Polygala Vulgaris (plante médicinale): bienfaits et utilisation

-

Plante herbacée, appartenant à la famille des Polygalacées, le polygala vulgaris est très répandu en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Utilisée en phytothérapie pour ses propriétés expectorantes, elle permet de traiter certaines affections pulmonaires (bronchite, asthme, toux). Sa floraison intervient au printemps et en été, d'avril à août.

Présentation

Polygala Vulgaris : plante médicinale utilisée en phytothérapie.

Nom commun : Polygala
Nom latin : Polygala vulgaris
Noms populaires : Herbe au lait, Laitier.
Famille botanique : Polygalacées

Propriétés thérapeutiques

  • Tonique, diurétique à faible dose
  • Purgatif, laxatif et émétique à fortes doses
  • Expectorant : affections respiratoires, toux
  • Galactogène

Usages populaires

Diurétique, sudorifique : goutte, hydropisie (rétention d'eau)
Affections pulmonaires chroniques : expectorant, inflammation des bronches, asthme, tuberculose pulmonaire
Galactogène
Tonique amer et fortifiant : troubles digestifs, perte d'appétit, atonie digestive, diarrhées chroniques
Dépuratif

Utilisation et posologie

La plante entière est utilisée en phytothérapie.

  • Décoction de la plante entière : 25 à 50 g par litre d'eau. Prendre trois tasses par jour entre les repas.
    • Décoction concentrée : 90 g pour un demi-litre d'eau.

Alimentation

La plante est comestible : les feuilles peuvent être utilisées comme aromates.

Précautions et contre-indications

A fortes doses, le polygala vulgaris peut provoquer nausées et vomissements.

La plante est déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes.

Principes chimiques actifs

Le polygala vulgaris renferme des tanins, des sucres, de la gomme, des matières résineuses et pectiques, de l'éther méthylique, de l'acide salicylique et 1,6% d'une substance amère, la polygala­marine.

La plante contient également une huile fixe et des saponines.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.