Pycnogenol ® : dossier complet

-

Le Pycnogenol® est un extrait d’écorce de pin maritime. Il comporte une teneur élevée en oligoproanthocyanidines. Ce composé flavonoïdique est présent dans un grand nombre de végétaux.

Présentation

Pin maritime

Découvert accidentellement au cours d’un voyage, il est à la base de nombreux remèdes ancestraux. Les scientifiques l’étudient actuellement en raison de ses vertus. Les bienfaits du Pycnogenol agissent sur la circulation sanguine en particulier et sur le système cardio-vasculaire en général.

Histoire

L’utilisation de l’extrait d’écorce de pin semble être ancestrale. Cependant, les premiers récits s’y référant datent de 1534. Ils font référence à un périple du navigateur Jacques Cartier qui resta coincé dans les glaces de l’actuel Canada. À force de manquer de nourriture fraîche, de nombreux membres de son équipage attrapèrent le scorbut. Selon le récit, ils furent soignés par un Amérindien qui leur fit boire des infusions à base d’écorce de pin.

L’anecdote serait sans doute restée dans les livres d’histoire sans l’intervention, 400 ans plus tard, du professeur Jacques Masquellier qui identifia la substance active de l’écorce de pin. Les oligoproanthocyanidines étaient alors mis à jour.

Depuis, ils ont fait l’objet de nombreuses études, mais c’est une entreprise suisse qui détient un brevet exclusif pour le Pycnogenol®.

Rôles

Présents dans un grand nombre de végétaux, les oligoproanthocyanidines ont un rôle antioxydant majeur sur l’organisme humain. Le pycnogenol a donc pour effet d’inhiber l’oxydation de certaines substances physiologiques. Les oligoproanthocyanidines sont également efficaces pour neutraliser les radicaux libres. Ces deux formes d’oxydation sont en effet responsables de nombreuses maladies.

Les scientifiques estiment que l’activité antioxydante des oligoproanthocyanidines est 20 à 50 fois plus puissante que celle des vitamines C et E. Il s’agit donc d’un nutriment qui a un rôle primordial dans le maintien d’une bonne santé.

Ses vertus

Insuffisance veineuse

Le pycnogenol dispose de propriétés qui permettent de lutter contre l’insuffisance veineuse.
L’insuffisance veineuse se caractérise par une efficacité diminuée du système sanguin. Celle-ci provient d’une détérioration des parois veineuses et artérielles. Elle a pour conséquence un gonflement des jambes ainsi que des douleurs. L’apparition de varices en est une conséquence commune. Dans les cas les plus graves, elle peut engendrer la formation de caillots. Nommée phlébite, cette conséquence grave est une urgence médicale.

Durant les années 70 et 80, des essais cliniques ont démontré un soulagement des symptômes liés à l’insuffisance veineuse1. Ces essais ont été menés sur 255 personnes souffrant de ce trouble. Des études réalisées plus récemment et à double insu corroborent ces résultats2 3.

Arthrose

Des études sérieuses, menées à double insu avec placebo, portant sur 258 sujets ont démontré une certaine efficacité du Pycnogenol contre l’inflammation due à l’arthrose. Les sujets, tous atteints d’arthrose, ont pris 100 à 150 mg d’extrait d’écorce de pin par jour. Les mesures effectuées durant l’étude ont démontré que les marqueurs d’inflammation avaient nettement baissé chez les personnes prenant le Pycnogenol® 4 5. Le groupe placebo n’avait, quant à lui, pas enregistré de changement notable6.

Phlébite et thrombose

Les vols long-courriers sont susceptibles de provoquer la formation de caillots sanguins chez les personnes sensibles. Ceux-ci entraînent presque irrémédiablement des phlébites ou des thromboses.

Deux études portant sur un nombre réduit de sujets ont démontré une action favorable du Pycnogenol® sur le gonflement des chevilles7 et le nombre de thromboses veineuses. Cependant, les résultats obtenus doivent être interprétés avec prudence en raison de la petitesse de l’échantillon de sujets8.

Agrégation plaquettaire

Les bienfaits du Pycnogenol ne s'arrêtent pas là.
L’agrégation plaquettaire est un facteur des troubles cardio-vasculaires. Elle est particulièrement présente dans la population fumeuse.

Selon deux études entreprises chez des sujets fumeurs, l’utilisation de l’extrait d’écorce de pin réduit l’agrégation plaquettaire9 10. Et cela est valable même avec une dose unique.

Selon un autre essai, l'écorce, à raison de 450 mg par jour sur une durée de 4 semaines, diminue l’agrégation plaquettaire en améliorant la microcirculation dans les capillaires11. L’essai a été mené sur 40 sujets souffrant de troubles cardio-vasculaires préalables.

Hypertension

En France, l’hypertension touche 1 adulte sur 3. Elle a même une prévalence de 40 % chez les plus de 25 ans dans le monde. Par ailleurs, elle constitue la première maladie cardio-vasculaire chronique mondiale.

Des études sont donc régulièrement menées afin de découvrir les molécules qui permettent de réduire les risques de souffrir d’une tension trop élevée. Des essais cliniques indiquent que l’extrait d’écorce de pin maritime réduit la pression systolique12. Par conséquent, il diminue la consommation de molécules hypotensives13.

Complications diabétiques

Le diabète peut provoquer des complications telles que la microangiopathie et la rétinopathie. Des études ont été menées pour mesurer l’impact du Pycnogenol® sur ces deux pathologies.

La microangiopathie est un trouble des vaisseaux sanguins. Des essais cliniques indiquent que la prise d’extrait de pin soulage efficacement les symptômes liés14 15 16.

La rétinopathie est une pathologie de l’œil découlant d’une complication du diabète. Dans des études menées au cours des années 1970 et 1980, des résultats prometteurs démontrent une action possible de l’extrait d’écorce de pin sur cette affection oculaire. Cependant, les méthodologies d’étude restent discutables et de nouvelles investigations sont nécessaires pour démontrer la véracité des résultats.

Réduction des marqueurs de l'inflammation

L’inflammation est un marqueur de risque des maladies cardio-vasculaires. La prise de Pycnogenol® réduit, selon des essais cliniques, la quantité de marqueurs inflammatoires présents dans l'organisme.

Asthme

Une étude menée sur 60 enfants âgés de 6 à 18 ans démontre que l’utilisation de Pycnogenol®, à raison de 2 mg par kilogramme de poids corporel durant 12 semaines minimum, diminue les symptômes asthmatiques17. Un essai croisé effectué auprès de 22 sujets adultes semble produire un résultat similaire18.

Douleurs menstruelles

Les douleurs sont les symptômes d’inconfort les plus communs du cycle menstruel. Une étude a démontré que la prise de Pycnogenol® à raison de 30 mg par jour pendant 3 cycles complets réduit les douleurs abdominales19. Une seconde étude, datant de 2008, conclut au même résultat. La prise d’une complémentation de 60 mg par jour d’extrait d’écorce de pin durant 2 cycles a réduit le recours aux anti douleurs20.

Autres

Le Pycnogenol® est un composé qui a fait l’objet de nombreuses études. Cependant, les essais réalisés ne répondent pas tous aux protocoles scientifiques actuellement admis. Il n’en demeure pas moins que certains résultats sont prometteurs et demandent des études de plus grande envergure et de meilleure qualité méthodologique.

Les effets supposés de cette écorce sont :

  • réduction des symptômes du décalage horaire21 ;
  • prévention des crampes et des douleurs musculaires22 ;
  • réduction des effets indésirables des chimios et radiothérapies23 ;
  • réduction des douleurs de fin de grossesse24.

Utilisation

Dosage et posologie

Afin d’optimiser les effets positifs du Pycnogenol®, les dosages les plus couramment utilisés sont :

  • insuffisance veineuse, 150 à 300 mg par jour ;
  • arthrose, 100 à 150 mg par jour ;
  • bienfaits antioxydants, 50 mg par jour.

Précaution d'emploi

A ce jour, aucune précaution particulière ne doit être prise.

Pour garder le caractère antioxydant de l’extrait d’écorce de pin, pensez à ne pas le prendre en concomitance avec des compléments contenant des substances pro-oxydantes comme le fer ou le cuivre.

Existe-t-il en bio ?

Le Pycnogenol® n'existe pas en bio. La meilleure qualité est celle dont le pycnogénol provient de pin maritime des Landes (France). La culture du pin français ne nécessite aucun produit chimique et est récolté dans des milieux préservés de la pollution.

Dangers et effets secondaires

Contre-indications

L’extrait de pin maritime ne possède aucune contre-indication connue.

Dans de très rares cas et souvent suite à la prise de fortes doses, le Pycnogenol® peut provoquer des troubles intestinaux mineurs.

Interactions médicamenteuses

En raison de son action sur le système sanguin notamment, l’extrait d’écorce de pin pourrait avoir une interaction avec les molécules :

  • hypotensives ;
  • hypoglycémiantes ;
  • antiplaquettaires ;
  • anticoagulantes.

Dans un tel cas, vous devez impérativement demander conseil à un professionnel de la santé.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le pycnogenol ?

Le pycnogenol est l'extrait d'écorce du pin maritime. Le pycnogenol dispose de nombreuses propriétés, dont des vertus antioxydantes.
Il permet notamment de diminuer les risques :
1. D'insuffisance veineuse
3. De phlébites et d'arthrose
2. D'inflammation, notamment causée par l'arthrose
4. D'agrégation plaquettaire et d'hypertension

Comment consommer du pycnogenol ?

En complément alimentaire, il peut être notamment consommé sous forme de gélules.

Quels sont les dangers du pycnogenol ?

A ce jour, aucun effet secondaire majeur a pu être mis en évidence.
Consommer à forte dose, il peut provoquer des troubles intestinaux.
Ne pas en ingérer, si vous êtes allergique à ce produit.
Le pycnogenol peut entrer en interaction avec certains médicaments. Demandez l'avis de votre médecin, si vous prenez d'autres traitements.


Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Spécialiste certifiée en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.