Technique EMDR: grands principes et efficacité

-

La technique EMDR est une méthode de psychothérapie basée sur les mouvements oculaires. En raison de son efficacité pour les cas de stress post-traumatique, ce protocole original est recommandé par plusieurs instances internationales, y compris l’OMS.

Présentation

Yeux: technique EMDR est basée sur le mouvement oculaire.

En 1987, alors qu’elle se promenait dans un parc, Francine Shapiro a découvert par hasard le potentiel thérapeutique des mouvements oculaires. Elle a remarqué que les charges négatives associées à certains souvenirs disparaissaient au fur et à mesure qu’elle effectuait des mouvements alternés avec ses yeux.

La chercheuse du Mental Institute a par la suite appelé ses amis, ses collègues et des volontaires pour contrôler l’efficacité de cette méthode. Plusieurs expériences ont été conduites, et ont abouti au même résultat : pour chaque sujet, le souvenir ou la pensée ne disparaît pas, mais les charges négatives qui y sont liées finissent par s’en aller.

Ainsi, le mouvement des yeux permet de réduire ou supprimer l’anxiété provoquée par le « mauvais souvenir » traumatisant. Ce dernier devient un souvenir quelconque qui ne fait plus de mal.

Francine Shapiro a nommé sa méthode « Eye Movement Desensitization and Reprocessing » ou EMDR. Outre sa capacité à faire disparaître les états d’anxiété liés à un traumatisme, cette thérapie permet aux victimes d’avoir un meilleur sentiment de contrôle, et d’effectuer un meilleur traitement des événements traumatiques au niveau de la mémoire. Enfin, la technique EMDR aide aussi à la restructuration de la mémoire.

Fondements

Le traitement des événements par le psychisme

La technique EMDR est en premier lieu basée sur la faculté du psychisme à
« digérer » les vécus traumatiques. Toutefois, certains vécus mal assimilés se cristallisent dans des souvenirs douloureux, qui activent à leur tour des émotions, sensations et pensées négatives et même pathologiques. L’EMDR aura alors pour rôle de favoriser cette « digestion » des situations traumatiques dans le souvenir.

L’efficacité des mouvements oculaires

Durant le sommeil, et particulièrement lorsque l’individu rêve, l'oeil effectue des mouvements connus sous le nom de « Rapid Eye Movements » ou REM. Or, pendant les états de rêve, le psychisme procède à un traitement des événements de la vie réelle.

Les REM apportent un effet de détente qui favorise la métabolisation des vécus pénibles pendant le rêve. La technique EMDR reprend le même principe: en effectuant des mouvements oculaires adaptés, le sujet va réduire l’anxiété liée à un événement traumatisant.

Déroulement

Une séance d’EMDR peut durer 60 à 90 minutes environ.

Préparation

Avant d’entamer la thérapie proprement dite, il est nécessaire d’établir une relation de confiance entre le thérapeute et le patient. Durant plusieurs séances préliminaires, ce dernier va exposer ses problèmes et se confier au thérapeute.

Celui-ci pourra alors déterminer si la technique EMDR est adaptée au cas du patient. Si la méthode est applicable, le thérapeute va mettre en place et expliquer au patient les outils et techniques nécessaires au bon déroulement de la thérapie.

Traitement des souvenirs traumatiques

Il s’agit d’un processus conscient. Le thérapeute demande au patient de se concentrer sur le souvenir traumatique, avec les sensations associées qui le perturbent le plus (odeur, douleur physique, bruit, etc.), ainsi que les pensées et émotions actuelles qui s’y rattachent.

Par la suite, le patient fait l’objet de stimulations bilatérales rapides, afin d’obtenir des mouvements oculaires adaptés. L’exercice continue jusqu’à ce que les éléments négatifs disparaissent.

Le praticien peut ensuite demander au patient d’associer une pensée positive à ce souvenir, toujours en effectuant les stimulations bilatérales. Notons que celles-ci peuvent varier: le thérapeute bouge sa main de droite à gauche, tapote successivement des genoux du patient, lui fait écouter un son alternativement à gauche et à droite, etc.

Gestion du stress

Pour aider un patient à gérer seul ses états d’anxiété, le protocole EMDR utilise la méthode du lieu sûr, qui est également pratiquée dans d’autres techniques de psychothérapie. Il existe plusieurs étapes à suivre.

Choix du lieu sûr

Le patient doit choisir un lieu sûr réel ou imaginaire, qui lui procure un sentiment agréable de sécurité.

Les sensations associées

Le patient va se focaliser sur les émotions ressenties et les sensations agréables liées à ce lieu sûr. Dans le cas où un élément négatif survient, il faut changer de lieu sûr.

Mise en valeur

Le thérapeute adopte une voix et une attitude destinées à mettre le patient en confiance. Ce dernier confie les émotions et sensations qui le traversent.

Mouvements oculaires

Des séquences courtes et lentes, avec 6 à 12 mouvements oculaires par séquence, vont renforcer la sensation de bien-être. Les séquences continuent si le patient se sent bien. Le thérapeute effectue des mouvements avec ses doigts, que le patient va suivre des yeux pour effectuer les mouvements oculaires selon un rythme défini.

Mot-clé

Le patient va associer un mot au lieu sûr choisi, c’est le mot-clé.

Auto-réplique

Le patient est invité à refaire lui-même le processus, en invoquant l’image du lieu sûr et le mot-clé associé.

Perturbation

Le patient va évoquer une situation légèrement perturbatrice (mais non traumatisante) de la vie quotidienne.

Auto-réplique suite à une perturbation

Face à cette perturbation, le patient va réactiver le processus du lieu sûr, jusqu’à ce que la tension liée à la perturbation disparaisse.

En principe, après avoir été initié par le thérapeute, le patient doit être en mesure de refaire ces étapes lui-même, et donc de réagir activement dans une situation de stress. La méthode du lieu sûr peut également être utilisée en fin de séance pour apaiser le patient après l’épreuve du traitement du souvenir traumatique.

Indications

  • Stress post-traumatique pour les victimes d’événement traumatique (agression, maltraitance, accident, etc.) mais également les témoins d’actes de violence;
  • Situations de stress dans la vie personnelle (divorce, examens, deuil, etc.) ou professionnelle (licenciement, reconversion, violences au travail, etc.): l’EMDR aide à gérer ces événements ;
  • Maladie grave comme le cancer ou le VIH: la technique EMDR active les ressources nécessaires pour s’adapter et faire face à la maladie.

En général, le nombre de séances nécessaires augmente lorsque l’événement traumatique remonte loin dans le passé (ex : maltraitance durant l’enfance) ou lorsqu’il s’agit d’agressions répétées.

Limites et contre-indications

La technique EMDR peut être appliquée sur les personnes de tous âges, y compris les enfants et les adolescents. Toutefois, cette méthode est peu adaptée aux personnes isolées ou très fragilisées.

Questions fréquentes

Thérapie EMDR: qu'est-ce que c'est?

La thérapie EMDR est une méthode de psychothérapie fondée sur les mouvements oculaires.

Pourquoi l'utiliser?

- Stress post-traumatique
- Situations de stress
- Soutien psychologique en cas de maladies graves

Quelles sont ses limites?

La méthode EMDR est peu adaptée aux personnes isolées ou très fragilisées.

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.