Jeûne intermittent

-

Le jeûne intermittent consiste à s’abstenir de nourriture une partie de la journée, afin de favoriser les fonctions régénératrices du corps.

Définition

Assiette vide, qui représente le jeûne intermittent.

Le jeûne intermittent est le fait de ne pas consommer de nourriture, une partie de la journée, pendant une durée déterminée. La digestion est facilitée, les fonctions régénératrices et protectrices de l’organisme sont renforcées.
Alléger l’alimentation a un effet anti-inflammatoire. Durant un jeûne intermittent, la détoxication va être accentuée; ce qui va faire baisser le niveau d’inflammation.

Bienfaits

Perte de poids

La restriction calorique entraine une perte de poids. Le corps manque de «carburant», il va alors puiser dans la graisse présente au sein de l'organisme.

Un jeûne intermittent est efficace pour perdre du poids.

Bienfaits santé

Réduire la ration calorique et jeûner sont deux moyens efficaces, pour rester en bonne santé.

Le jeûne intermittent présente de nombreux bienfaits, sur de nombreuses pathologies.

Protection de la fonction rénale

Le foie filtre 1,7 litre de sang par minute. C’est un organe primordial dans la détoxification du corps.

Le jeûne intermittent favorise la régénération du foie. Ce qui peut permettre de soulager certaines pathologies.

Lutte contre le cancer

Il peut être également intéressant, afin de prévenir la survenue de certains cancers.

Action anti-inflammatoire

Associé à un régime hypotoxique, il permet de faire diminuer l'inflammation, au sein de l'organisme.

Activité bénéfique sur le cerveau

La nourriture en excès abîme le corps et donc le cerveau. L’alimentation occidentale, riche en produits sucrés, gras et raffinés est nocive pour la santé physique et mentale. Le jeûne intermittent peut être une solution.

Son action anti-inflammatoire va agir sur l'ensemble de l'organisme, dont le cerveau. Les toxines présentent dans les liquides extra et intracellulaires du cerveau vont être éliminées.

Il peut donc être une stratégie préventive et thérapeutique valable, tant pour les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson…) que pour les troubles psychiques, comme la dépression, la bipolarité, les psychoses et la schizophrénie.

Vieillissement et son effet sur l'organisme

Un apport alimentaire limité ralentit le processus de vieillissement1. Ce qui permet de lutter contre un vieillissement prématuré.

Elimination des cellules défectueuses

Les cellules mortes et défectueuses sont éliminées rapidement, lorsqu'une diète est réalisée.

Amélioration du syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel étant lié à l’inflammation chronique 2, le jeûne intermittent, accompagné d’un régime hypotoxique, permettent de réduire les symptômes.

Quel danger?

Le jeûne intermittent peut être adapté, en fonction de l’état de santé de chacun. La restriction calorique peut varier: l'apport calorique peut être modéré ou très restreint. Cependant, pour certains cas, il n'est pas recommandé de jeûner. C'est notamment le cas pour les femmes enceintes. En effet, il est contre-indiqué pendant la grossesse.

Durée

Un jeûne intermittent peut être maintenu en permanence, si l’apport calorique est total (aucune réduction). Si l’apport calorique est partiel, il ne faut pas dépasser un certain stade d’amaigrissement.

Programme / Menu

Un jeûne intermittent, sans grande restriction calorique, ne nécessite pas de descente et de reprise alimentaire. Cependant, son efficacité est renforcée, si vous adoptez un régime hypotoxique, avant et après la diète.

Le jeûne intermittent consiste le plus souvent à rester à jeun le soir ou le matin. Il est également appelé "jeûne séquentiel".

La diète de 16 h est très pratiquée. Elle peut être plus courte (14 h) ou plus longue (21 h), en fonction de vos besoins.

Aucun aliment ne doit être consommé. De l'eau et des tisanes peuvent être bues. Il est déconseillé de boire du café ou du thé, en raison de leur effet "excitant". Par la suite, il est possible d'adopter un régime hypotoxique, pour amplifier ses effets.

Diète de 16 heures, 16/8, 14h ou 12h

Vous pouvez choisir, soit de rester à jeun le matin, ou de ne pas manger le soir.

Pour une diète de 16 h:

  • Le matin: ne pas consommer de nourriture de 21h à 13 h
  • Le soir: ne pas consommer de nourriture de 14h à 6 h

Pour une diète de 14 h:

  • Le matin: ne pas consommer de nourriture de 21h à 11h
  • Le soir: ne pas consommer de nourriture de 16h à 6h

Pour un jeûne de 12 h:

  • Le matin: ne pas ingérer de nourriture de 21 h à 09 h
  • Le soir: ne pas ingérer de nourriture de 18 h à 6 h

Ne pas manger le matin

Jeûner le matin consiste à ne pas manger le matin.

Même si il n’est pas obligatoire d’alléger les repas précédant et suivant la diète, cela est vivement recommandé.

Il est préférable d’éviter de jeûner le matin de manière régulière, si vous souffrez d'insomnie ou de dépression.

Ne pas manger le soir

Jeûner le soir consiste à ne plus manger après le repas de midi ou le goûter.

La pratique de ce type de diète est recommandée, car l'organisme peut se régénérer efficacement pendant la nuit.

Manger léger le soir est, en ce sens, également très bénéfique.

Activité sportive

Le jeûne intermittent stimule l'activité cellulaire: il peut permettre d'améliorer les performances sportives.

Afin d'améliorer les performances physiques, il peut être intéressant d’abaisser l’apport calorique pendant quelques jours.

Cependant, pour les exercices de haute intensité, il faut veiller à conserver un apport calorique conséquent.

Pour les athlètes de haut niveau, ce type de diète n'a pas fait ses preuves. Si vous souhaitez tout de même la réaliser, il n'est pas recommandé de s'entrainer après la période de jeûne. En effet, réduire l'apport calorique peut être délétère pour la masse musculaire, et la récupération après effort.

Jeûne partiel

Le jeûne partiel est à mi-chemin entre le jeûne hydrique et intermittent. L'apport calorique est quotidien, mais très restrictif. Ce qui favorise la détoxification de l'organisme

Liquide

La diète "liquide" consiste à se nourrir uniquement de jus de légumes, de jus de fruits dilués et de bouillon. Le jeûne Buchinger en fait partie, vous pouvez trouver davantage d'informations au sein de l’article: Jeûne hydrique.

Demi-jeûne d’Albert Mosséri

Le demi-jeûne a été créé par Albert Mosséri, pour relancer la détoxification du corps humain. Il peut être intégré dans le jeûne intermittent.

Alternatif

Le jeûne alternatif consiste à jeûner 24 h, une fois par semaine. Il est conseillé d'adopter une alimentation plus légère la veille et le lendemain de la diète.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga