte, déficience cardio-rénale ou hépatique (œdème cardiaque, albuminurie, cellulite…), azotémie (rétention de l'urée dans le sang).
  • Peau - dépuratif, cicatrisant : gale, dermatose, ulcère de la peau, dartres, couperose
  • Troubles digestifs - digestion : tonique des voies digestives (feuilles et bourgeons)
  • Traitement de certaines maladies vénériennes
  • Fébrifuge

Usages populaires

Puissant diurétique : calculs rénaux, traitement de l'acide urique et de l'albumine en excès
Affections cutanées - cicatrisant, antiseptique : plaies, ulcères
Anti-inflammatoire de l'estomac : ulcères
Antirhumatismal et fébrifuge
Dépuratif

Utilisations et posologie

  • Infusion : 10 à 50 g de feuilles pour un litre d’eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 3 tasses par jour entre les repas.
  • Décoction de bourgeon : 150 à 200 g de bourgeons pour 1 litre d’eau bouillante. Faire réduire de moitié. Boire 2 à 3 tasses par jour.
    • Usage externe - sur les plaies, les abcès - désinfectant : imbiber les compresses de la décoction, puis les appliquer directement sur la peau.

Alimentation

A partir de la sève de bouleau, du sirop, du vin ou du vinaigre peuvent être réalisés.

Précautions et contre-indications

Son usage est contre-indiqué chez les personnes présentant une allergie.

Principes chimiques actifs

Les feuilles du bouleau renferment : des tanins catéchiques, des triterpènes, des hétérosides flavonoïques, des acides malique et glycérique, une huile essentielle.

L'écorce du bouleau contient de la bétuline (pigment blanc), des hétérosides (bétuloside) et des enzymes.

Autres usages

Le bouleau blanc est également utilisé en gemmothérapie (Bourgeon de bouleau) et en aromathérapie (Huile essentielle de bouleau blanc).

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.