Régime Kousmine

-

Le Dr Kousmine a élaboré le régime Kousmine pour les personnes souffrant de maladies chroniques. Ces principes alimentaires peuvent être appliqués par tous pour rester en bonne santé. Présentation, principes et menus types dans ce dossier complet.

En bref

Objectifs :

Redonner à l’organisme ses propres capacités de guérison
Une alimentation compatible avec la bonne santé générale

Grandes lignes :

Légumes, céréales, légumineuses, fruits, graisses saines. Peu de viande. Peu de produits laitiers.

Recommandé pour prévenir :

Maladies dégénératives
Vieillissement et oxydation
Maladies cardiovasculaires
Certaines pathologies digestives
Maladies cancéreuses
Déclin cognitif et Alzheimer

Avantages : 

Augmente l’espérance de vie en santé
Maintient le poids de forme
Grand choix d’aliments
Sensation de satiété
Les aliments autorisés peuvent être consommés en quantité désirée

Facilité :

Modérément facile à suivre 

Ressemblance avec :

Précautions

Compliqué à suivre à l’extérieur de chez soi et au restaurant (noix, des graines, de bonnes huiles pressées à froid, des céréales entières, etc…)
Les lavements intestinaux peuvent être contre-indiqués
Excès d’oméga-6 possible

Description

crème budwig utilisée dans le petit déjeuner kousmine

Le docteur Catherine Kousmine est née en 1904, en Russie. En 1928, Catherine Kousmine reçoit son diplôme de médecin et pédiatre et travaille à l’hôpital de Zürich. À la suite du décès de deux jeunes patients atteints de cancer, elle s’intéresse à l'impact de la nourriture sur le développement du cancer. 
La Dr Kousmine a compris que les maladies chroniques semblaient être la conséquence indirecte d'une alimentation dégradée. Si une alimentation erronée était génératrice de troubles de la santé, le retour à une alimentation saine se révélait être une arme thérapeutique très efficace.

Les piliers de la santé selon le Dr Kousmine :

•    une alimentation saine
Beaucoup de maladies de notre époque voient leur accroissement constant en partie à cause des modifications qui sont intervenues dans notre alimentation
Privilégier les céréales complètes, huiles pressées à froid et riches en acides gras insaturés, fruits et légumes crus ou cuits...
Freiner la surconsommation d’une alimentation trop riche en protéines et en graisses
Préférer les cuissons à la vapeur douce ou à l’étouffée, pas de fritures, micro-ondes!

•    une complémentation en nutriments
Une alimentation erronée depuis des années a provoqué dans l’organisme des manques importants nécessitant l’apport supplémentaire de diverses vitamines et oligo-éléments

•    l’hygiène intestinale
Il faut bannir une alimentation trop riche en sucres et en protéines, qui favorisent le développement d'une flore de putréfaction intestinale, source de maladies. 
Diètes et lavements sont parfois nécessaires.

•    Vérifier l'équilibre acido-basique urinaire et lutte contre une acidification anormale provoquée par le manque de certains oligo-éléments et vitamines.
L’équilibre acido-basique se mesure dans l’urine à l’aide d’un papier réactif. 
Le pH ou le potentiel d’hydrogène, avec son échelle de 0 à 14, indique le degré d’acidité ou d’alcalinité de l’organisme. Le pH idéal dans l'urine doit se situer entre 7 et 7,5.

•    l'immuno-modulation
Il s’agit d’une technique de déviation des anticorps et d’immuno-modulation douce qui s’avère très efficace pour la stabilisation de certaines pathologies rhumatismales et respiratoires.

Ces 5 piliers doivent être appliqués scrupuleusement : 
Pour augmenter considérablement l’impact de tout traitement associé, raccourcir le temps de la maladie, hâter sa guérison ou sa stabilisation. 
Pour retrouver un état général et immunitaire qui permet de lutter convenablement contre toute nouvelle agression et d’éviter les rechutes.

Les grands principes

Tous les jours :

Légumes: artichauts, asperges, aubergines, avocats, betteraves, blettes, brocoli, carottes, céleri branche ou rave, , choux : chou-fleur, choux de Bruxelles, Romanesco, brocolis, choux vert, blanc, rouge, citrouille, concombres, courgettes, endives, épinards, fenouil, haricots verts, plats d’Espagne, beurre, navets, oignons, oseille, poireaux, poivrons, radis, salsifis, tomates, petits pois, salades
Pomme de terre, patate douce
Tofu
Aromates : Aneth, Basilic, Cerfeuil, Ciboulette, Coriandre, Estragon, Menthes, Origan, Persil, Romarin, Sauge, Thym
Champignons : Cèpes, shiitakes, girolles, mousserons…
Fruits : Abricots, ananas, banane, cassis, cerises, citrons, dattes, figues, fraise, framboises, grenades, groseilles, kaki, kiwi, mangue, melon, myrtilles, pamplemousse, pastèque, pêche pomme, raisins, tomate
Fruits secs : dattes, abricots, pruneaux, figues, raisins, bananes, mangue, ananas, pommes, cranberries, myrtille, goji
Fruits oléagineux : Amandes, noix (brésil, pécan, cajou…), noisettes, pistaches, arachides..
Légumineuses : haricots (flageolet, azukis, bancs de Vendée, rouges), lentilles (vertes, corail), pois, fèves, pois cassés, pois chiche, soja
Céréales sans gluten : millet, amarante, quinoa, riz, sarrasin, sorgho, teff, maïs (farine, semoule, flocons)
Céréales avec gluten : blé, seigle, orge, avoine, triticale, épeautre, kamut
Graines : Graines de lin, de sésame, de tournesol, de pavot, de courge, pignons de pin
Laits végétaux : lait d’amande, Lait d’avoine, lait de châtaignes, lait de coco, lait de chanvre, de graines de tournesol ou de sésame, Lait d’épeautre, Lait de kamut, Lait de millet, lait de noisette, lait de noix, lait d’orge, lait de quinoa, Lait riz, lait de soja
Crèmes végétales : Avoine, Amande, Riz, Soja, noix de coco
Algues : laitue de mer, kombu, haricot de mer, wakamé, dulse avec des crudités, nori sushis, spiruline
Condiments : Gomasio, vinaigre de cidre, levure de bière, épices, moutarde, cornichons, câpres
Graines germées : de légumineuses, de céréales, alfalfa, radis, brocoli, poireaux, moutarde, courge, persil, cresson, roquette, chou chinois, navet, 
Huiles oméga 3 : noix, chanvre, colza, lin, cameline, germe de blé
Huiles oméga 6 : olive, tournesol, carthame, sésame

Limiter 

Viande blanche : veau, porc, lapin, volaille (poulet, poule, dinde, canard, pintade, pigeon)
Viande rouge (exceptionnellement): Bœuf, cheval, agneau
Poissons maigres* : cabillaud, colin, églefin, limande, merlan, sole, thon en boîte
Poissons mi-gras*: hareng, maquereau, truite
Poissons gras*: sardine, saumon
Crustacés : Huîtres, moules, Coquilles St Jacques, Calamars, Crevettes, Langoustine, Langouste, Homard
Produits laitiers de brebis ou chèvre (fromage, yaourt, crèmes, beurre)
Sucre (surtout blanc) : réduisez autant que possible le sucre raf¬finé. Et pas en le remplaçant par des édul¬corants de synthèse, mais par le stévia, désormais en vente libre dans sa forme purifiée, ou par le xylitol, sucre de bouleau.
Sel (surtout blanc) 
Miel et sucre : préparation des gâteaux uniquement
Vin : 2 verres de bon vin/j maximum
Œufs

*Les poissons contenant trop de toxiques ne sont pas énumérés.

Supprimer

Les boissons acidifiantes (sodas, eau gazeuse, bière, café, alcools forts, vin blanc)
Produits transformés et industriels (plats préparés, conserves, pain de mie, desserts, biscuits, pizzas, mayonnaise et ketchup…)
Les produits raffinés : céréales blanches (pâtes, riz, semoule, farine, pain blanc…)
Les conservateurs, rehausseurs de gout, parfums de synthèse
Le lait de vache et dérivés : fromage, beurre, crème
Charcuterie : viande fumée, séchée ou salée, jambon blanc, le jambon cru, le bacon, les lardons, les saucisses sèches, le saucisson, la viande des Grisons, ainsi que les hot-dogs et certaines saucisses
Abats : tête et pieds, langue, cœur, ris, foie, reins, intestins, poumons, cervelle
L’huile d’arachide et l’huile raffinée
Toutes les graisses et huiles chauffées à plus de 110 / 120 degrés
Les viandes grillées 
La viande de porc et toutes les charcuteries
Les aliments allégés

« Petit déjeuner de roi, repas de midi de prince, repas du soir de pauvre »

Petit déjeuner

Thé léger 

Crème budwig : 
•    4 cuillères à café de fromage blanc maigre à 0% ou yaourts (biologiques ou au lait de chèvre ou de brebis, des yaourts au bifidus ou au K-phyllus) Ou  fromage blanc de soja ou du yaourt de soja, du tofu frais, des laits végétaux… ou une compote de fruits doux
•    2 cuillères à café d’huile vierge biologique de première pression à froid riche en acides gras polyinsaturés (AGPI)
Battre énergiquement l’huile et le fromage blanc pour émulsionner l’ensemble. Ajouter :
•    Le jus d’un demi-citron,
•    Une banane mûre écrasée ou 2 c à c de miel,
•    2 c à c de céréales complètes crues fraîchement moulues,
•    1 ou 2 c à c de graines oléagineuses complètes crues, fraîchement moulues,
•    Des fruits de saison, entiers, en morceaux, râpés ou mixés : pommes, poires, fraises, framboises, cassis pèches, abricots très mûrs, raisins…Éviter les agrumes

Collation du matin 

Fruits crus, jus de fruits fraîchement pressés
Fruits oléagineux

Déjeuner

Entrées :

Salades : laitues, batavia, feuille de chêne, mâche, roquette, cresson
Crudités : carottes, épinards, betteraves, concombre, petits artichauts, radis, endives, salade, poivrons, oignon
Ou 
Jus de légume : betteraves, brocoli, carottes, choux, citrouille, concombres, courgettes, épinards, fenouil, poireaux, radis

Y ajouter condiments, huiles végétales, aromates, algues, graines, crèmes végétales …
Y ajouter selon le plat principal : fromage, crustacés, poisson, fruits secs
Graines: tournesol, courge, pavot, sarrasin, châtaignes…

Plats :

Viande, volaille ou jambon blanc: maximum 2 fois par semaine
Poisson gras: 2 fois par semaine
Œuf: 2 à 3 fois par semaine (coque, mollet, poché)

Légumineuses
Céréales complètes ou semi complètes
Légumes

Y ajouter condiments, huiles végétales, aromates, algues, graines, crèmes végétales…
Y ajouter selon le plat principal : fromage, crustacés, poisson, fruits secs
Graines: tournesol, courge, pavot, sarrasin, châtaignes…

Dessert :

A éviter. 
De temps en temps : compote sans sucre ajouté, dessert soja, crème au lait d’amande ou de châtaigne, fruit cuit.
Infusion: ortie, prêle, romarin, mélisse, angélique.

Collation de l’après midi :

Fruits crus, jus de fruits fraîchement pressés
Fruits oléagineux

Diner 

Le repas du soir doit être léger, sans viandes.

Entrée :

Salades : laitues, batavia, feuille de chêne, mâche, roquette, cresson
Crudités : carottes, épinards, betteraves, concombre, petits artichauts, radis, endives, salade, poivrons, oignon
Ou 
Soupe de légumes

Plat :

Céréales demi complètes : pain, épeautre, riz, quinoa, millet, avoine, kamut…
Légumes secs : pois chiches, fèves, lentilles…

Dessert :

A éviter. 
De temps en temps : compote sans sucre ajouté, dessert soja, crème au lait d’amande ou de châtaigne, fruit cuit.
Infusion: ortie, prêle, romarin, mélisse, angélique.

Bibliographie

La Méthode Kousmine - Editions Jouvence
Sauvez votre Corps Dr Catherine Kousmine Editions "J'ai lu" 
Soyez bien dans votre assiette ... jusqu'à 80 ans et plus ... Dr Catherine Kousmine Ed Tchou
La Crème Budwig Dr Philippe Gaston BESSON Editions Trois Fontaines

Yann Poulhalec
, Auteur

Naturopathe et praticien en médecine traditionnelle chinoise de 2004 à 2018. Formateur en médecine chinoise depuis 10 ans. Titulaire d'un diplôme de biologiste.