N-acétylglucosamine: bienfaits, dosage et effets secondaires

-

La N-acétylglucosamine est connue sous l’appellation NAG. Cette substance, issue du glucose, est présente dans de nombreux organismes vivants. Elle suscite l’intérêt du monde scientifique en raison de ses rôles essentiels dans l’organisme humain. Cette substance a notamment des vertus anti-inflammatoires. Découverte des bienfaits, du dosage et des effets secondaires de la N-acétylglucosamine.

Présentation

Molécule de N-acétylglucosamine: bienfaits, dosage et effets secondaires de ce composé.

La N-acétylglucosamine est un monosaccharide. Ce composé est naturellement présent chez de nombreux organismes vivants. Aujourd’hui, elle est utilisée dans des compléments alimentaires pour traiter des maux divers, notamment issus de phénomènes inflammatoires. Focus sur ce composé organique.

Composition

La N-acétylglucosamine est un monosaccharide issu du glucose. Elle entre dans la structure de nombreuses autres molécules chimiques comme la chitine ou la chondroïtine.

Elle est généralement extraite des carapaces de crustacés. Son extraction se fait au moyen d’une hydrolyse enzymatique. Parfois, certaines entreprises ont recours à la chimie, ce qui laisse des dépôts de solvants dans la N-acétylglucosamine.

Rôles au sein de l’organisme

La NAG constitue le composé organique le plus abondant dans les êtres vivants. Il est dès lors normal qu’elle assure de nombreuses fonctions dans l’organisme humain.

En effet, la N-acétylglucosamine est à la base de toutes les structures de glucides. Ceux-ci participent à la production d’énergie, aux interactions cellulaires, aux synthèses d’hormones et à de nombreux autres processus biologiques.

Le monosaccharide est également un composant important de glucides plus complexes qui constituent des blocs de construction des tissus conjonctifs. De ce fait, on peut dire que la N-acétylglucosamine participe à la régénération et à la réparation tissulaire ainsi qu’à certaines actions anti-inflammatoires.

N-acétylglucosamine et acide hyaluronique

Le monosaccharide est également un précurseur de l’acide hyaluronique. Cette substance est extrêmement utile dans l’organisme humain puisqu’elle est au cœur du liquide synovial, le liquide qui permet une bonne mobilité des articulations et la préservation du cartilage. C’est également l’acide hyaluronique qui favorise la reconstruction des tissus et qui compose la matrice extracellulaire.

Présence dans la nature

L’organisme humain n’est pas le seul à posséder de la NAG. En effet, dans la nature, elle fait partie des composants de la chitine. Cette substance forme l’exosquelette des insectes et la carapace des crustacés. Le monosaccharide se retrouve aussi à l’état naturel dans la bromélaïne, la substance active de l’ananas.

Propriétés et vertus

En tant que précurseur de l’acide hyaluronique, le monosaccharide a une action favorable sur l’arthrose et sur les problèmes de peau. Ses propriétés anti-inflammatoires s’expriment également très bien au niveau des intestins. Zoom.

Arthrose

L’arthrose est une maladie dégénérative des articulations. Elle est engendrée par la destruction du tissu conjonctif, notamment du cartilage, en raison du manque de liquide synovial. Certains scientifiques ont remarqué que c’est le manque de N-acétylglucosamine qui entraîne les lésions au niveau des articulations.

Un essai clinique a mis en évidence que l’utilisation du monosaccharide a permis d’inhiber l’enzyme responsable de la destruction du cartilage. Selon la dose employée, le taux d’inhibition de l’enzyme était en moyenne de 91,9 %1.

Inflammations intestinales

Des études ont mis en lumière son rôle anti-inflammatoire sur le tube digestif. C’est d’ailleurs le manque de ce monosaccharide qui cause les intolérances alimentaires. En effet, en raison d’une porosité des parois de l’intestin, les allergènes atteignent la circulation sanguine2. Cette porosité est, entre autre, due au manque de N-acétylglucosamine.

Une étude datant de 2000 a mis en évidence les bienfaits du monosaccharide chez les enfants atteints de maladies inflammatoires sévères de l’intestin résistant à tous les traitements connus. La majorité des enfants soumis à l’étude ont d’ailleurs pour éviter la chirurgie3.

Affections cutanées

Les bienfaits de la N-acétylglucosamine ne s'arrêtent pas là.

En tant que précurseur de l’acide hyaluronique, le monosaccharide est également devenu un composant prisé dans la conception des produits cosmétiques. En effet, la N-acétylglucosamine est à l’origine de différents composants de la matrice extracellulaire cutanée, dont le collagène et l’élastine.

Une étude a mis en lumière les bienfaits d’une crème à la N-acétylglucosamine pour réduire les taches pigmentaires de la peau. Au cours de l’étude, la structure même de l’épiderme s’est améliorée4. Des résultats encore plus impressionnants ont été obtenus en la combinant à la niacinamide.

Les différentes formes

En complément alimentaire, la N-acétylglucosamine est disponible sous forme de gélules, de comprimés ou de poudre.

Posologie et utilisation

À l’heure actuelle, il n’existe pas de dose parfaitement définie pour une supplémentation en N-acétylglucosamine. Cependant, en raison des résultats obtenus dans certaines études cliniques, des posologies ont été définies pour certaines pathologies.

Dosage

Pour traiter les douleurs et les inflammations liées à l’arthrose, les dosages communs sont compris entre 500 et 1000 mg par jour, pendant une durée de 8 semaines.

Pour traiter les problèmes de peau, un dosage de 500 mg quotidiens pendant 8 semaines est suffisant.

Indications

La NAG se consomme avec un grand verre d’eau. Le complément s'utilise de préférence avant ou pendant un repas.

Précaution

Comme tous les compléments alimentaires, la N-acétylglucosamine requiert certaines précautions d’emploi.

Précaution d’emploi

En l’absence d’études prouvant la totale innocuité du monosaccharide, un tel complément alimentaire est déconseillé aux enfants de moins de 12 ans, aux femmes enceintes et aux mères allaitantes.

Contre-indications

En tout état de cause, et en l’absence d’études probantes, la N-acétylglucosamine est déconseillée en cas de :

  • Diabète;
  • Asthme;
  • Sensibilité au sodium;
  • Allergie aux crustacés.

Effets indésirables

À doses thérapeutiques, elle n’engendre pas d’effets secondaires. Cependant, quelques rares cas de diarrhée, de mal de gorge et de toux ont été rencontrés avec des dosages élevés.

Interactions

À ce jour, elle ne présente pas d’interactions connues. Cependant, un avis médical est souhaitable lors de l’utilisation de médicaments anticoagulants.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la N-acétylglucosamine?

La N-acétylglucosamine est un composé organique, elle est impliquée dans de nombreuses fonctions de l'organisme.

Pourquoi en prendre?

- Protection de la peau
- Soulagement de l'arthrose
- Traitement des inflammations intestinales

Quelles sont les mises en garde?

La N-acétylglucosamine est contre-indiquée chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants. Pour les personnes présentant de l'asthme, du diabète, une sensibilité au sodium ou une allergie aux crustacés, il est conseillé de se référer à un médecin.


  • 1Kamel M, Hanafi N, Bassiouni M. « Inhibition de la libération d'enzymes élastases à partir de leucocytes polymorphonucléaires humains par la N-acétylglucosamine et la N-acétylgalactosamine ». Clin. Exp. Theumatol. 1191 ; 9 : 17-21
  • 2Burton AF, Gilason S. Méthodes et composition pour le traitement de l'allergie alimentaire. 5192750. Brevet américain. 1993.
  • 3Salvatore S et Al. « une étude pilote de la N-acétylglucosamine, un substrat nutritionnel pour la synthèse des glycosaminoglycanes dans les maladies inflammatoires chroniques de l'enfant », Aliment Pharmacol. Ther, 2000 décembre ; 14 (12) : 1567-79
  • 4Bissett DL et al. « Réduction de l'apparition de l'hyperpigmentation faciale par la N-acétylglucosamine topique ». J Cosmet Dermatol, 2007 Mar ; 6 (1) : 20-6.
Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée. Naturopathe certifiée et spécialiste en techniques de santé naturelle.