Pied de chat dioïque (Antennaria dioica): bienfaits et utilisation

-

Plante vivace, appartenant à la famille des Astéracées, le pied de chat dioïque ou Antennaria dioica est répandu dans les zones tempérées du globe. Très commune dans les régions montagneuses, la plante pousse dans des terrains siliceux, à haute altitude. Reconnue pour ses propriétés béchiques et antitussives, son usage est recommandé en cas de toux sèche.

Présentation

Pied de chat dioïque (Antennaria dioica): plante médicinale utilisée en phytothérapie.

Nom commun : Pied de chat dioïque 
Nom latin : Antennaria dioica, Gnaphalium dioicum
Noms populaires : Gnaphale, herbe blanche, œil de chien, hispidule.
Famille botanique : Astéracées (Composées)

Propriétés thérapeutiques

  • Digestif : insuffisance des secrétions biliaires, dyspepsies, insuffisances pancréatiques
  • Poumon - béchique : bronchites, asthme, toux, angine, rhume
  • Pancréas : adjuvant en cas de diabète
  • Émollient, vulnéraire : plaies
  • Activité anti-ulcéreuse

Usages populaires

Cholagogue : facilite la sécrétion de la bile
Émollient, cicatrisant
Antitussif, béchique

Utilisations et posologie

Ces sont les sommités fleuries qui sont utilisées en phytothérapie.

  • Infusion : 1 cuillerée à soupe de fleurs séchées pour une tasse d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour. Ajouter du miel.

Alimentation

Aucun usage alimentaire connu.

Précautions et contre-indications

Par principe de précaution, le pied de chat dioïque est contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes.

Principes chimiques actifs

Le pied de chat dioïque renferme des flavonoïdes, du mucilage et des acides ursolique et chlorogénique.

La plante contient également des tanins.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.