Lierre terrestre (Glechoma Hederacea): ses bienfaits et propriétés

-

Très répandu en France et en Europe, le lierre terrestre est une plante vivace, qui présente de nombreuses propriétés médicinales. Sa floraison a lieu d'avril à mai. En phytothérapie, les parties aériennes de la plante sont utilisées.

Présentation

Lierre terrestre : plante utilisée en phytothérapie pour ses propriétés médicinales.

Nom commun : Lierre terrestre
Nom latin : Glechoma hederacea
Noms populaires : Courroie de saint Jean, Gléchome, Herbe de Saint Jean, Herbe du Bonhomme, Rondelette, Sarrette, Terrette
Famille botanique : Lamiacées

Propriétés thérapeutiques

  • Poumon - béchique - anti-inflammatoire : bronchite chronique, asthme, emphysème, grippe
  • Digestif - antispasmodique : entérite, troubles intestinaux
  • Foie : troubles hépatiques
  • Reins : troubles urinaires
  • Peau - émollient : abcès, furoncles

Usages populaires

Poumon : maladies des voies respiratoires, tuberculose, catarrhes, bronchorrhée, asthme humide, toux
Digestif : dyspepsies avec hyperacidité, stimulant gastro-intestinal et de la vésicule biliaire, vers intestinaux, inappétence, troubles digestifs, dyspepsie
Peau : ulcères, plaies rebelles, brûlures, affections scrofuleuses
Génital : gonorrhée, leucorrhée
Reins : lithiase biliaire
Foie : jaunisse
Obésité, antiscorbutique, fièvres intermittentes

Utilisations et dosages

  • Suc frais : 30 à 80 grammes dans une tisane. Prendre 2 à 3 cuillerées à soupe par jour pour les adultes. 2 à 3 cuillerées à café pour les enfants.          
  • Infusion : 10 à 25 g de sommités fleuries par litre d'eau. Prendre 3 à 4 tasses par jour.
  • Lait - expectorant : 50 g de plante fraîche ou sèche bouillie clans un litre de lait. A prendre le soir.
  • Sirop : 1 partie de suc frais pour une partie de sirop. Prendre 25 à 60 g par jour.
  • Alcoolature : 2 cuillerées à café par jour.
  • Poudre de feuilles sèches : 2 à 4 g dans une tisane ou du vin.
  • Infusion pour lavages, fomentations, lotions : 30 à 80 g de feuilles ou sommités fleuries hachées ou écrasées par litre d'eau.
  • Infusion/Tisane pour une bronchite : 8 grammes de lierre terrestre pour un quart de litre de lait. Faire bouillir pendant 15 minutes. Ajouter du miel.
  • Infusion/Tisane - asthme et coqueluche : 50 grammes de lierre terrestre pour 1 litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes.
  • Sirop - rhume, bronchite : faire bouillir 100 grammes de lierre terrestre avec 250 g d'eau. Couvrir et laisser macérer pendant 10 heures. Passer, ajouter un poids égal de sucre et faire bouillir jusqu'à l'obtention d'un sirop. Conserver en flacons fermés hermétiquement. Prendre 1 cuillerée à soupe 3 à 4 fois par jour.

Le lierre terrestre, une plante comestible

Les feuilles du lierre terrestre peuvent être consommées en salade.
Elles peuvent également agrémenter des soupes ou des potages.

Précautions et contre-indications

Le lierre terrestre est contre-indiqué pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

Principes chimiques actifs

Le lierre terrestre renferme des tanins, des alcaloïdes, des substances amères, des flavonoïdes, de la choline, de la résine, de la cire et du caoutchouc.

Il comporte également de la gomme, du sucre, des acides gras, de l'acide acétique et de l'acide vinique, des sels, une huile essentielle et de la vitamine C.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.