Artichaut: bienfaits et vertus

-

En phytothérapie, c'est la feuille d'artichaut que l'on utilise. Elle est bien plus amère que le bouton floral que l'on déguste à la belle saison.

Présentation

FEUILLE DE L'ARTICHAUT UTILISEE NE TISANES

Nom commun : Artichaut
Nom latin : Cynara scolymus
Famille botanique : Composées

Propriétés thérapeutiques

  • Tonique amer : asthénies, fatigue physique
  • Cholérétique (sécrétion de la bile) et cholagogue, protecteur hépatobiliaire: dépôts de graisse, insuffisance hépatique, constipation, maux de tête, vertiges, urticaires, hypocholestérolémiant, intoxications intestinales, lithiases biliaires, dermatoses d'origine hépatique, diabète, régime amaigrissant, renouvellement cellulaire, ictères, hépatomégalie
  • Diurétique : éliminateur d'urée (augmente l’uricémie), urémie, néphrite chronique, albuminurie, lithiase rénale, œdème
  • Stomachique
  • Propriétés antibactériennes voire anti tumorales.

Usages populaires

Excellent tonique-amer
Cholérétique et cholagogue : abaisse le taux de cholestérol et s'oppose au dépôt de cette substance dans les vaisseaux (athérome), régularise le métabolisme des sucres (diabète lié au foie), insuffisance hépatique et ses séquelles (constipation, fermentations, maux de tête, vertiges, urticaires, etc.), cholécystite, obésité
Protecteur : accroît le pouvoir antitoxique du foie
Diurétique : favorise la production et l'élimination de l’urée, goutte, arthritisme, certaines néphrites, rhumatismes
Dépuratif de la peau en lien avec le foie : eczéma, prurigo, dermites
Intestins : entérite muco-membraneuse, fermentations et auto-intoxications intestinales
Infections : maladies infectieuses et intoxications, telles que les angines, la grippe, les fièvres des pays chauds

Utilisations et dosages

  • Infusion : 3 a 5 g. de feuilles par tasse d'eau bouillante, 3 fois par jour, 1/4 d'heure avant les repas.
  • Extrait hydro-alcoolique : 0,60 a 1 g par jour.
  • Teinture-mère : 50 a 100 gouttes par jour à répartir dans la journée. Elles doivent être absorbées 1/4 d'heure avant les repas, dans un peu d'eau.
  • Gélules: 3 à 5 par jour, elles masquent l'amertume.
  • Teinture : 500 g. de feuilles dans un litre d'alcool, laissez macérer 15 jours. Prendre 8 à 30 g. trois fois par jour.
  • Suc frais de feuilles : 30 à 100 g. dans un verre de vin blanc.
  • Décoction de feuilles ou de racines : 30 à 40 g. par litre d'eau ou de vin. Prendre 3 tasses par jour, 15 à 20 minutes avant les repas
  • Infusion : 1 bonne cuillerée de feuilles séchées d'artichaut (et non pas la fleur) pour 1 tasse d'eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. Boire 2 tasses par jour avant les repas. Bien sucrer avec du miel car l’infusion est très amère.

Alimentation

L'artichaut est une plante consommée pour ses qualités gustatives.On utilise le bouton floral (la fleur en devenir).
Ils peuvent être préparés entiers. Ils peuvent également agrémenter certains desserts (artichauts confits).

Par ailleurs, la fleur d'artichaut permet de faire cailler le lait.

Précautions et contre-indications

L'artichaut stimule l'activité de la bile. En phytothérapie, son usage est donc déconseillé en cas de lithiase biliaire.

Principes chimiques actifs

Dans la racine et la feuille de l'Artichaut se trouve un amer (cynarine), de faibles principes aromatiques, du mucilage, des tanins, de la provitamine A, un peu de vitamine B1 et une enzyme (cynarase) qui fait cailler le lait.
Elle est d'ailleurs employée dans les pays méridionaux, pour la fabrication des fromages.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.