Huile essentielle de Romarin à cinéole : bienfaits et utilisation

-

Le romarin a la particularité de donner 3 huiles essentielles différentes, 3 chémotypes suivant la région où il a poussé. Et suivant les chémotypes, ses propriétés sont un peu différentes. L'huile essentielle de romarin à cinéole est expectorante et mucolytique, antiseptique et tonique mais aussi anti-inflammatoire.
Autres noms : encensier, herbe-aux-couronnes, rosemarine

La plante et son histoire

Le romarin est un arbuste de 50 cm de haut, typique du maquis méditerranéen, portant des feuilles persistantes, étroites, vertes dessus, gris argenté dessous, et des fleurs bleues ou blanches.

C’est une herbe aromatique utilisée de longue date en condiment dans la cuisine, ainsi qu’en tisane pour le foie, mais également une plante mellifère donnant un très bon miel. Elle était connue des Romains, des Égyptiens, des Grecs, et ses rameaux étaient souvent associés à des cultes ou utilisés en fumigations.

Description

L'huile essentielle de romarin à cinéole est extraite de la plante Rosmarinus officinalis.

Nom botanique : Rosmarinus officinalis ct 1.8 cinéole
Famille : Lamiacées
Organe distillé : sommités fleuries
Pays d'origine : Maroc

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : incolore ou jaune clair
  • Odeur : fraîche, eucalyptol

Principaux constituants biochimiques :

Oxyde majoritaire (1.8 cinéole 40 %), monoterpènes (α-pinène 10-30 %, camphène 5-10 %, β-pinène 2-8 %), des sesquiterpènes (β-caryophyllène 2-4 %), des monoterpénols (bornéol 3 %, α-terpinéol 1-2 %), des esters (acétate de bornyle)…

Propriétés

  • Expectorant, mucolytique,
  • Anti-infectieux respiratoire
  • Digestif
  • Tonique général, tonique psychique
  • Anti-inflammatoire

Indications

En interne :

L’huile essentielle de romarin à cinéole est fongicide, anti-infectieuse respiratoire et digestive. Elle sera indiquée contre les cystites, les colites infectieuses et les candidoses, et comme expectorante et mucolytique sur les bronchites, les catarrhes, les sinusites, les refroidissements et même la coqueluche.

En application locale :

Elle est aussi recommandée pour prévenir la chute des cheveux, et contre les pellicules. Autour des oreilles, elle sera indiquée contre les otites.

Tonique psychique, l'huile essentielle de romarin à cinéole stimule les fonctions cognitives et prévient les maladies neuro-dégénératives. Elle sera indiquée également contre la fatigue physique, et les crampes rhumatismales.

Par diffusion :

L’huile essentielle de romarin à cinéole pourra être diffusée en cas de rhume, rhinite ou sinusite. Egalement en prévention pendant une période d’épidémie de grippe.

Dosages et posologie

  • Par voie orale : prenez 1 à 2 gouttes 3 fois par jour dans une cuillère à café d’huile d’olive, de purée d’amande, sur de la mie de pain ou un comprimé d’acérola, pendant 7 jours.
  • En externe : appliquez pur sur des douleurs.  Ou diluez à 20 % dans une huile de massage, pour application locale.  Par exemple 2 ml d’HE de romarin avec 8 ml d’HV d’amande douce (Prunus dulcis).
  • Par diffusion : Utile en inhalation ou en diffusion comme antiseptique aérien et décongestionnant des voies respiratoires. 2 ou 3 gouttes par demi-heure dans un diffuseur.

Contre-indications

L'huile essentielle de romarin à cinéole est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement, ainsi qu’aux épileptiques.

Effets secondaires

Il y a un léger risque dermocaustique.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990
Guide pratique des huiles essentielles et hydrolats corses, Christian Escriva, éditions Amyris, Bruxelles 2016

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).