Laitance de poisson : bienfaits et contre-indications

-

La laitance de poisson est une substance visqueuse généralement extraite des cabillauds de l’Atlantique Nord. Elle provient des organes génitaux des poissons mâles et contient tous les nutriments essentiels à l’organisme. Découverte de l’ADN marin.

Présentation

La laitance de poisson est riche en minéraux et oligo-éléments.

La laitance de poisson, ou ADN marin est une substance d’origine marine. Il s’agit du sperme produit par les poissons mâles durant la période de reproduction. Particulièrement riche en nutriments, elle est traditionnellement utilisée comme revigorant physique et psychique.

Histoire

La laitance de poisson est depuis toujours consommée comme un aliment dans les pays asiatiques. En Europe, elle n’a fait son apparition dans les assiettes que dans les années 1820. À l’époque, des gastronomes de renom commençaient à proposer des recettes qui la contenaient.

Ce n’est que depuis quelques dizaines d’années que les scientifiques s’y intéressent en tant que complément alimentaire. En effet, elle semble offrir de grandes perspectives énergétiques. Sa composition est aujourd’hui bien mieux connue du monde médical et éveille la curiosité.

Composition

La laitance de poisson est une substance à la composition très riche. Elle contient notamment :

  • phosphore ;
  • magnésium ;
  • vitamines, notamment vitamine B1 ;
  • acides aminés essentiels, notamment arginine et histidine ;
  • oligo-éléments.

C’est principalement à son phosphore hautement disponible que la laitance de poisson doit ses vertus. En effet, les bienfaits de la laitance de poisson sont nombreux et variés.

Rôles

La laitance de poisson en tant que telle n’a pas de rôle prédéfini dans l’organisme humain. Cependant, certains de ces nutriments ont été étudiés par des scientifiques. Voici leurs rôles principaux dans le corps.

Le phosphore a pour rôle :

  • d’assurer la solidité des os et des dents, en association avec le calcium ;
  • de constituer les membranes cellulaires ;
  • d’intervenir dans la mise en réserve et la libération d’énergie ;
  • d’assurer le maintien de l’équilibre acido-basique du sang.

Le magnésium a pour rôle :

  • d’assurer plus de 300 réactions enzymatiques indispensables au fonctionnement cellulaire ;
  • de participer au métabolisme des lipides, à la synthèse des protides, à la dégradation du glucose et à l’activité de certaines hormones ;
  • d’assurer la régulation du rythme cardiaque ;
  • de gérer la transmission neuromusculaire de l’influx nerveux.

La vitamine B1 (thiamine) a pour rôle :

  • de permettre la production d’énergie à partir des glucides ;
  • d’activer la dégradation de l’alcool ;
  • d’assurer le bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux ;
  • de fabriquer des neuromédiateurs ;
  • d’activer le fonctionnement des muscles.

La taurine a pour rôle :

  • d’aider à la métabolisation du magnésium ;
  • de réguler la fonction cardiaque ;
  • d’agir comme neurotransmetteur ;
  • d’activer la dégradation des lipides ;
  • de maintenir la perméabilité des membranes cellulaires ;
  • d’aider à la régulation de la pression artérielle.

L’histidine a pour rôle :

  • de participer à la synthèse de l’histamine ;
  • d’assurer la formation des globules rouges ;
  • de stimuler la digestion des protéines ;
  • d’assurer le bon fonctionnement des enzymes pancréatiques.

Utilisations traditionnelles

Dans certains pays, elle est utilisée en tant qu’aliment. C’est le cas notamment dans certains pays d’Asie. Au Japon, c’est un mets très prisé d’ailleurs réservé aux restaurants gastronomiques. Appelée « shirako », la laitance peut être de morue, de saumon ou de fugu.

Plus proche, la cuisine sicilienne utilise la laitance de thon sous l’appellation « lattume » tandis que la France consomme celle de la carpe dans la cuisine alsacienne.

Propriétés et vertus

Fatigue sexuelle

Aucune étude ne corrobore actuellement le lien entre la laitance de poisson et l’augmentation de la libido. Cependant, au-delà des croyances liées à la nature même de la substance, les rôles des nutriments présents dans le sperme de poisson laissent penser que ce lien existe.

En effet, les problèmes de libido et de fatigue sexuelle sont principalement liés à des problèmes de tonus tout court. Le stress, par ailleurs, est également lié à cette absence de libido.

Or, la laitance de poisson est particulièrement riche en phosphore, mais également en magnésium. Ces deux nutriments fonctionnent en synergie afin de lutter contre les états de fatigue et de stress. De nombreuses études ont d’ailleurs démontré l’efficacité du magnésium sur les troubles liés à l’anxiété et au stress1 2. Il en découle donc une plus grande vitalité, qu’elle soit physique ou psychique.

Surmenage

Avec son panel complet de nutriments, la laitance de poisson est particulièrement indiquée pour le surmenage.

Le surmenage fatigue rapidement l’organisme. En s’épuisant, il consomme toutes ses réserves de nutriments, principalement ses réserves de magnésium. Le phosphore et la vitamine B1 agissent également au niveau de la fabrication énergétique. C’est la synergie de ses trois nutriments qui permet de mieux résister au surmenage.

Dans ce cadre, elle est particulièrement indiquée pour les étudiants.

Fatigue intellectuelle

La laitance de poisson est traditionnellement utilisée pour faire face à la fatigue intellectuelle.

La littérature scientifique abonde d’exemples relatant l’importance d’un apport équilibré en nutriments pour lutter contre la fatigue psychique. C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux étudiants consomment du magnésium en période d’examen. En effet, c’est le premier nutriment du cerveau.

Selon le professeur Liu, le magnésium pourrait accroitre les capacités cognitives3. Il tire ses conclusions d’une étude menée sur des rats de laboratoires complémentés avec du magnésium fortement dosé.

Ce résultat s’explique par l’importance du minéral dans le fonctionnement optimal des synapses du cerveau4.

Avec sa richesse en magnésium, la laitance de poisson est donc particulièrement indiquée dans ce genre de circonstances.

Problèmes de concentration

Dans un grand nombre de cas, le manque de concentration est associé à la fatigue, mais également à certains déficits nutritionnels.

La laitance de poisson est un complément qui contient tous les nutriments essentiels au corps humain. Particulièrement riche, il est favorable à la lutte contre l’hypomagnésémie traditionnellement attachée aux problèmes de concentration.

Par ailleurs, la richesse en taurine de la laitance de poisson permet une meilleure absorption du magnésium et une moindre fuite urinaire. Les deux nutriments fonctionnent donc en parfaite synergie.

D’autre part, le phosphore est traditionnellement attaché à un bon fonctionnement intellectuel. Il permet d’avoir une plus grande vitalité et donc une plus grande force de concentration.

Manque d’énergie

La laitance de poisson contient tous les nutriments responsables de la fabrication énergétique dans l’organisme humain.

Le phosphore est présent dans l’intégralité de l’organisme sous forme de phospholipide. Il permet d’activer un très grand nombre de réactions métaboliques. Les phospholipides sont notamment présents dans l’ADN et l’ARN, mais également dans la constitution de la matière cérébrale. Ils fournissent donc une énergie incroyable à l’organisme.

La majorité des états de manque d’énergie sont également liés à un déficit en magnésium. De nombreuses études soulèvent d’ailleurs l’importance de ce nutriment dans la gestion du stress et de la fatigue5. Ce constat est d’ailleurs partagé par Jean-Paul Curtay6, spécialiste reconnu de la nutrithérapie.

Les vitamines B et les oligo-éléments font également partie intégrante de la gestion énergétique de l’organisme. Ils permettent au corps d’établir toutes les réactions enzymatiques nécessaires pour fonctionner correctement.

Cancer

La laitance de poisson est riche en acides gras insaturés. Également nommés omégas 3, ils sont réputés pour intervenir dans la prévention du cancer. Ils fonctionnent alors en synergie avec le magnésium.

De nombreuses études ont mis en évidence le rôle protecteur des acides gras insaturés dans l’apparition des cancers. C’est notamment dans la littérature médicale qui concerne le cancer du sein que le rôle des omégas 3 est le plus souvent cité.

En effet, si le rôle des omégas 3 est encore à définir, une étude démontre cependant qu’il permet aux femmes de mieux répondre à la chimiothérapie7.

De plus, une étude menée par des chercheurs de l’université de Wageningen aux Pays-Bas met en lumière le rôle du magnésium dans la prévention du cancer du côlon8. Selon les données obtenues, chaque apport supplémentaire de 100 mg de magnésium permet une réduction de 12 % du risque de souffrir de ce cancer. Certaines analyses laissent également penser que cette réduction passerait même à 19 % chez les plus de 55 ans en surpoids.

Les scientifiques expliquent ces résultats par les effets bienfaisants du magnésium sur le métabolisme, et principalement le métabolisme du glucose.

Croissance osseuse

La laitance de poisson est particulièrement riche en phosphore. Or, ce minéral est le deuxième le plus abondant dans l’organisme, juste derrière le calcium. Plus de 85 % de sa quantité totale se trouve dans les os.

De nombreuses études ont démontré qu’un apport suffisant en phosphore était essentiel pour acquérir, mais aussi pour garder un bon squelette9 10. C’est également le cas pour conserver une bonne dentition.

Par ailleurs, le magnésium a également un rôle important sur le métabolisme osseux et sur le maintien de la densité osseuse11. Une étude a récemment démontré, sur des rats de laboratoires, qu’une carence en magnésium pouvait causer de l’ostéoporose12. Des études épidémiologiques ont également établi une association entre le magnésium et la densité osseuse chez l’être humain13. Elles confirment donc que la déficience en magnésium joue un rôle important dans l’apparition de l’ostéoporose14 15.

Il existe relativement peu d’études cliniques portant sur les effets d’une supplémentation en magnésium, quelle que soit son origine, pour prévenir l’ostéoporose. Cependant, des essais préliminaires menés dans les années 1990 indiquent qu’une supplémentation en magnésium pourrait avoir un effet positif sur la prévention et l’évolution de l’ostéoporose chez les femmes ménopausées16 17‌‌. Une étude récente confirme d’ailleurs les conclusions de ces essais préliminaires18.

Dans ce cadre, la laitance de poisson peut apporter un supplément de phosphore et de magnésium non négligeable.

Les différentes formes

Gélules ou poudre

La laitance de poisson est traditionnellement proposée sous forme de gélules ou de poudre. Il s’agit d’un condensé de nutriments destinés à combler les besoins de l’organisme humain, à plus forte raison lorsqu’il est fortement sollicité.

Existe-t-elle en bio ?

La laitance de poisson est extraite du cabillaud, elle peut donc être certifiée bio.

Allégations officielles

La forte teneur en phosphore de la laitance du poisson lui permet d’afficher les allégations santé suivantes19 :

  • contribue un métabolisme énergétique normal ;
  • participe au fonctionnement normal des membranes cellulaires ;
  • contribue au maintien d’une ossature et d’une dentition en bonne santé ;
  • participent à la croissance des enfants, au développement de leur squelette et à la bonne santé de leur ossature.

Posologie

Dosages

Il n’existe à ce jour aucun dosage officiellement recommandé pour la consommation de laitance de poisson. Les dosages généralement recommandés sont de 3 × 300 mg à 6 × 300 mg par jour. Il est cependant vivement conseillé de se référer aux indications de l’emballage.

Utilisation

Elle se consomme de préférence avant les repas avec un grand verre d’eau.

Précautions et dangers

En tant qu’aliment, la laitance de poisson ne requiert pas de précaution d’emploi particulier. Cependant, en tant que complément alimentaire, quelques précautions de bon sens doivent prévaloir.

Précaution d’emploi

La laitance de poisson sous forme de compléments alimentaires n’a pas encore prouvé son innocuité chez les femmes enceintes ou allaitantes. De même, une consommation chez un enfant de moins de 12 ans sera soumise à un avis médical.

Contre-indications

En complément alimentaire, sa consommation est strictement interdite chez les personnes allergiques aux poissons. De même, il ne convient pas aux personnes végétariennes ou végétaliennes.

Effets secondaires

Aucun effet secondaire connu à ce jour.

Interactions médicamenteuses

Avec sa richesse en phosphore, la laitance de poisson ne peut pas être consommée en même temps que des compléments magnésium. De même, son efficacité peut être diminuée par la consommation de médicaments antiacides à base de sel d’aluminium20.

Sources dans les aliments

La laitance de poisson est un aliment à part entière. Il peut donc être consommé après récolte dans les milieux marins. Il est aujourd’hui possible d’en obtenir à partir de nombreuses espèces dont le cabillaud, le saumon, le fugu ou encore la carpe ou le calmar.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la laitance de poisson ?

La laitance de poisson est le sperme produit par les poissons mâles, pendant la période de reproduction.

Pourquoi prendre de la laitance de poisson ?

Elle dispose de nombreux bienfaits :
1. Augmentation de la libido
2. Lutte contre le surmenage
3. Amélioration des facultés intellectuelles et de l'énergie physique
4. Stimulation de la croissance osseuse
5. Contribue à la lutte contre le cancer

Quelle dose prendre ?

Il est recommandé de prendre : 300 mg 3 à 6 fois par jour.
Il est également vivement conseillé de se référer aux indications de l'emballage.

Quels sont les dangers ?

Elle est contre-indiquée pour :
1. Les femmes enceintes ou allaitantes
2. Les enfants de moins de 12 ans
3. Les personnes allergiques aux poissons, végétariennes ou végétaliennes.


Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Spécialiste certifiée en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.