Jeûne hydrique

-

Le jeûne hydrique consiste à ne consommer uniquement de l'eau pendant un temps donné, afin de permettre au corps de se régénérer. Longtemps décrié par la médecine moderne, il est de plus en plus étudié et plébiscité.

Présentation

Verre d'eau: lors du jeûne hydrique, de l'eau peut être bue.

Le jeûne hydrique, appelé aussi jeûne complet thérapeutique ne permet aucun apport calorique. Seule l'eau peut être consommée. Il est aussi possible de boire du bouillon, car l’apport calorique reste minime.

Il est naturellement pratiqué par les animaux en fonction de la disponibilité de la nourriture, et ils jeûnent également de manière instinctive, en cas de maladie ou de blessure. Ces périodes sans nourriture permettent à l’organisme d’améliorer ses fonctions régénératrices.

De nombreuses cultures traditionnelles à travers le monde le préconisent. Hippocrate, père de la médecine moderne, prescrivait des jeûnes complets à ses patients.

Le jeûne hydrique est une restriction calorique complète (ingestion d'eau) ou quasi complète (consommation de bouillon).

Il permet à l’organisme d’avoir un temps de repos complet. Le corps doit très rapidement puiser dans ses réserves pour se nourrir. L’énergie consacrée à la digestion est entièrement redirigée, vers le nettoyage de l’organisme.

Mené sans excès, et selon l’état de santé de la personne, il contribue au maintien d’une bonne santé.

Bienfaits

Il est efficace pour accompagner le traitement de très nombreuses pathologies et blessures. Ceci grâce a son effet anti-inflammatoire. La détoxication, ou nettoyage des déchets cellulaires et toxiques, qui s’effectue au quotidien, est accentuée. Ce qui fait baisser le niveau d’inflammation et rétablit une fonction immunitaire efficace.

Perte de poids

Un jeûne hydrique, thérapeutique, complet ou partiel induit une perte de poids rapide. Le corps manquant de «carburant» puise dans ses réserves de graisse. Mais lors de la première semaine environ, la moitié du poids perdu est de l’eau.

Veiller à avoir une activité physique, durant le jeûne, préserve la masse musculaire, qui sinon pourrait être affectée.

Une révision de l’alimentation est primordiale à la suite d’un jeûne hydrique, afin de stabiliser la perte de poids. Une étude sur des personnes obèses ayant jeûné à l’eau, près de deux mois, a montré que le poids initial était repris après 2 à 3 ans pour 50 % des jeûneurs 1.

Bénéfices santé

Il permet d’être en meilleure santé. Mettre le système digestif au repos laisse le champs libre à l’organisme pour se régénérer.

Impact sur le foie

L’action du foie est primordiale dans le processus de détoxification du corps.

Lors d’un jeûne complet le foie diminue de volume, car il élimine ses cellules défectueuses, par le processus d’autolyse.

Des praticiens de santé naturelle rapportent que le jeûne hydrique a pu être efficace pour des personnes atteintes de pathologies telles que: des taux de cholestérol et de triglycérides trop élevés, des stéatoses, des cirrhoses et cancers du foie, tumeurs, kystes, fibroses…

Activité anti-cancéreuse

Il a un effet bénéfique dans le cadre de la prévention des cancers 2, mais aussi dans l’accompagnement des traitements des cancers.

Chimiothérapie

Il a été étudié dans le cadre du traitement du cancer, en complément de la chimiothérapie. Jeûner renforce la résistance au stress des cellules saines. Les cellules tumorales deviennent plus fragiles, face aux effets de la chimiothérapie34. Il permet aussi de réduire les effets secondaires de la chimiothérapie5.

Maladies inflammatoires chroniques

Les personnes touchées par des maladies chroniques inflammatoires et des douleurs chroniques peuvent bénéficier d’effets positifs.

Il sera nécessaire d’avoir une alimentation anti-inflammatoire, pour appuyer et prolonger les bienfaits du jeûne hydrique.

Arthrite rhumatoïde

Une étude a démontré qu’un jeûne hydrique de 7 jours, suivi d’un régime alimentaire végétarien, durant un an améliore l’arthrite rhumatoïde. Une diminution des douleurs et une augmentation de la capacité fonctionnelle sont observées6.

Effet sur le cerveau

Le jeûne hydrique peut être utilisé en prévention des maladies d’Alzheimer, de Parkinson et autres affections neurodégénératives, de la dépression et d’autres troubles psychiques et du vieillissement cérébral. Il peut être également très utile en cas de troubles déclarés.

Action sur le stress oxydatif

Le jeûne hydrique ralentit les processus de vieillissement. Il protège contre certaines maladies physiques et mentales, par son action sur le stress oxydatif7.

Infections bactériennes ou virales

Il renforce l'efficacité du traitement d’un grand nombre de pathologies courantes, comme les infections bactériennes, virales ou les blessures.

Détoxification de l'organisme

L’autolyse ou autophagie est le processus naturel du corps, qui élimine les cellules mortes et défectueuses. La détoxification de l'organisme est ainsi renforcée.

Il est également reconnu pour être efficace, contre le Candida Albicans, ne disposant plus de sucre, pour proliférer au sein de l'organisme.

Sphère gynécologique

Syndrôme prémenstruel

Un jeûne hydrique court, de 12 heures seulement, effectué en phase lutéale, entre l’ovulation et l’arrivée des règles, peut atténuer le syndrome prémenstruel 8.

Endométriose

De nombreuses études de cas de praticiens de santé naturelle ont montré son efficacité sur l'endométriose. Il est bénéfique pour diminuer les kystes et douleurs.

Traitement de l'hypertension

Deux études sur l’hypertension ont été réalisée. Les patients ont jeûné à l’eau, 10 jours, avec un préjeûne de 2-3 jours composé uniquement de fruits et légumes 9. 80 à 90 % des patients ont atteint une tension normale. Tous les patients prenant des hypertenseurs ont pu cesser leur traitements10.

Qualité du sommeil

Une étude montre que 7 jours de jeûne hydrique permet de diminuer le nombre de réveils, tout en gardant un temps de sommeil égal. Les jeûneurs ont ressenti des améliorations subjectives de la qualité de leur sommeil11.

Traitement de la pancréatite aiguë

Une étude a montré des résultats positifs, avec une réduction importante de la douleur abdominale, avec un jeûne hydrique de 7 jours12.

Effets indésirables

La crise d’acidose est l’effet secondaire le plus fréquent rencontré autour du troisième jour de la diète. Les symptômes ne durent en principe pas plus de 48h.

En fonction des pathologies, une augmentation temporaire des symptômes et douleurs peut être ressentie.

Il provoque également une mauvaise haleine due à la cétose. Les odeurs de transpiration peuvent également être plus fortes.

Durée

La durée maximale d’un jeûne hydrique dépend de plusieurs facteurs: du poids et de la masse grasse. Il est vivement recommandé de ne pas dépasser 4 semaines.

En cas d’obésité, la durée peut être plus importante. Dans le cadre d’une étude, des personnes présentant une obésité morbide ont pu le prolonger, au-delà de 4 semaines, cela sous une surveillance médicale accrue 13.

Cependant, s'il est réalisé, sans surveillance médicale, il ne doit pas dépasser quelques jours.

Déroulement

Avant et après

Un jeûne hydrique correctement effectué préserve l’organisme des changements brusques, qui lui sont délétères. Un passage en douceur, vers le jeûne puis vers l’alimentation, permet d’atténuer la crise d’acidose et de préserver le système digestif.

La descente et la reprise alimentaire sont toujours d’un temps égal au jeûne.

Il sera profitable pour l’organisme d’adopter un régime hypotoxique, durant plusieurs mois, à la suite de la diète.

Durant le jeûne

Vous pouvez tout simplement boire de l’eau à température ambiante. Certains praticiens recommandent de l’eau chaude salée pour atténuer la faim, particulièrement les premiers jours. Des jeûnes au bouillon sont recommandés par d’autres praticiens, car ils permettent un apport en vitamines et minéraux, avec un minimum d’apport calorique.

Sur 5 jours

Jeûner 5 jours va permettre au corps d’entamer la phase de cétose le troisième jour. L’autolyse sera un peu plus efficace que pour une durée plus courte. Effectuer une descente alimentaire peut permettre d’atténuer la crise d’acidose et rendra la diète plus efficace. Elle sera de 5 jours au minimum.

La reprise alimentaire se fera en douceur, pour le confort du système digestif. Afin de prolonger la détoxification, elle doit être réalisée sur cinq jours. Il n’y aura qu’un plat à chaque repas.

Ce qui permet d'éviter une trop grande diversité d’aliments, qui peut ralentir la digestion. Faire une monodiète de pomme, le dernier jour avant le jeûne, ou ne manger que de la soupe ou des jus de légumes dilués, permet d’alléger encore plus le travail du système digestif.

J -5

  • Matin: Fruits, yaourt de brebis ou végétal, graines de chia, tartine de beurre d’amande, pain sans gluten
  • Midi: Riz et lentilles au tofu mariné
  • Soir: Betterave, fenouil pignon de pin et féta au four

J -4

  • Matin: Fruits, lait de riz, amandes
  • Midi: Sauté pommes de terre aux poivrons
  • Soir: Soupe de légumes

J -3

  • Mati : Fruits, lait de coco, graines de chia, amandes
  • Midi: Sauté de courgettes à l’ail
  • Soir: Soupe de carottes au cumin, huile d’olive, citron

J -2

  • Matin: Fruits
  • Midi: Salade composée de fruits et légumes uniquement, herbes aromatiques et citron comme assaisonnement
  • Soir: Soupe de courgette, citron et sel

J -1

  • Matin: Pommes
  • Midi: Salade composée de fruits et légumes uniquement, herbes aromatiques et citron ou bouillon ou pommes
  • Soir: Bouillon

Jeûne

J +1

  • Matin: Pommes
  • Midi: Pommes ou carottes râpées, pommes et citron
  • Soir: Pommes ou carottes râpées, pommes et citron

J +2

  • Matin: Fruits
  • Midi: Salade composée de fruits et légumes uniquement, herbes aromatiques et citron
  • Soir: Salade composée de fruits et légumes uniquement, noix, herbes aromatiques et citron

J +3

  • Matin: Fruits et yaourt végétal
  • Midi: Salade verte, radis, lentilles, tofu mariné à la sauce soja, amandes
  • Soir: Epinards vapeur, lentilles, filet d’huile d’olive, herbes aromatiques

J+4

  • Matin: Fruits, yaourt végétal ou de brebis/chèvre, graines de chia
  • Midi: Patate douce vapeur, lentilles, haricots verts, on peut ajouter des noix, amandes ou noisettes
  • Soir: Légumes au four (chou et betterave) avec de la féta

J+4

  • Matin: Fruits, yaourt végétal ou de brebis/chèvre, graines de chia, tartine de pain sans gluten avec du beurre d’amande
  • Midi: Salade verte, patates douces sautées, coriandre et graines de courges, sauce au yaourt (végétal, chèvre ou brebis)
  • Soir: Lentilles et haricots verts, avec noix, amandes ou noisettes, fromage de chèvre ou brebis et pain sans gluten

Jeûne Buchinger

Descente alimentaire puis monodiète avant le jeûne, en fonction de sa durée (fruits, riz ou pommes de terre).

Le jeûne Buchinger permet d’ingérer 250 calories par jour, sous forme de jus et de bouillon .

Le matin: ¼ de litre de jus de fruits et/ou légumes dilués.

Le soir: ¼ de litre de bouillon de légumes.

Dans la journée: eau et tisanes, 2 à 3 litres avec 1 à 2 cuillères à café de miel.

Demi-jeûne d’Albert Mosséri

Le demi-jeûne a été créé par Albert Mosséri pour relancer la détoxification. Le corps n’ayant plus assez d’énergie, la détoxification peut ralentir. Elle peut être relancée par une alimentation légère.

Le premier et le second jour:

  • De 400 g à 800 g de fruits par jour selon la taille de la personne avec des prises réparties toutes les heures, entre midi et 19h.

A partir du troisième jour:

  • Ajout de 500 g de salade verte à prendre, en deux fois, le soir.

Les pommes sont préférées aux autres fruits car elles «nettoient» les intestins.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga