Peut-on soigner l’eczéma grâce à l’hypnose ?

-

L'eczéma est une affection cutanée courante, qui touche aussi bien les enfants que les adultes. Sa bénignité ne la rend pas moins invalidante au quotidien, d'autant qu'aucun médicament ne permet d'en guérir définitivement. Face à ces lacunes, l'hypnose ericksonienne pour soigner l'eczéma a prouvé son efficacité.

Eczéma : définition et différents types

Femme, en train de se gratter, souffrant d'eczéma : l'hypnose peut être intéressante pour soigner cette affection cutanée.

L’eczéma est une affection de la peau qui se caractérise surtout par des rougeurs, des démangeaisons et des squames. C’est une inflammation chronique, qui peut apparaître très tôt dans la vie puisqu’elle s’observe chez le nourrisson. Elle donne lieu à des crises ou “poussées d’eczéma”, durant lesquelles les symptômes s’intensifient, pendant une durée indéterminée.

Il existe différents types d’eczéma, qu’on peut distinguer d’abord en fonction de l’âge du patient : eczéma atopique du nourrisson/atopique de l’enfant ou atopique de l’adulte

On distingue aussi les types d’eczéma en fonction de la localisation, et de la cause immédiate de l’inflammation. Les trois formes les plus courantes sont :

  • l’eczéma des mains, qui est un motif fréquent de consultation en dermatologie. En effet, les patients qui en souffrent sont souvent gênés par les fissures douloureuses qui apparaissent sur les doigts et les paumes.
  • l’eczéma de contact, qui se manifeste seulement lorsque la peau entre en contact avec un allergène. Cette inflammation cutanée se caractérise par des démangeaisons intenses, avec formation de plaques rouges et de vésicules.
  • enfin, l’eczéma soleil se caractérise par l’apparition de poussées d’eczéma lorsque le patient est exposé au soleil.

Causes

Les causes exactes de l’eczéma sont mal connues. Cependant, un certain nombre de facteurs prédisposants et d’éléments déclenchants ont été identifiés. Notamment :

  • Le facteur génétique. En effet, les personnes souffrant d’eczéma ont généralement des parents concernés. Deux types d’anomalies génétiques peuvent être en cause : d’abord, une anomalie de la peau, la rendant moins résistante à l’environnement ; ensuite, une sensibilité accrue à certains allergènes.
  • Les modifications de l’environnement. L’hygiène excessive, l’exposition à des températures extrêmes, mais aussi la présence d’allergènes dans l’environnement quotidien (comme les acariens et la poussière), favorisent l’apparition de l’eczéma.
  • Certaines causes psychologiques. L'association entre stress et poussées d’eczéma est bien connue des patients. En effet, si le stress n’est pas la cause directe de l’inflammation, il peut en aggraver les symptômes et même déclencher les crises. Réciproquement, les poussées et les démangeaisons peuvent avoir un retentissement sur la qualité de vie, notamment le sommeil. Un certain nombre d’études ont confirmé ce lien entre stress et eczéma1 2.
  • Les allergies. L’eczéma n’est pas à proprement parler une maladie allergique, mais les substances contenues dans certains produits du quotidien (cosmétiques, alimentation) peuvent déclencher ou intensifier les crises.

Enfin, la transpiration excessive, lors d’efforts sportifs ou de chaleur importante, peut aussi déclencher des poussées.

Traitements

Actuellement, aucun traitement ne permet de guérir l’eczéma défintivement. Cependant, il est possible d’en apaiser les symptômes grâce à certains traitements médicamenteux, et à un accompagnement psychothérapeutique.

Traitements médicamenteux

Pour calmer les symptômes, deux types de traitements existent :

  • Les crèmes à base de corticostéroïdes, qui permettent de limiter l’inflammation et les démangeaisons.
  • Les antihistaminiques, qui apaisent les symptômes pendant les crises, notamment les démangeaisons.

D’autres traitements agissent sur le système immunitaire, afin de réguler la réponse aux substances allergènes : c’est le cas des immunomodulateurs topiques (Tacrolimus et Pimecrolimus) et de la cyclosporine. L’usage de ces médicaments n’est pas sans risque. En effet, le Tacrolimus et le Pimecrolimus augmentent le risque de développer un cancer de la peau. La cyclosporine a quant à elle des effets secondaires sur le foie et la circulation sanguine.

Accompagnement psychologique

Les médecins s’accordent sur le rôle clé du facteur psychologique dans la manifestation de l’eczéma. En effet, le stress et les émotions négatives peuvent déclencher les pics. Ils amplifient également la perception de certains symptômes, comme les démangeaisons.

C’est pourquoi l’accompagnement psychothérapeutique, s’il ne guérit pas l’eczéma, apporte néanmoins une aide précieuse. Le type d’accompagnement le plus fréquemment recommandé est la thérapie comportementale et cognitive. La TCC permet de travailler sur l’état anxieux qui cause les poussées d’eczéma. Elle permet aussi de modifier les comportements associés aux symptômes, comme le grattage et les troubles du sommeil.

L’hypnose pour soigner l’eczéma est une autre option thérapeutique intéressante. En effet, l’hypnose est un outil très efficace pour identifier et corriger les causes inconscientes de l’eczéma et d’autres affections cutanées. Elle permet de réduire à la fois les crises, et la gêne psychologique associée.

Efficacité de l’hypnose

Il n’existe pas de traitement de référence permettant de guérir définitivement l’eczéma. Les traitements les plus couramment utilisés par les hypnothérapeutes agissent essentiellement sur les symptômes (inflammation, démangeaisons).

L’absence de médicament radicalement efficace, ainsi que le lien établi entre stress, émotions et apparition des symptômes, explique l’intérêt pour les interventions psychothérapeutiques dans le traitement de cette affection cutanée.

En particulier, l’hypnose se positionne comme traitement de choix. Par un travail en état modifié de conscience, elle permet de remonter aux mécanismes inconscients de la somatisation par la peau. Un certain nombre d’études ont mis en évidence l’intérêt de l’hypnose pour traiter l’eczéma.

Problème de peau et affections cutanées

L’hypnose fait depuis très longtemps l’objet de recherches dans le cadre du traitement des problèmes de peau.

Ainsi, une méta-analyse parue en 2000 s’est donné pour objectif de recenser un maximum d’usages de l’hypnose en tant que thérapie alternative dans le champ de la dermatologie, de 1966 à 19983. On y apprend que l’hypnose permet de soulager et guérir une grande variété d’affections de la peau, comme par exemple la rosacée, le vitiligo, l’herpès, la glossodynie, le psoriasis et l’eczéma.

Une autre recherche, plus récente, présente l’hypnose comme technique de choix pour soigner les problèmes de peau, au même titre que d’autres thérapies alternatives (méditation et biofeedback)4. L’hypnose pour le traitement des maladies dermatologiques intervient à plusieurs niveaux :

  • Elle permet d'identifier et corriger les éléments inconscients responsables des réactions psychosomatiques (mémoires enfouies, mécanismes automatiques)
  • Elle permet de corriger efficacement les comportements qui alimentent les problèmes de peau (notamment le grattage)
  • Enfin, grâce à des suggestions de guérison répétées, l’hypnose permet d’apaiser rapidement les symptômes (plaques, démangeaisons, rougeurs et autres troubles)

Les études en faveur de l’hypnose comme traitement de choix des affections cutanées sont nombreuses5 6,et leurs résultats très concluants. Toutes les recherches s’accordent sur l’importance de la relaxation hypnotique et du travail sur l’inconscient, pour les problèmes de peau dépendants de l’état psychologique du patient. Or l’eczéma fait justement partie de ces affections à forte composante psychosomatique.

Eczéma

D’autres recherches se sont intéressées plus spécifiquement aux effets de l’hypnose sur l’eczéma.

Certaines portent spécifiquement sur le traitement de l’eczéma des enfants. Par exemple, une étude montre une légère amélioration des symptômes de l’eczéma chez un groupe d'enfants, grâce à des techniques d’auto-hypnose et de visualisation guidée7.

Plus globalement, une revue parue en 2016 propose un état des lieux des différentes thérapies alternatives utilisées pour soigner l'eczéma. L’hypnose y est mentionnée au nombre des interventions pertinentes8.

Une recherche hongroise récente9 permet de comprendre les techniques utilisées en hypnose pour soulager l’eczéma. Il s’agit d’une étude de cas portant sur un patient résistant à tous les traitements classiques. Deux techniques ont été utilisées :

  • Des suggestions directes portant sur l’amélioration des symptômes
  • Un travail de fond sur les facteurs psychologiques associés (notamment le stress)

En 15 sessions d’hypnothérapie, le patient a connu une nette amélioration de ses symptômes (douleur, démangeaisons) et des états psychologiques associés (stress, anxiété et insomnie).

Stratégies thérapeutiques

En hypnose, plusieurs méthodes permettent de soulager l’eczéma, qui est considéré comme un trouble psychosomatique. Le travail thérapeutique se fait généralement suivant trois axes :

  • Un travail en profondeur sur les réactions du système immunitaire 
  • La réduction du grattage
  • La gestion du stress et des émotions

Modification de la réponse immunitaire

Le fonctionnement du système immunitaire est un processus lié à la pensée inconsciente. Certains facteurs, comme le stress et les émotions négatives, en altèrent les réactions.

En hypnose, il est tout à fait possible de rééduquer le système immunitaire. Cela se fait par la relaxation, mais aussi par des techniques de renforcement de la confiance en soi, axées sur le corps et sa capacité de guérison. Les techniques les plus couramment employées sont les suggestions et la visualisation.

Les suggestions sont des instructions verbales, directes ou indirectes, qui vont guider l’inconscient vers un comportement désiré : en l’occurrence, la modification de la réponse aux allergènes.

La visualisation quant à elle, est une technique d'hypnose souvent utilisée pour les troubles psychosomatiques. Elle invite le patient à se représenter son trouble sous forme de symbole ou de métaphore. Ensuite, il visualise sa guérison progressive sous la même forme symbolique. Cette méthode part du principe que l’inconscient ne fait pas de différence entre un processus réel et imaginé. Par conséquent, la répétition d’un comportement imaginé le conditionne à mettre en place ce comportement dans la réalité.

Contrôle du grattage

Pour mieux vivre les poussées d’eczéma, et rompre le cercle vicieux de l’inflammation, l’hypnose permet aussi de réduire le grattage.

Cet apaisement peut être obtenu par deux moyens. D’abord, par une modification des sensations corporelles, et notamment des seuils de douleur. En effet, plus le seuil de douleur toléré au niveau de la peau est important, moins vous aurez envie de vous gratter. Or l’hypnose est un outil très efficace pour la gestion de la douleur, ce qui explique, entre autres, son utilisation en milieu médical à des fins d’analgésie10.

Aussi, grâce à des suggestions adéquates, l’hypnose peut vous aider à réduire progressivement le grattage, et les mécanismes de pensée associés. Cela passe notamment par des suggestions de relaxation et de confiance, ainsi qu’un travail sur le contrôle du corps.

Gestion du stress et des émotions

Enfin, pour soulager les symptômes, la gestion du stress est un axe de travail indispensable. Beaucoup de patients remarquent que leurs crises surviennent dans des situations stressantes, ou qui déclenchent des émotions désagréables.

L’hypnose pour soigner l’eczéma va donc s’attacher à ce qui cause le stress, la détresse ou l’anxiété du patient. Grâce à des exercices de relaxation et des suggestions adaptées, l’objectif est d’apprendre à accueillir et réguler ses émotions, pour que celles-ci n’aient plus besoin de s’exprimer par le corps.

Ce travail peut se poursuivre en autohypnose, pour maintenir dans le temps les effets de la thérapie. Si l’eczéma est le symptôme d’un trouble plus profond, comme l’anxiété ou un manque de confiance en soi, un travail spécifique peut être proposé.

Durée de la thérapie

Le nombre de séances varie en fonction de l’ancienneté et de l’intensité du symptôme. L’hypnose étant une thérapie brève, il faut généralement compter entre 1 et 10 séances pour venir à bout de l’eczéma.

Précautions et contre-indications

L’hypnose pour soigner l’eczéma ne présente aucun danger. Cependant, les troubles psychiatriques dissociatifs (schizophrénie, paranoïa, trouble bipolaire) constituent une contre-indication. En effet, la transe hypnotique peut provoquer des bouffées délirantes chez les personnes qui en souffrent.

Dans tous les cas, en plus des séances, il est recommandé d'être suivi par un dermatologue.

Questions fréquentes

L'hypnose peut-elle soigner l'eczéma ?

L'hypnose soulage efficacement l'eczéma et le stress associé; mais elle ne dispense pas de l'avis d'un dermatologue.

Comment l'eczéma est-il traité en hypnose ?

Trois axes thérapeutiques permettent de soigner l'eczéma en hypnose :
- La modification de la réponse immunitaire
- La réduction du grattage
- Une meilleure gestion du stress

Quelles sont les contre-indications ?

Seules les maladies mentales dissociatives, comme la schizophrénie, la paranoïa et le trouble bipolaire, constituent une contre-indication à l'hypnose.


Bensoussan Alexandra

Rédactrice santé. Formation en hypnose et PNL en cours de validation.