Ail des ours: bienfaits et vertus

-

L'ail des ours est une plante vivace. Elle est caractérisée par une forte odeur d'ail. Elle est utilisée dans l'alimentation mais également en phytothérapie, car elle possède des principes actifs importants.

Présentation

L'ail des ours est utilisé en phytothérapie.

Nom commun : ail des ours, ail sauvage
Nom latin : Allium ursinum
Famille botanique : Amaryllidacées

Propriétés thérapeutiques

  • Action antiseptique intestinale et anti-infectieux
  • Nettoyante ds métaux lourds, notamment le mercure selon le Dr Klinghardt
  • Antiseptique des voies respiratoires
  • Stimulant
  • Hypotenseur
  • Hypoglycémiant

Usages populaires

Activité anti-infectieuse
Amélioration des affections respiratoires et des troubles intestinaux
Prévention de certaines maladies cardio-vasculaires
Activité antidiabétique
Réduction des effets du tabac
Remède contre la fièvre

Utilisations et dosages

  • Teinture mère: 20 à 60 gouttes par jour
  • Elixir à l'Ail des ours : remplir une bouteille jusqu'au goulot de feuilles ou d'oignons coupés en petits morceaux. Recouvrir à 40% d'eau-de-vie ou d'autres liqueurs maison. Le mélange doit être placé 14 jours au soleil ou à proximité d'un fourneau. Vous pouvez ensuite prendre quotidiennement 10 à 15 gouttes de l'élixir réparties en quatre doses, dans un peu d'eau.
  • Vin à l'Ail des ours : prendre une poignée de feuilles coupées menu, les faire bouillir brièvement dans environ 1/4 de litre de vin blanc, sucrer à volonté avec du miel ou du sirop. Ce vin peut être bu pendant la journée, lentement, à petites gorgées.

Alimentation

Le bulbe et les feuilles de l'ail des ours peuvent être mangés comme légume ou condiment, cru ou dans une salade. Ses feuilles se préparent sous forme de pesto et soupe ou comme épice dans des salades, des tisanes. L'ail peut être préparé comme des épinards, consommer sur des tartines avec du séré, ou encore dans du yaourt nature. Vous pouvez également réaliser un beurre assaisonné pour les grillades.

Les feuilles fraîches peuvent être utilisées comme épice, coupées menu comme de la ciboulette ou du persil et peuvent être mangées avec du pain, sur les soupes, les sauces, les salades et les plats à base de viande.

Précautions et contre-indications

La consommation d'ail des ours ne présente pas de dangers pour la santé.

Principes chimiques actifs

Comme pour l'ail et l'oignon, l'ail des ours contient des prostaglandines de type PGA, PGB, PGF.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.