Huile essentielle de Sauge sclarée: utilisation et posologie

-

Vénérée depuis l’Antiquité comme une plante magique, la sauge était considérée comme une plante salvatrice (salvia en latin). L’huile essentielle de Sauge sclarée est indiquée pour la ménopause, les bouffées de chaleur et les règles tardives.

La plante et son histoire

La sauge était tenue en haute estime au Moyen-âge : Cur morietur Homo, cui salvia crescrit in horto ? (« Pourquoi l’homme meurt-il alors que la sauge pousse dans son jardin ? » École de Salerne). Originaie de Méditerranée, la sauge a en infusion de nombreuses vertus toniques, digestives, antisudorales. Aussi, elle ne présente pas les dangers de l’huile essentielle de sauge officinale (Salvia officinalis).

La sauge sclarée est elle originaire d’Asie Mineure. C’est une plante de 1 m de hauteur à feuilles persistantes, gris vert, formant une base d’où émerge une grande hampe florale avec des fleurs magenta ou rose.

Description

Fleur de sauge sclarée : son huile essentielle dispose de nombreuses vertus.

Nom botanique : Salvia sclarea
Famille : Lamiacées        
Organe distillé : sommités fleuries
Pays d'origine : France, région méditerranéenne

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : incolore
  • Odeur : épicée, fraîche, balsamique

Principaux constituants biochimiques :

Esters (acétate de linalyle 30 % jusqu’à 80 %, acétate de géranyle 4 %), monoterpénols (linalol 30 %), sesquiterpénols (sclaréol 5 %), sesquiterpènes (germacrène D 8 %, β-caryophyllène), monoterpènes (myrcène 2 %), oxydes (faibles).

Vertus

  • Phyto-œstrogène : ménopause, bouffées de chaleur
  • Régulateur du cycle menstruel
  • Antispasmodique, anti-inflammatoire
  • Stimulante hépatique léger
  • Anti-infectieuse, antifongique
  • Tonique veineuse (phlébotonique), cardiaque, sexuelle, neurotonique
  • Relaxant

Indications

En interne :

L’huile essentielle de sauge sclarée a des propriétés hormonales. Elle est phyto-œstrogène et agit sur les troubles hormonaux féminins : absence de règles (aménorrhée), ménopause, bouffées de chaleur, retard de règles (emménagogue). C’est un régulateur du cycle.

Stimulante du foie, elle favorise la sécrétion biliaire (cholagogue, cholérétique), et facilite ainsi la digestion et fait baisser le cholestérol.

Elle ne présente pas les mêmes dangers que l’huile essentielle de sauge officinale (Salvia officinalis), qui est elle plus spécifiquement mucolytique, anticellulitique, oestrogénique, anti-infectieuse.

Elle est aussi stimulante hépatique mais n’est vendue que sur ordonnance compte tenu de sa neurotoxicité à dosées élevées (cétone : α-thujone 10 à 30 %) et des risques abortifs qu’elle présente. Pour tomber enceinte, cette huile est vivement contre-indiquée.

En application locale :

L’huile essentielle de sauge sclarée est également antifongique et pourra être conseillée localement en dilution sur des mycoses vaginales ou cutanées. Elle est cicatrisante et est active sur les troubles de la circulation (varices, hémorroïdes…).

Elle est antispasmodique et soutient le système nerveux en cas de fatigue nerveuse (neurotonique) ou d’insomnie ou même de dépression. C’est aussi un tonique cardiaque (hypotension) et sexuel (impuissance, frigidité).

Anti-inflammatoire et antispasmodique, elle est indiquée contre les douleurs musculaires, les rhumatismes mais aussi les migraines et céphalées.

Dosages

HE Huile Essentielle – HV Huile Végétale

  • Par voie orale : 1  goutte 2 à 3 fois par jour dans une cuillère à café d’huile d’olive, de purée d’amande, sur de la mie de pain ou un comprimé d’acérola, pendant 7 jours maximum avant les règles ou pendant la ménopause.

Association possible : Il est conseillé de toujours associer une plante phyto-oestrogène (comme la sauge sclarée) à des tisanes de plantes phyto-progestagènes (gattilier, alchémille, mélisse,…) à raison de 2 à 3 bols par jour en infusion pour équilibrer la balance hormonale, même à la ménopause. Comptez 1 cuillère à soupe par tasse à faire infuser 10 minutes.

  • En externe : Diluez à 20 % dans une huile végétale, en massage ou en application locale (foie, bas-ventre) 2 fois par jour. Par exemple 2 ml d’HE de sauge sclarée avec 8 ml d’HV de noyau d’abricot (Prunus armeniaca)

Recette : en cas de règles tardives, massez le bas ventre avec 2 à 3 gouttes d’HE de sauge sclarée diluées dans une cuillère à café d’huile d’amande douce (Prunus dulcis) ou autre, et avalez 1 goutte dans une cuillère à café d’huile d’olive, 2 fois par jour jusqu’à apparition des règles.

  • Par diffusion : non

Contre-indications

L’huile essentielle de Sauge sclarée est déconseillée pour les femmes souffrant d'hyper-œstrogénie (mastoses, kystes ovariens…), de cancers hormonodépendants ou présentant des antécédents.

Elle est aussi déconseillée pendant la grossesse, l'allaitement et elle n'est pas adaptée pour les jeunes enfants.

Effets secondaires

Elle peut entraîner des effets hormonaux.

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990
Guide pratique des huiles essentielles et hydrolats corses, Christian Escriva, éditions Amyris, Bruxelles 2016

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).